Les 10 vérités sur « l’Amitié Homme-Femme »

L’Amitié Masculine-Féminine est-elle si présente à notre époque? Découvrez ici: 10 vérités sur « l’Amitié Homme-Femme ». Il est vrai, que l’éducation aidant…,

… le rapprochement naturel sur cet aspect des relations Homme-Femme…, est rentré dans les moeurs.

Cependant,……, rien n’aura été simple au fil des années passées, pour que les deux sexes soient en phase de parfaite amitié, sans que pour cela y voir une quelconque attirance sexuelle. Mais la vérité est-elle si exacte ?

Dans la réalité, l’amitié reflète t-elle toujours l’existence de sentiments sans ambiguïté : A suivre en 10 points

  • 1) Amitié « Forte-Sincère-Fidèle » Homme-Femme: « What is it ? »: Imaginons que vous ayez un ou des soucis très importants ou que vous déteniez un lourd secret. Que de votre for intérieur, personne je dis bien personne, ne doit avoir vent de cela !

Brrr! ça fait peur ! Au point que vous avez une appréhension quasi paralysante, de devoir garder tout ce lourd fardeau, rien que pour vous !

Toutefois, vous avez un joker dans votre manche, si je puis dire…: Vous vous entendez à merveille avec votre ami (e) de toujours et qui est du sexe opposé au vôtre :

  1. Il ou elle vous comprend,
  2. vous donne toujours de bons conseils,
  3. vous témoigne depuis des années…, d’une parfaite et merveilleuse Amitié :
  • Forte
  • Sincère…
  • et Fidèle !

N’est-ce-pas là un sentiment très fort d’affection et de réconfort qui vous fait chaud au coeur et vous invite à la confidence ?

Voilà! vous y êtes, c’est cela LA VRAIE AMITIÉ ENTRE DEUX ÊTRES !

– Fort heureusement, elle est Multi-sexe et elle est très appréciable !

  • 2) Amitié H-F suspecte ou pas ? : N’avez-vous jamais entendu une connaissance, parlant d’une ou d’un ami commun: « ouais! Elle me fait bien rire avec son amitié avec machin-truc, on ne me l’a fait pas à moi celle-là ! »

Cette réaction bien humaine, montre combien il est encore difficile dans nos sociétés, d’accepter qu’un homme & une femme entretiennent des liens d’amitié très fort, sans que cela ne soit pris pour une tentative de masquer des galipettes sulfureuses.

Pourtant ce type d’amitié et ces « extra-terrestres de l’Amour-platitude » existent bien et leur relation de « Vraie-Amitié-Vécue » n’est sans doute pas…, si isolée que cela ?

  • 3) H-F mariés = Amitié possible avec l’autre sexe ?: Hou là ! Bien imprudent celui ou celle qui laissera sa moitié entretenir une amitié qui dure, qui dure…avec une dangereuse concurrence !

Cette « Alerte » n’est en rien personnelle, cela dit en passant ! Mais je conviens qu’effectivement, voir sa ou son partenaire passer de longs moments avec un ou une ami (e) doit-être assez perturbant sur le plan émotionnel.

Un remède à cela : Une totale confiance et une transparence de la relation amicale, doit-être évidente de chaque côté des parties.

Sans quoi, le moindre petit doute…, peut -être source de discutions orageuses, voire une remise en cause du couple !

  • 4) Deux anciens amants, ont-ils une chance de rester de « bons amis » ou les « bons amis » d’aujourd’hui seront-ils ….: « les amants de demain » ?

Amants <> Ami: 2 partenaires/ 2 possibilités ? : 

Ici, la frontière est plus délicate à franchir…

a) Les Amants > Amis : A mon sens, avoir été amants et envisager une relation d’amitié sur le long terme, où toutes « rechutes sensuelles » seraient à bannir…me semble difficile à gérer. Surtout si l’on tient compte des « sentiments et de l’attirance physique », qui peuvent toujours être présents…, chez l’un ou l’autre des partenaires.

b) Les Amis > Amants : Comme rappeler plus haut (point 2) une relation de simple amitié repose avant tout, sur une vraie complicité de deux individus qui se comprennent et se complètent parfaitement mais…., sans quiproquos ni attirance amoureuse ou physique.

Aussi, le jour où l’un des deux fait le souhait de modifier sa relation avec l’autre, il est fort probable que si ses sentiments ne sont pas partagés par l’ami (e) en question…, que « l’Amitié de Toujours » se transforme en « Incompatibilité de Vision d’Avenir », pourquoi ? :

  1. Parce que le sentiment d’Amitié n’est pas toujours compatible avec celui de l’Amour. Si les sentiments amoureux ne sont pas réciproques de part et d’autre, c’est le lien d’amitié qui en sera la victime finale !
  2. L’Ami (e) devenu (e) amoureux (se) souffrira du rejet de l’Ami-Aimé et faire abstraction de ses sentiments, peut ne pas lui être supportable !
  3. L’Ami (e) « Objet des désirs de l’autre » et initiateur du « Rejet Coupable »…, risque de ressentir une gêne très prononcée envers son Ami (e) au regard de ses souffrances.
  • 5) L’Amitié de l’Enfance rime t-elle avec « Projets d’Avenir Ensemble » ? :  Fort heureusement cela est tout à fait possible. Mais les écueils sont nombreux sur la route de la vie et combien d’amoureux de la toute première jeunesse, peuvent se vanter d’avoir :
  1. Trouver « l’Amour aux premières lueurs de l’existence »
  2. … et de l’avoir entretenue avec succès à l’épreuve du temps…
  3. … jusqu’au chemin de l’engagement mutuel ?

Quand cet Amour là arrive: C’est beau, c’est fort et il mérite toutes les attentions afin de ne pas se briser comme du cristal !

 

  • 6) « L’Amitié-Charnelle » est-elle contraire aux moeurs établies ? : En plus de cette question, est-elle suffisante pour espérer durer dans le temps ?

En fait, de quoi s’agit-il ? : En l’occurrence nous parlons ici, de deux célibataires H-F, qui trouvent une certaine complicité et satisfaction dans une unique relation à caractère (il faut bien l’appeler par son nom) : Sexuel !

Il n’est aucunement question entre-eux, d’un engagement futur. Les moments de plaisirs communs, sont associés à leurs goûts pour des jeux charnels…, qui raviraient les Déesses Aphrodite, Vénus et autres divinités de l’Amour.

En cela, ils sont heureux et comptent profiter de la vie et de ses bienfaits de cette exquise vibration.

« Faites l’Amour et non la guerre » est leur credo. Souhaitons leur…beaucoup… beaucoup de plaisirs et… « A bas les moeurs trop…pudiques ! »

  • 7) La vraie amitié se conjugue t-elle si aisément entre hétéros et homos?: Il est une réalité qui n’est plus à démontrer…, l’Amitié entre une femme « hétéro » et un homme « homo »…, ça fonctionne !

En cela plusieurs raisons:

  1. La femme qui apprécie la proximité masculine, sera comblée de pouvoir se confier à un « Ami homme », sans pour cela prendre le risque que celui-ci éprouve tôt ou tard…, un désir physique et/ ou sentimental pour elle. Ils s’apprécient en Amis, POINT !
  2. L’homme homo, possède cette sensibilité féminine qui plaît aux femmes. Ces dernières peuvent se confier sans tabous, à un interlocuteur qui est à l’écoute de leurs petits ou gros malheurs « secrets ».
  3. De plus, le cas échéant …, son « statut d’homme », lui donne ce petit quelque chose de supplémentaire, qui permet « d’alimenter la réflexion » des interrogations de la gente féminine et d’y trouver les réponses adéquates !
  4. Par contre, en ce qui concerne l’homme « hétéro »..il semblerait que celui-ci porte un regard plus critique sur la femme « homo ». En fait, l’homme « hétéro » éprouverait un « malaise » face à cette femme qui « s’assume et prend la place » du Mâle tout puissant.

C’est sans doute pour cela que l’amitié homme « hétéro » / femme « homo », soit moins fréquente ! Dans tout les cas et l’on peut le regretter : elle se fait semble t-il  plus…, discrète !

8) « L’Amitié de toujours » ne se trouve t-elle pas aussi, dans la relation amoureuse du couple hétérosexuel ? : Eh, oui ! Souvent on cherche « Midi à quatorze heures » comme on dit chez nous ! Alors que souvent…: l’Ami tant recherché est là, juste à nos côtés !

Qui de mieux que la femme ou l’homme que l’on fréquente ou avec qui l’on vit, peut nous apporter toute son écoute ou sa confiance ?

« To be or not to be, that is the question ? »

Oui! c’est vrai, que cela ne peut être qu’au sein d’un couple qui affiche une totale complicité et où l’Amour n’est pas un vain mot !

Essayez de vous poser cette question: « Mon Meilleur Ami, n’est-ce pas toi, tout simplement ?

9) L’Amitié peut-elle résister à: l’éloignement physique, aux années de silence, aux petites et grandes fâcheries ? :

« Loin des yeux loin du coeur »…, pourrait-on dire !

Eh, oui! Comment entretenir « la Flamme de l’Amitié », quand la vie prend le dessus et que « l’Ami (e) de toujours » n’est plus disponible pour nous ? Pas facile, j’en conviens !

L’éloignement physique : L’ami est parti pour des raisons familiales, professionnelles, personnelles, il n’y est pour rien en quelque sorte et vous non plus

L’important à l’heure de l’Internet, des portables et autres moyens de communications disponibles en tous lieux (ou presque)…, est d’afficher une réelle volonté et un vrai plaisir à vouloir rester…, à défaut de « Proche » tout du moins…, « Joignable ».

Si l’amitié pour votre ami (e) est sincère et réciproque…, faites tout ce qu’il faut pour vous retrouver par un bel après-midi à l’ombre des cocotiers (ou d’un pommier ou autres…)

Ce n’est pas le lieu qui importe mais la force des sentiments !

Les années de silence : Ne sont pas bon signe. Si malgré vos tentatives de reprise de contact, l’ami reste muet comme une carpe…: soit il ne veut pas se reconnecter avec sa vie d’avant, soit il est parti pour des contrées lointaines ?

Petites & grandes fâcheries :  « Rien dans la vie n’est définitif ! » Tout peut s’arranger…, encore faut-il le vouloir ?

Faire un pas…puis deuxl’un et…l’autre…, résout bien des problèmes. Une vie, nous en avons qu’une seule (sur terre) donc comme les paroles d’une célèbre chanson : « Aimons-nous vivants ! »

….Le temps passe si vite !…N’est-ce pas ?

  • 10) Conclusion: L’Amitié H-F est-elle à la portée de tout le monde?: 

Trouver un épilogue à cet article consacré à « l’Amitié Homme-Femme » est une évidence pour moi:

Oui ! oui ! et oui ! Tout le monde peut et a surtout droit à une Belle Amitié avec l’autre sexe. Alors si vous avez cette chance…, ne la laissez pas vous filer entre les doigts!

Vous rateriez de solides moments de partage et de complicité !

Je fais donc le voeux, que vous possédiez déjà cet Ami de Coeur et si ce n’est pas le cas…, qu’il frappe à votre porte sans tarder !

« Les Amis sont comme des Anges qui nous remettent en position quand nos ailes ne se souviennent plus…, comment voler ! »  😀

 Répondez à cette question :

  • Avez-vous des expériences de belles amitiés Hommes-Femmes?

Laissez votre commentaire et vos témoignages pour encourager ce partage de bons moments complices avec l’autre sexe!

Que la vie vous donne le meilleur.

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Incoming search terms:

  • amitié homme femme
  • amitié amoureuse homme femme
  • amitié homme femme attirance
  • amitie qui se transforme en amour
  • amitie homme femme ambigue
  • amitié mixte
  • amitié ambigue homme femme
  • forte amitié entre homme femme
  • amitié homme femme amour
  • amour amitié homme femme

Comments

23 réflexions au sujet de « Les 10 vérités sur « l’Amitié Homme-Femme » »

  1. J’aime beaucoup cet article, même si je ne suis pas d’accord sur tout ce que Jean-Lou nous dit.
    Pourquoi, pas d’accord sur tout ? Parce que sur le principe, c’est génial d’avoir un ami ou une amie intime MAIS… nous ne sommes pas dans la tête de notre ami(e) et nous ne pourrons jamais savoir si un jour (ou depuis toujours) LUI ou ELLE n’est pas complètement dingue de nous.
    L’amitié sincère, oui mais l’intimité profonde avec une personne du sexe opposé qui ne soit pas homosexuel(le)… prudence quand même. Vous ne contrôlez pas tout et surtout pas votre ami(e), ses pensées, ses désirs, ses peurs, ses retenues…
    Bien amicalement,
    Daniel, géobiologue-radiesthésiste en Belgique

    • Bonjour Daniel,

      En premier lieu, je te souhaite la bienvenue sur « Business & vie Sereine ».

      Ton analyse sur les « pensées latentes » qui ne seraient pas (par définition) exprimées de manières claires par l’ami (e) en question…est pertinente!

      C’est vrai que l’on ne peut être sûr à 200 pour cent des sentiments des gens qui nous entourent, mais…s’agissant « d’amis intimes » de longue date de surcroît, je place la franchise de ces derniers (dans cette situation stable d’amitié) au sommet de la confiance.

      Maintenant, je suis entièrement d’accord avec toi…, certaines personnes peuvent soit intentionnellement ou non…choisir de ne pas montrer au grand jour leurs vrais sentiments à l’ami(e)concerné . Elles préfèrent refouler cette attirance physique/ sentimentale, au risque de souffrir en silence ou pire que les choses ne soient plus supportables…à la longue.

      Dans le cas que tu évoques: Sans doute que la meilleure manière d’aborder ce dilemme est d’ouvrir « doucement mais sincèrement le dialogue » pour plus de transparence et dénouer ainsi les choses??

      Mes amitiés à toi

  2. Salut Jean-Lou,

    Je n’ai pas vraiment de grand ami masculin dans le sens où tu l’entends ici.

    J’ai une petite interrogation au sujet d’une amitié qui pourrait se transformer en amour.

    Je ne sais pas si c’est possible, car il me semble que pour l’homme, l’attirance envers une femme est immédiate sinon elle n’arrive jamais. Même si la femme devient amoureuse de «son ami» (ce qui est possible), si l’homme n’était pas attiré dès le début par la femme, il ne changera pas d’avis. À moins qu’il attendait tout simplement que «son amie» devienne amoureuse de lui. Là, une relation amoureuse devient possible.

    Dis-moi, Jean-Lou (et les autres gars) es-tu d’accord avec ça?

    Amicalement,

    Sco! 🙂

    • Bonjour Sco!,

      Pour répondre à ton interrogation:

      En fait, à partir de ma vision de « mec », je pense au contraire qu’un homme peut aussi devenir au fil du temps…, « amoureux de son amie ».

      Toutefois, c’est vrai que nous autres les hommes, avons la réputation (fondée il faut bien l’avouer!) d’être attirés en premier…, par le physique d’une belle inconnue. (les femmes n’ont-elles pas aussi ce… « petit défaut » devant l’admiration d’un beau gars??)

      Mais cette « vision réductrice » qui est, d’un sens « vraie et tout aussi flatteuse » pour la gente féminine, n’est pas le seul aspect pour l’homme. Tant pour une amitié ou plus! Car, comme les femmes nous avons également besoin d’être séduits par la beauté de son âme, son coeur, sa gaîté, son humour, son goût pour les « bonnes choses » de la vie…

      Ainsi, si le physique au premier abord est ce que l’on remarque et est véridique…, rapidement nous avons besoin de ressentir plus que cela pour tomber amoureux. La « découverte amicale » peut-être pour cette raison, source de plus d’affinités à l’avenir, en l’occurrence…sur le plan de l’Amour!

      C’est pourquoi, je ne suis pas certain qu’un homme ait besoin d’attendre que se soit la femme (l’amie) qui devienne amoureuse en premier, pour que celui-ci, éprouve des sentiments et « craquer » pour elle!

      D’un autre coté, un homme peut apprécier une simple relation amicale sincère avec une femme, sans pour autant…, rechercher plus que cela!

      Amitiés.

      JL

  3. l’amitié homme femme est elle possible ?

    Je me pose souvent cette question car, qui dit amitié dit attirance que ce soit physique ou mentale et qui dit attirance dit point d’interrogation sur votre amitié et que tout peut être possible. Nous ne devenons pas amis avec une personne qui ne nous attire pas ou qui ne nous inspire pas confiance donc nous pouvons dire d’entrée de jeu qu’on choisit d’être ami avec un homme/femme car, nous avons une attirance et un début d’affection.

    En parlant de ma propre expérience, longtemps j’y ai cru et je le criais sur les toits, j’en étais fière et on contredisait tout le monde avec les « tu verras », mais au bout de sept ans d’amitié tout nous a rattrapé.
    L’attirance, le désir, sortir ensemble une semaine, se séparer, se remettre ensemble (tout ça parce que vos soi-disant amis ne vous voient pas ensemble donc on décide pour vous de ce que vous devez faire)

    j’ai un meilleur ami je ne sais pas si je dois encore le qualifier de tel car, beaucoup de choses se sont passer entre nous sans que je sache réellement ce qu’il s’est passé !!! Tout ce que je sais, c’est qu’il y a ce jeu de flirt sans cesse, de petits rapprochements, mais maintenant il est avec quelqu’un et cette personne savait très bien que je me sentais inférieur à elle ! qu’à-t’il voulu faire, me rendre jalouse ?

    Pour moi l’amitié filles-garçons, restera une bonne interrogation car, dans ma situation il pourra toujours revenir même si je crie le contraire à tout le monde on sera toujours amis, mais je pense qu’en réalité on ne le sera jamais à 100 % car, l’attirance est là. Donc oui l’amitié filles-garçons existe, mais pendant un certain temps, mais dès que le désir pointe son nez c’est que l’amitié n’est plus seule, du moins c’est mon point de vue.

    • Bonjour Véronique,

      Au regard de l’expérience qui est la tienne sur l’amitié avec un « ami qui est à l’évidence plus que cela… » donne tout son sens à cette interrogation que porte en lui cet article : L’homme & la Femme peuvent-ils réellement partager de « tendres moments de pure amitié » sans que cela ne soit interprété différemment par autrui ?

      En amour, les sept premières années sont dit-on, la fin d’une histoire ou au contraire… le début d’un nouveau départ pour les amoureux ? Sept ans d’amitié voire plus aujourd’hui avec ton ami, prouve que votre histoire n’a pas fini son écriture.

      Ton attirance à toi, la jalousie de la copine actuelle et la fuite en avant de ton ami qui se réfugie dans les bras de cette « adversaire », font de votre « relation triangulaire » un méli-mélo où les sentiments des uns et des autres sont sans aucun doute en contradiction avec les véritables envies et désirs cachés, inassouvis (au grand jour) de lui & de toi ?

      Difficile de faire la part des choses (?) mais votre solution ne serait-elle pas en fait, de vivre tout simplement cette Amitié-Amour Refoulée », pour vous deux avant tout et tant pis pour ceux ou celles qui n’y croient pas ou qui voudraient s’incruster dans votre couple, en pensant y faire barrage ?

      A très bientôt Véronique…

      P.S : Je te cite : «  cette personne savait très bien que je me sentais inférieur à elle ! qu’à t’il voulu faire, me rendre jalouse ?

      Tu es loin d’être « inférieure » à qui que ce soit, ceci est un sentiment négatif qui trouve sa source dans l’éloignement de ton ami et sa propre peur d’assumer ses sentiments à ton égard et peut-être aussi sa lassitude du « qu’en dira t-on » .. un peu trop présent à son goût ?

  4. Ping : La vraie amitié est celle qui nous comble de bonheur

  5. Bonjour Jean-Lou,

    Tout d’abord je suis mariée depuis bon nombre d’années. Dans mon couple tout va bien jusqu’au jour ou nous avons acheté une maison en campagne.
    nous avons symphatisé avec un couple au demeurant trés gentil,,,,,,Ils nous ont invité à plusieurs reprises chez eux, nous aussi. C’est en les invitant un soir que ça m’a mis la puce à l’oreille. Il m’a dit bonjour en me plaquant contre son torse devant son épouse puis m’a repoussé. Une autre fois il me dit au revoir en me caressant le bras,,,,et puis chez eux, il me pose sa main sur le dessus de mon épaule en servant le champagne, et pour finir il me souhaite la bonne année en me mettant sa main sur ma hanche gauche et me plaque contre lui,,,il est toujours là, n’a que des gentillesses à mon égard, des regards insistants, il me taquine, nous rions beaucoup ensembles. Nous avons une attirance l’un pour l’autre, c’est flagrant,,,,Nous avons besoin de nous voir le week-end en pretextant ceci, celà,,,,.Est-ce que je dois laisser tomber,,,,je ne pense pas à ce stade que ce soit de l’amitié. Quand ils viennent à la maison et qu’a table il se met devant moi, il est toujours entrain de jouer avec un bouchon de vin,,,il est nerveux.Je pense à une relation amoureuse qui est entrain de s’installer. Doit-on parler ensemble.Que dois-je faire?

    PS : sa femme n’est pas gentille avec lui, elle le repousse tout le temps.
    Merci pour votre réponse.
    Loua.

    • Bonjour Loua,

      Effectivement,vous jouez tous les deux à un jeu subtil qui ne manque pas de piquant, mais qui dans le même temps, n’est pas encore clairement défini sur ce qu’il adviendra.

      L’évidence d’une attirance ne fait aucun doute entre-vous, pourtant, malgré vos rencontres fréquentes du week-end, la question que je me pose est : pourquoi à ce jour les choses sont toujours « dans un flou » sur vos intentions à l’un à l’autre ?

      – N’avez-vous pas pu ou « oser » aborder ce sujet ?
      – Par peur de franchir le pas ?
      – A cause des conséquences ou des bouleversements potentiellement possibles sur vos couples respectifs… ?
      – Autres ?

      Votre plaisir d’être ensemble « crève les yeux » et le stade de la simple « amitié » dans votre cas est OUI, dépassé.

      Pour vous Loua, qui avoue d’entrée que votre couple « va bien », définir vos sentiments à l’égard de cet homme « cavalier & attirant », doit être VOTRE priorité, en d’autres termes:

      A) Cette « aventure » qui se dessine et qui est sans doute sur le point d’avoir sa conclusion, serai-je capable de la vivre passionnément et de toujours aimer l’homme qui m’a demandé ma main voici plusieurs années ?

      B) A l’extrême : suis-je prête à cet instant de ma vie, à prendre un chemin qui me conduira vers un avenir dont je ne sais à ce jour « de quoi il sera fait ? »

      Pour vous aider dans votre réflexion, voici ce qui à mon sens, devrait-vous guider:

      Cet »ami » entreprenant, qui est plus qu’un voisin (en tout cas, il manifeste des intentions dont l’on perçoit un « intérêt »)**

      ** Sachant cela, ce qui serait intéressant pour vous Loua, est de savoir « ce qu’est cet intérêt » que vous montre votre « ami » et qui motive ses marques d’attentions à votre égard ? »

      1) Est-il uniquement attiré par vous sur le plan physique = souhaite-t-il seulement une « aventure »…, tout en préservant son couple ?

      2) Cherche-t-il par les marques « d’affection » auprès de vous, (parfois au vu de sa propre femme)…, à la rendre jalouse pour déclencher chez elle, un regain de passion pour lui ? = être certaine pour vous, de ne pas subir le contre coup future d’une déception « amoureuse » toujours possible ?

      3) Sa « nervosité » en votre présence, témoigne d’une « impatience de cet homme » et je vous dirais, bien sûr qu’il vous faut parler ensemble : savoir d’une manière certaine ce que ce début d’attirance apportera pour l’un & l’autre…, et ce que vous êtes prêts…, l’un comme l’autre…, à mettre en jeu ? = Votre couple réciproque chacun de votre côté ou non ? Vos sentiments ? Votre coeur pour un autre ?…

      Conclusion : la sincérité de votre passion trouvera sa réponse dans…,la même sincérité lors de vos échanges sur ces questions essentielles, qui sont la base immuable pour construire ou non…, une aventure suivie, courte « épisodique » ou…, sans lendemain!

      En espérant que cette réponse vous donnera, un début « d’éclairage » sur le devenir (en tout cas sur ce que l’un et l’autre souhaitent trouver dans votre relation « plus-qu’amitié-naissante ».

      Ceci, sans regrets futurs ni larmes versées…, toujours prévisibles dans les « affaires de coeur »…, mal maîtrisées !

      A très bientôt Loua & tout le bonheur chez vous.

  6. Bonjour à toutes et à tous,

    Je partage une belle amitié amoureuse avec un homme depuis plusieurs années, tout nos opposes, nos situations matrimoniales, moi mariée lui divorcé depuis plus de 10 ans, notre différence d’âge ( plus de 20 ans mon ainé), et enfin la distance géographique +1000 kms, la totale!!!!

    A cause de la distance, nous nous sommes retranches dans une relation plus ou moins virtuelle, mails, telephones ( plus d’un an a se parler tous les soirs quotidiennement), nous avons donc appris a nous connaitre.

    Nous éprouvons une grande attirance physique et mentale, une relation intelligente, mature beaucoup de retenue, de tendresse, de complicité, de sincérité et de respect.

    Nous sommes à la fois ami et amant quand nous nous retrouvons, j’avoue que l’ étape de la défusion entre l amitié et l’amour est très difficile en tout cas pour moi.

    Un autre point très difficile que je vis très mal c’est que mon ami a rencontré une femme cette hiver (apparemment une histoire sans importance).

    Il a éprouvé beaucoup de difficulté à me l annoncer pour ne pas me blesser et ce dernier désire toujours que nous continuons notre relation quoi qu’il advienne.

    Situation très délicate et douloureuse!!!

    • Bonjour Hemi,

      Quelle belle histoire d’amitié amoureuse en effet, même si elle relève d’une délicate et pas si saisissable que cela « maîtrise des événements et sentiments »…, en raison de la grande distance géographique qui vous éloigne l’un de l’autre.

      Mais le cœur a ses raisons et vos retrouvailles que j’imagine « pleins de fantaisies » vous font, (pour l’instant vécu), oublier que le temps viendra de se séparer !

      Internet, bouscule les habitudes et les conventions « d’avant ». Les choses évoluent et vous surfez tous les deux sur cette toile virtuelle avec plaisir.

      La question qui se pose est : cette distance entre vous, est-elle à l’origine de cette « simple amitié-amoureuse » qui dure depuis ces dernières années ?

      Ce qui amène à ces autres questions :

      1) Si votre gentleman semble accepter cette relation dans laquelle il « s’autorise » (et je peux le comprendre) une aventure là-bas chez lui, qu’en est-il de vous ?

      2) Êtes-vous prête à poursuivre comme cela cette histoire d’amitié-amoureuse » ?

      3) Vous « autorisez-vous », vous aussi à vivre votre vie de femme au côté de votre mari et sans aventure extra-conjugale de proximité?

      En somme, cette amitié-amoureuse » n’est-elle pas trop lourde à la longue (Dixit votre commentaire final « … Situation très délicate et douloureuse!!!) (?)

      Recevez Hemi, toute mon amitié !

  7. Bonsoir, mon histoire est très ambigu. Je suis en couple depuis 8ans on a eu un break de 6 mois. Mon compagnon a un meilleur ami. La plupart du temps il le voyait chez lui, il venait de temps en temps à la maison mais j’y prenais pas trop d’importance sur le coup. Ça c’etait avant le break, Par contre, une facilité de discussion, un simple regard et la compréhension était immédiate. Après le break, son meilleur ami était plus présent et on a commencé à se connaître grâce à mon compagnon qui s’en le vouloir nous a rapprocher. Il venait une fois par semaine à la maison pour regarder une émission culinaire pendant que mon compagnon partait répéter avec son groupe. On a commencé à discuter à se connaître et petit à petit je me suis rendue compte qu’on se complétait. On se remonte le moral, bref le rôle initial de l’amitie. Le souci c’est que j’ai une forte attirance pour lui, je pense qu’il doit le voir ou pas mais qu’il ne le montre pas et je pense que que c’est du fait qu’il respecte mon compagnon. Il a des principes bien défini, les femmes en couple c négatif. Lui est célibataire, c’est un sagittaire très exigeant car il souhaite vraiment l’ideal féminin. Il me voit comme une amie. J’aimerai lui en causer deux mots mais j’ai peur de sa réaction. Pouvez vous m’aider a y voir un peu plus claire? Merci

    • Bonjour Flo,

      Votre histoire avec son « ambiguïté » comme vous la définissez, est intéressante. La relation avec l’ami de votre compagnon, semble avoir connue quelque chose de « nouveau » après ce break de 6 mois ! D’ailleurs, ce rapprochement envers l’ami de votre compagnon n’est-il pas le résultat de cette séparation que l’on peut qualifier « d’assez longue » = 6 mois ce n’est pas rien ?

      Pourquoi je dis cela ? Trois questions que je me pose :

      – Concernant votre relation avec votre compagnon : pourquoi cette séparation et qu’est-ce qui a fait que vous avez eu envie de vous remettre ensemble ?

      – Apparemment, de votre côté, vous manifestez un regain d’intérêt pour « l’ami » depuis la fin de cette séparation : qu’est-ce qui fait que votre regard a changé à ce moment-là et que vos sentiments soient devenus plus « intéressés » par la personnalité de « l’ami » ?

      – Ces 6 mois de séparation et les raisons de celle-ci, n’ont-ils pas « révélé d’autres envies » ou même, éveillé votre conscience sur le fait, « qu’ailleurs » se trouve un autre destin d’amour pour vous ?

      Le moment est venu pour vous, de vous poser à votre tour cette question : qu’en est-il de mes sentiments pour mon compagnon ?

      Car, si à un moment donné, vous avez choisi avec votre compagnon d’offrir une chance à votre couple et si vous partagiez la même force de réussir malgré tout ce « projet » de rester ensemble, aujourd’hui est-ce toujours le cas…, pour vous ?

      Intéressons-nous à « l’ami » :

      Nul doute que c’est une belle personne. Son code moral en témoigne comme également la fidélité de son amitié pour votre compagnon. Toutefois, votre complicité lui plaît et il éprouve très certainement « un trouble sentimental » pour vous, car il s’est forcément rendu compte de ce « petit quelque chose » qui émane de vous. C’est quelqu’un d’intelligent et vos moments « de liberté » créés par les « absences musicales hebdomadaires » de votre compagnon, lui ont permis d’entrevoir votre envie de lui en parler.

      Comme tout Sagittaire, il aime sa liberté à lui et cela est vrai aussi pour sa liberté de conserver l’amitié de votre compagnon comme la vôtre. Très certainement que s’il ne dit mot, c’est qu’il a peur de briser tout cela de façon irrémédiable et de revenir sur sa propre conception de l’idéal féminin ! C’est tout à son honneur, mais c’est vrai que cela ne règle pas votre dilemme à vous !

      Que faire dans ce cas-là, sans que vous-même, vous vous trouviez dans une situation inextricable et désagréable, si tenter qu’il refuse d’engager la conversation sur ce sujet ou pire que son regard vis-à-vis de vous change, mais pas forcément à votre avantage ?

      – Vous avez souligné sa droiture dictée par ses principes. Cette personne est, dans la description que vous en faites, quelqu’un de bien qui aime la franchise et qui sait « écouter ». A mon avis, si vous lui présentez les choses simplement et avec un soupçon d’ambiance de confidence « d’amie à ami » dans un premier temps…, il vous donnera toute son attention, à ceci prêt qu’il peut (pour se donner une sorte de protection et se donner le temps d’y « réfléchir ») vous dire : « je veux bien t’écouter, mais tu sais combien pour moi notre amitié à toi et à (le prénom de votre compagnon) est importante ».

      La franchise du Sagittaire ne doit pas stopper votre élan : abordez votre confidence en le rassurant « que pour vous c’est pareil, mais que parfois les sentiments d’amitié, en raison d’événements indépendants de la volonté peuvent évoluer et que pour vous, cela « semble » le cas (vous apportez de la prudence dans vos propos)

      Note : bien sûr, vous y apportez vos propres mots et votre personnalité si cette façon de vous adresser à lui vous semble « impersonnelle », cela va de soi !

      – Dites-lui aussi que vous lui garantissez que cette « conversation » restera entre vous (lui même peut et doit aussi s’y engager !) et que votre amitié ne sera jamais remise en cause, si lui, ne voit pas ou ne ressent pas les choses comme vous !

      De votre côté, votre courage manifesté par votre initiative de lui confier vos sentiments à son égard, ne doit pas vous faire oublier de vous « protéger » vous aussi, je m’explique : célibataire et de surcroît « Sagittaire en puissance »; ses qualités peuvent aussi être « accompagnées » d’une faculté d’agir prudemment lorsqu’il s’agit (pour lui) de « s’engager envers quelqu’un ».

      En d’autres termes : protégez-vous en vous assurant, s’il devait se révéler « sensible » de vos sentiments à son égard, que la particularité de vos relations actuelles et vos relations à venir :

      1) Lui = ami avec votre compagnon et ami avec vous
      2) Lui = ex-ami de votre compagnon et vous ex-petite amie de votre compagnon…

      …., ne sera pas sujette à discorde entre vous par la suite et ne va pas lui donner l’envie de faire volte face de son engagement envers vous !

      Qu’il soit Sagittaire ou non, n’empêche que la nature humaine engendre aussi des êtres humains complexes et imprévisibles. D’où, l’importance de savoir ce que l’on quitte comme de ce que l’on retrouve…

      En espérant vous avoir aidé…, (un peu) dans votre réflexion sur cette question et votre décision à venir ? Revenez ici pour en parler, vous voulez bien ? 🙂

  8. J ai eu plusieurs amis masculins mais on était constamment ensemble, à envoyer des textos, à passer des heures infiniiiies au tel, et ce qui devait arriver arriva et claque la relation amicale n a pas tenu ! dernièrement c était un très bon ami qui a vécu une situation de couple difficile ! J étais la pour le soutenir ! On était tout le temps ensemble
    tous les jours on s endormais au tel ensemble on s envoyais des textos ! Et le moment de faiblesse arriva ! Je l ai regretter sur le moment mais on a continue ! on ne pensais qu a ça a chaque fois qu on s avait o tel ! Et il a décider de couper les ponts définitivement car pour lui on était allé trop loin et quelque chose de notre amitié de base s était brisé ! Ça m a rendue malade
    J ai toujours cru que ce genre de relation pouvait exister mais pour m être brûlée souvent dans ce genre d histoire j en conclu que cela est une pure utopie.

    • Bonjour Miss,

      Lorsque l’on « flirte » avec l’infinie petitesse qu’est la frontière entre l’amitié très sincère et la forte attirance physique d’une personne…, chavirer un jour ou l’autre d’un état « désintéressé » (dénué de tous sentiments d’amour) vers un état de « pleine conscience » que « quelque chose » a changé… est bien plus perturbant que l’on croît !

      De ton côté Miss, il semble que c’est « l’ami homme » qui cède le premier au chant de la tentation (avec ton approbation sous-jacente) sans doute mêlée à ta peur (comme lui) que tout à cela « gâche tôt ou tard quelque chose de façon irréversible ? » Le risque est grand et les déceptions toujours possibles !

      Bien des « facteurs » peuvent nuire à une belle amitié et à mon sens sur ton récit de ta « dernière expérience », c’est le décalage entre « l’état de besoin de ton ami d’une oreille attentive à son mal-être créé par sa situation de couple difficile », de sa recherche d’un soutien humain d’une belle personne qui l’aiderait à surmonter ses craintes et sa peine…

      … à ta propre vulnérabilité face à cette amitié qui voudrait garder une certaine distance sur le plan sentimental-amoureux pour être un véritable support à ton ami. Mais voilà, vous êtes (nous sommes) que de faibles créatures qui cèdent à la tentation en raison d’un mélange incontrôlé de désir de porter secours à une âme en peine et de ce sentiment diffus et pourtant si puissant d’amour & d’attirance sexuelle.

      La belle Amitié (pure et intacte de tout autre chose) sujet de cet article, est-elle impossible ? Apparemment…, le temps qui avance nous contera le fin mot d’une histoire impossible ou bien au contraire, celle plus ouverte à bien de multiples facettes d’amitiés aux chemins chauds & tortueux de plaisirs pour se muer en total abandon aux paroles de la chanson de Michel Delpech « pour un flirt« , …avec Toi ?

      Merci pour ton témoignage Miss 😉

  9. J’ai rencontré il y a quelques mois (5mois) un garçon lors d’une soirée je l’ai tout de suite trouvé attirant. Nous avons sympathisé et le courant est bien passé. Le lendemain je l’ai ajouté sur Facebook et il m’a tout de suite envoyé un message pour savoir si j’avais bien dormi et la conversation s’est engagée…
    On s’envoyait des nouvelles presque tous les jours. je lui ai proposé d’aller boire un verre il a dit oui. Il me l’a payé et m’a dit que notre entrevue était très intense ( il avait l’air ému ).
    En suite il est partit à Londres pour 3mois et on a continué à communiquer on s’envoyait des photos de tous les endroits ou on allait de se qu’on faisait c’était sympa. Quand il est rentré on s’est revu et il m’a invité à prendre un pot a nouveau en me privilégiant par rapport à ses amis d’enfance ( nous nous sommes rencontré dans sa ville d’origine là ou habite ses parents et ou j’habite…).
    Il m’a dit qu’il allait a présent s’installer à Paris pour ses études ce qui m’a rendu très triste ( je ne lui ai pas fais ressentir) nous avons discuté de choses et d’autres de banalité et je lui ai confié certaines choses plus personnelles on rigolait bien. Comme je voulais aller plus loin avec lui j’ai essayé de le regarder dans les yeux mais il évitait mon regard à chaque fois. En repartant il m’a regardé intensément et il y avait une certaine tension entre nous…
    Finalement le soir même nous nous sommes retrouvé à une soirée d’un ami que nous avons en commun et il ne m’a pas adressé la parole… il était sur son portable ou discutait avec d’autres… puis j’ai annoncé aux autres que je devais y aller car je ne devais pas rater le dernier tram et il a proposé de me ramener j’ai dis oui (toute heureuse)… En suite on est descendu ensemble avec un autre ami de la soirée qui nous a dit : vous êtes ensemble ? j’ai dis non et il a dit: ben on dirait a votre façon de vous regarder… on était un peu gêné surtout moi je lui ai demandé si ça le déranger pas de me ramener il a dit non mais que si je préférais je pouvais prendre le tram ou qu’il pouvait me rapprocher…
    Enfin bref il m’a ramener il avait l’air tendu.
    Il ne s’est rien passé et je suis rentrée chez moi il m’a en suite dit qu’il m’inviterait à paris.
    On a continué à communiquer comme avant photos messages amicaux ect… il est en suite revenu pour son anniversaire et on s’est revu à nouveau on a pris un pot on a bien rigolé et il est reparti sur Paris ( je suis très timide je n’arrive pas a me lancer…) en suite il m’a donné son numéro et on a continué a communiquer par ce biais là… il m’a dit qu’il ne rentrerait pas pendant les vacances de la Toussaint car il partait en voyage avec des amis. Il m’a envoyé une carte postale de la bas … en suite je n’ai plus eu de messages pendant 2 semaines.
    je lui en ai renvoyé un et il m’a dit qu’ il rentrerait bientôt. Entre temps j’ai découvert qu’il avait rencontré quelqu’un sur paris ( ce qui évidement m’a rendu extrêmement malheureuse…).
    Nous nous sommes revu pour jouer de la guitare il est venu chez moi et nous avons parlé comme avant je lui ai posé des questions sur sa vie et il ne m’a rien dit sur sa copine de Paris… je me suis donc dis que je m’étais fais des idées et je me suis plus ou moins lancée : je lui ai dit avec un grand sourire : tu as quelqu’un dans ta vie en se moment ? et il m’a dit oui j’ai une copine depuis peu… (c’est sa première copine) on a continué a parlé et il m’a dit : et toi tu as quelqu’un ? je lui ai dit non pas en se moment et il m’a répondu : personne a la fac ? je lui ai dit : ben dommage que tu ne sois pas libre et il a rougit.
    On a continué a parlé et il m’a demandé si j’avais déjà été amoureuse, je lui ai dit oui
    il m’a dit : ben moi j’ai été amoureux d’une amie il y a environ 1an et c’était pas réciproque pour elle du coup depuis je suis vacciné de l’amour… et l’amour c’est vraiment un sentiment pathologique tu peux me croire c’est affreux… tu sais il y a de millions de gens qui sont ensemble sans vraiment s’aimer ( enfin je veux dire qui se respectent qui s’amusent mais ne sont pas vraiment amoureux.. ) en suite il m’a dit qu’il y avait plusieurs type d’amour : que certaines personnes on les aime mais comme des frères… et que c’était compliqué…

    En suite je lui ai raconté l’histoire d’amour amitié que j’avais vécu avec un ami de ma fac qui avait une copine qui était loin et nous nous étions rapproché ( je ne savais pas qu’il avait une petite amie ce sont ses amis qui me l’on dit après 3mois d’amitié avec ce garçon…
    Au Début je ne ressentais que de l’amitié pour lui et petit à petit cela s’est transformé en amour nous étions tellement proche que je me demandais se qu’il attendait… Jusqu’à ce que j’apprenne qu’il avait une copine… j’ai quand même voulu restée son amie et nous avons continué notre relation amicale comme si de rien été on était ensemble tout le temps cela me convenais. Je ne lui ai pas avoué mes sentiments mais je pense qu’il savait ( quand j’ai appris qu’il avait quelqu’un il était là et je n’ai pas pu contenir mes émotions ( j’étais sur le point de pleurer…))
    il m’a finalement avoué, avant de partir à l’autre bout de la France pour ses études, qu’il avait été amoureux de moi pendant toute l’année qu’il l’avait compris le jour ou j’avais su pour sa copine, qu’il avait essayé de s’éloigner mais qu’il avait pas pu et qu’il m’aimerait toujours mais qu’il aimait encore sa copine…Qu’il avait longtemps hésité à la quitter pour moi mais qu’il avait du faire un choix… Je précise que cette histoire est restée strictement platonique et que nous sommes toujours ami nous avons décidé de ne pas gâcher notre belle amitié pour une histoire d’amour. Donc au final nous sommes ami et nous nous sommes dit qu’au fond l’amitié qui nous unissait était plus forte que l’amour que nous ressentions l’un pour l’autre (il est donc devenu ma constante une personne sur laquelle je peux et pourrais toujours compter ! et il m’a dit que ça lui allait bien aussi et que notre amitié serait surement plus durable qu’une histoire d’amour…) .bref ceci est une autre histoire.

    Donc j’ai raconté cette histoire au 1er garçon et il m’a dit que c’est pas parce qu’il s’est rien passé qu’il se passera jamais rien…
    et je lui ai dit que si ça se trouve peut être qu’on sera ensemble un jour tous les 2 ( lui et moi ) et il m’a répondu un peu timidement qu’il garderait ça dans un coin de sa tête…
    Puis il m’a dit qu’il avait l’intension de rentrer plus souvent et m’a demandé si j’étais là pendant les vacances de noël et qu’il avait bien aimé notre après midi ensemble… En suite on s’est a nouveau envoyé des messages comme si de rien été et il m’a redit qu’il avait bien aimé notre après midi guitare…
    Je crois qu’il veut qu’on soit ami mais j’ai comme l’impression que c’est impossible ! je ne sais plus trop ce que je ressens pour lui… Notre situation est trop ambiguë (avec lui je n’ai pas la complicité qui j’ai avec l’autre garçon je ressens plus d’amour que d’amitié a son égard… ) et je souffre…
    j’ai 22ans et j’ai jamais vraiment eu de petit ami pour le moment donc j’ai souvent tendance à confondre l’amour et l’amitié…

    Bref comme quoi j’ai bien le sentiment qu’il y a toujours ambiguïté dans les sentiments qu’on éprouve pour quelqu’un du sexe opposé… que se soit du coté de la femme ou du coté de l’homme ou même des 2…

    • Bonjour Claire,

      En lisant ton vécu au fil des lignes ici confiées, je comprends ton désarroi face à l’ambiguïté de la situation (des deux situations exprimées par ta double relation avec ces deux sympathiques garçons) qui sont assurément, eux aussi touchés par ta personne et partagés entre leurs propres sentiments « Amour-Amitié » par d’un côté « toi » et pour chacun d’eux « entre toi » et leur copine réciproque.

      La jeunesse des uns et des autres, la distance entre vous, le partage & l’indécision de vos sentiments pour chacun d’entre vous sur lesquels pencher plus vers l’un que vers l’autre…, est en soi un casse-tête sentimental subtil tout en étant néanmoins…, un « perturbateur » qui vous empêche de prendre la « bonne décision ».

      Cette « ambiguïté » pour ce qui te concerne (à mon sens) et le ressenti pour ce second ami-amour (pas déclaré) de ta part envers ce garçon qui partage aussi bien des moments avec toi de guitare et d’une complicité simultanément « appréciée » de vous deux, pose cette question essentielle pour la continuité voire la solidité pour l’avenir d’un probable « vrai Amour » ?

      Si la période de vacances de ce Noël 2014 aura été pour vous le moment de définir et clarifier vos sentiments d’amitié « d’hier » par un amour « d’aujourd’hui »…, ==>> un petit mot de ta part me fera grand plaisir et à mes lecteurs (trices) aussi 😉 Bisous Claire et merci pour ton témoignage très intéressant 😉

  10. Bonjour Jean Lou,

    Je découvre pour la première fois ton blog qui est très sympa déjà au niveau du design et tes articles sont passionnants… et les sujets très variés.
    en fait c’est ton slogan qui m’a donné envie de lire la suite car pour moi aussi le droit au bonheur pour chacun sur cette Terre est essentiel !

    Je voulais témoigner au sujet de l’amitié homme/femme.
    En fait pour moi qui suis une femme, je peux entretenir une amitié avec un homme sans aucune ambiguïté s’il ne me plait pas physiquement et je pense que du coté des hommes, pour en avoir discuté avec quelques uns, ça a l’air d’être pareil….

    En ce qui me concerne, j’entretiens depuis 15 ans une amitié avec un de mes ex. L’avantage c’est qu’on se connait très bien, il est mon confident pour plein de sujet, plus que mes copines… On ne se voit pas souvent à cause de la distance entre nous, parfois on s’appelle et quand nous avons l’occasion de nous voir c’est comme si on s’était vu la veille !

    Je vous vois venir… c’est une véritable amitié, car de mon coté, je l’aime vraiment d’amitié, notre relation, c’est du passé (+ 20 ans… ça ne rajeunit pas !!) il y a vraiment beaucoup d’eau qui est passée sous les ponts et en plus, il n’est plus hétéro…

    Plus jeune, j’ai eu une super amitié avec un copain. Avec lui c’était différent, il était homo. Par contre nous avions un feeling hors du commun, on savait d’un seul regard ce à quoi l’autre pensait… Incroyable, je n’ai jamais vécu ça avec une amie !

    Voilà pour mon témoignage, je reviendrais régulièrement faire un tour sur ton blog…
    Belle journée
    A bientôt

    • Bonjour Nathalie et bienvenue sur BVS 🙂

      La « vraie amitié » a cela de magique : transgresser (si je peux m’exprimer ainsi ?) les règles données pour acquises par notre société.

      La vie est courte, nous n’avons pas d’autre chance de se donner à fond dans ce qui est pour nous « l’essence et notre raison d’être d’exister là maintenant ». L’amitié, qu’elle soit issue de nos rencontres volontaires ou improbables ou quand cela est possible par l’apaisement d’un cœur en peine au gré du temps qui passe (toutefois, certaines blessures se ferment difficilement voire jamais)

      Toi, celle née d’une ex-relation amoureuse est la preuve que « d’Amour avec un grand A l’on peut passer à Amitié avec le même engouement pour un grand A »…, là-aussi.

      Le fait, que cet « ex » est eu un éveil plus tardif sur sa sexualité masculine et que ton « copain d’enfance » assumait apparemment plus ouvertement son homosexualité, explique-t-il pour toi que ces amitiés étaient et sont encore si fortes grâce en partie à la sensibilité évidente et connue de nombreux homosexuels (elles) ?

      Merci pour ta visite chère Nathalie et la porte de BVS est bien évidemment grande ouverte à ton cœur généreux… 🙂

  11. Ce sujet est intarissable !

    Bonjour,

    J’ai une amie (une belle rencontre) depuis un an et demi et cette relation est prometteuse, même si des traces de nos vies passées nous amènent des petites difficultés (elle : peur de l’engagement car divorce difficile il y a dix ans, moi : peur de l’abandon suite à des échecs décuplée par sa peur de l’engagement). Nous vivons chacun chez soi en nous voyant plusieurs soirs par semaine et le week-end. J’ai décidé de ne pas l’étouffer et de laisser le temps faire, même si c’est plus facile à dire qu’à faire parfois.
    Récemment, elle m’a avoué une aventure avec un ami de longtemps, un soir de cafard réciproque. Rien à dire normalement, car c’était avant notre rencontre.
    En revanche j’ai quand même du mal à supporter le fait qu’elle veuille le conserver comme ami, considérant cette aventure comme un accident.
    L’ami en question est amoureux d’elle et le lui a dit.
    Elle pense qu’elle peut gérer cette situation car elle ne ressent pas d’amour pour lui, que c’est de l’histoire ancienne et puisqu’il est en couple désormais.
    Je suis très mal aujourd’hui car nous sommes invités à un apéritif par ce couple demain. Après trois jours de souffrance, j’ai décidé de lui en parler ; elle m’a rassuré sur ses intentions à elle et m’a demandé de lui faire confiance.
    C’était ce matin. Ce soir, elle m’a demandé de rester seule en me précisant que ça n’a rien à voir avec notre conversation (qui nous à fait du bien), mais pour être seule avec elle-même, comme elle me le réclame parfois en me disant que « vouloir être seule ne veut pas dire ne pas vouloir être avec moi ».
    Je précise (pour les suspicieux) que je n’ai pas de doute, elle habite pas loin et est vraiment transparente. Je précise aussi qu’elle a un travail parfois épuisant et que je viens d’arrêter de travailler.

    Est-il normal alors que je ressente un malaise avant cette soirée, comme une jalousie et que je n’arrive pas à maîtriser mes émotions, avec la spirale qui risque d’en découler : trop parler-regretter, s’affoler, bref, être faux.

    PS : Suite à mon propre divorce beaucoup plus récent, j’en consulté une psycothérapeute et j’ai bien compris les phénomènes liés à la peur de l’abandon, mais dans le cas présent, je n’ai pas réussi à « maîtriser » totalement la situation, même si je n’ai pas fait trop de débats, mais demain ?

    Merci de m’avoir lu

    PPS : il va sans dire que je suis plus que dubitatif sur la viabilité d’une amitié homme-femme, pour revenir au sujet 😉

  12. pour ma part ;je ny croit pas .derriere la tete de ces messieurs il y a toujours autre choses .ou quand le mec et gentil et naif .luii ne voit pas ce qui se cache derriere la tete de celle ci.j ai 3 esperiance passer .avec des copines a qui c arriver .donc amitie homme femme non

  13. Bonjour,
    J’ai une histoire un peu boiteuse, d’amitié avec un gars dans mon entourage que je connais depuis longtemps (8 ans environ). Il y a environ 4 ans il m’a démontré une certaine attirance (taquineries, rapprochements…) mais à ce moment là je le percevait d’une manière peu sérieuse…alors je l’ignorait constamment, malgré le fait que j’avais aussi une attirance envers lui. Mes amies qui nous ont vue ensembles ne comprennent pas que nous ne soyons pas ensemble…Il y avait une évidence aux yeux des autres. Je disais toujours ‘le jour ou il me fera une demande, on verra bien, mais jusqu’à présent il n’est pas assez mature et ni sérieux (24 ans) pour le faire’…
    Deux ans plus tard, il a fini par m’inviter à sortir avec lui (lui seul et non pas en groupe comme c’était souvent). Il a prit conseil d’une de mes amies. J’ai refusée son invitation en prétextant que je fréquentais quelqu’un, mais c’était par peur qu’il ne soit pas sérieux….
    À partir de ce moment là on s’est mit à s’écrire, ça n’avait plus de fin…jours, soirs, nuits….on était comme accro à philosopher ensemble sur tout et rien, en plus des confidences qu’il me faisait. Quelque mois plus tard il m’a à nouveau invité, j’ai à nouveau refuser…..Ensuite on ne sait plus écrit. Et j’ai réalisé que j’étais stupidement vraiment tomber amoureuse de lui. Il était dans mes pensées chaque jour, je lui ait donc demandé si son invitation tenait encore. Malheureusement il avait rencontré quelqu’un. On s’est réécrit quelque fois, pour partager nos vécus, sans plus. Il s’est séparé 1 an et demi plus tard et on a recommencer à s’écrire plus, c’était supposément en ami et rien de plus… J’ai acheter des billets pour un spectacle que je savais qu’il aimerait tant! Il en était tellement content! Quelques mois on passé et j’ai apprit qu’il était à nouveau en couple. Les deux bras m’ont tombés, même si son ‘en ami’ avait été dit, je ne le croyait pas…. Alors j’ai voulue éclaircir tout ça avec lui. Je suis resté sans réponse une semaine de temps. En insistant, il a fini par me dire qu’il n’avait jamais eu d’intention autre qu’amis… Alors je l’ai remercié pour sa réponse.., et aussi dit ma déception.. .il m’a réécrit, on a philosophé un peu, mais très légèrement. On s’est revu par la suite (professionnel) et il a été vraiment très gentil, attentif, il riait, me regardait dans les yeux comme jamais, on riait… Un plaisir fou de complicité…
    Présentement les gens qui nous connaisse insistent et créent même parfois des situations pour qu’on se retrouve ensemble.
    Malgré sa réponse d’amitié et sans plus, je sens toujours encore aujourd’hui un malaise entre nous….car je nous sent trop complice….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *