L’argent fait-il le bonheur des jeunes?

Quels rapports les jeunes d’aujourd’hui entretiennent-ils avec l’argent?

C’est une question que je me pose suite à un échange, il y a quelques semaines avec une amie blogueuse, Catherine…

… que je salue chaleureusement ici.

Cette réflexion, me replonge dans mes souvenirs d’enfance et si je prends mon expérience personnelle et les relations que j’ai pu entretenir avec l’argent étant jeune, je m’étonne du fait qu’à cette époque là, cette question avait peu d’importance pour moi…

Je viens d’un milieu modeste, et comme tous les foyers issus de cette « couche sociale » comme l’on dit, l’argent qu’on avait était « bien gagné et dépensé avec parcimonie » .

A la maison, nous n’avons jamais manqué de rien,. La vie était faite de plaisirs simples et le superflu et bien….on n’y pensait pas trop. Je dirais même que cela ne nous manquait pas, forcément: ce que l’on a jamais eu ne peut nous manquer, dit-on?.

Et c’était vrai! le principal étant d’avoir de quoi remplir nos assiettes, d’avoir des vêtements corrects et propres pour l’école.

Chaque Noël, la petite fratrie (cinq enfants), avaient droit à des cadeaux, sans valeur excessive, ni jeux électroniques ni gadgets inutiles. mais je peux vous assurer qu’à l’ouverture de chacun d’entre-eux, le plaisir ressenti était immense et émouvant.

En ce temps là c’était comme ça et la vie était belle, car simple.

Comment les jeunes d’aujourd’hui « vivent-t-ils l’argent »?

Cela va de soi, que suivant le contexte et le milieu auxquels les jeunes appartiennent, l’argent sera vécu différemment et leur « culture » de l’argent de même. C’est vrai aussi en fonction de plusieurs critères:

  • Comment les parents abordent-ils cette question avec leurs enfants, depuis que ces derniers sont en âge de comprendre la « notion argent »?
  • L’argent ou le manque d’argent à la maison, est-il un gros sujet de conversation dans la sphère familiale?
  • La gestion du budget familial, se fait-elle de manière studieuse ou plutôt au jour le jour?
  • Les enfants ont-ils de « l’argent de poche » et si oui! des conseils basiques sur son utilisation sont-ils délivrés par les adultes?
  • Les enfants, comprennent-ils « l’importance de l’argent » et de la difficulté pour bon nombre de familles, d’en gagner et d’en avoir suffisamment pour vivre décemment?
  • Enfin, les enfants, les ados et les jeunes adultes ont-ils une maturité suffisante pour gérer leur propre argent?

Pas sûr que toutes les conditions à une bonne compréhension de la valeur « ARGENT » soient réunies pour qu’ils puissent objectivement, en faire un usage raisonnable!

Ce n’est sans doute pas de leur faute, mais c’est de leur responsabilité de se poser les bonnes questions et si, ils ne trouvent pas les réponses, de les poser à ceux qui savent, par leur expérience de la vie.

 

Il faut que jeunesse se passe !

Ouais! rien n’est plus vrai! Mais tâchons que cette jeunesse justement, ne parte à la dérive par manque de prise de conscience: des dangers, du manque, de la dépendance, de la mauvaise maîtrise et gestion de LEUR ARGENT!

Nous aimons nos enfants, et c’est à nous, parents, de leur apporter les clefs d’une bonne relation avec cet « indispensable ressource de survie » qui fait, par voie de conséquence… partie intégrante de la vie.

Bien sûr, l’époque n’est plus la même que celle de mon enfance et je dirai…pourquoi pas et tant mieux. Certes, les besoins sont différents, les envies de « voir le monde »  sont plus faciles à réaliser, les rêves d’indépendance…plus présents dans l’esprit des adolescents (tes) et jeunes adultes. Les moyens de se déplacer et de sortir sont là, à disposition et… loin de nous l’idée qu’ils doivent s’en priver…

...mais attention aux dérapages incontrôlés. L’argent peut brûler les doigts et éteindre cette irrésistible pulsion de dépense n’est pas aisée. Elle peut mener les jeunes là, où il ne fait pas bon de se retrouver, pour qui veut décrocher ce rêve de liberté.

L’insuffisance de ressources et le recours dans ce cas, ne se fait pas attendre longtemps:

  • Le ou la petite: « allo!? papa, maman…j’peux revenir à la maison???? »
  • Nous: « Bien sûr chéri (e)e, rentre vite, on t’attends! »

Y’a rien de grave, c’est un mauvais passage

Tous les parents, moi y compris, nous sommes et serons toujours là pour notre ou nos enfants. Seulement, je pense qu’une bonne approche de la gestion et de la prudence face à l’argent, doit-être valorisée au sein des familles.

L’idéal serait que cette « matière de savoir gérer son argent » soit enseignée à l’école! « Prévenir que Guérir », n’a jamais été aussi bien adapté sur cette question de « l’argent et les jeunes »

C’est un vrai service que leur rendre, en éduquant très tôt nos enfants, à ce qu’ils vont devoir mettre comme « sincérité » dans leur relation avec leurs ressources, obtenues de diverses façons, qu’il s’agisse:

  • D’argent de poche
  • De gains bien gagnés dans des jobs de vacances
  • Des premiers salaires
  • D’un héritage
  • De placements…

Mettre en avant, l’importance d’une gestion maîtrisée au niveau: budget personnel ou familial

  • S’obliger à faire régulièrement par virements automatiques « une épargne mensuelle » sur une partie de l’argent gagnée dans le mois
  • Adapter ses dépenses en fonction du montant des revenus. Ne pas vivre au dessus de ses moyens, (cela peut vite devenir ingérable!)
  • Gérer son budget de façon responsable et attentive
  • Avoir conscience, qu’en cas de difficultés, « faire l’autruche » en laissant les problèmes s’accumuler au fil des semaines et des mois, n’est pas le bon choix à faire. Bien au contraire: affronter sans délai, de suite la réalité. Même si elle est difficile à regarder en face!
  • Se faire aider est prioritaire. Demander l’aide d’une personne qui saura prendre du recul par rapport à la situation, est préférable à un immobilisme destructeur.
  • Surtout, ne pas rester seul face à ses problèmes financiers, la solution ne viendra pas toute seule..en claquant des doigts
  • Avoir à l’esprit, (car c’est vrai!), que: sortir au resto, aller en boite, se faire plaisir en achats divers, gâter son ou sa petite chérie, etc, etc, ça fait plaisir… mais que ça coûte cher à la longue et que les « atterrissages » peuvent-être douloureux à un moment donné.
« Amusez-vous les enfants, mais surtout ne vous brûlez pas les ailes. vos parents vous aiment et ne souhaitent qu’une seule chose…..
VOTRE BONHEUR!! »
 
 Faites moi part de vos réactions à la lecture de cet article, dites-moi :
 
  • Comment gérez-vous cette question de l’argent au sein de votre famille?
Merci pour vos réactions…
 
Que la vie vous apporte le meilleur…..
 
++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Incoming search terms:

  • le role de largent dans la vie des jeunes
  • le role de l\argent dans la vie des jeunes
  • les jeunes et l\argent
  • la jeunesse face à l\argent

Comments

2 réflexions au sujet de « L’argent fait-il le bonheur des jeunes? »

  1. Ping : Comment développer sa mémoire ? - Business & Vie Sereine

  2. Ping : L'éducation des enfants et la tolérance à leur liberté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.