Argent et Pulsions d’Achats I Des Solutions Pour Vous!

Les Français, le couple, l’individu face à la gestion de son argent. En ces jours difficiles sur fond de crise, comment bien gérer son argent au quotidien?

Les ménages français luttent pour beaucoup, afin de ne pas s’engluer dans le marasme économique de leur propre cellule familiale. Comment en serait-il autrement? 

N’y aurait-il aucunes solutions dignes de ce nom, pour sortir les français de leur torpeur financière en ce début d’année 2012….? Un embryon de réponses et de solutions à suivre….Les français seraient-ils de mauvais élèves?

Je ne le crois pas, en tout cas pas plus que d’autres personnes de la zone euro ou d’ailleurs. Partout, l’on entend que le spectre de la crise économique et sociale, plane sur bon nombre de pays. Les difficultés des ménages sont à peu près les mêmes partout. Y compris aux Etats-Unis…Pays ou le Rêve Américain, semble ne plus porter l’espoir d’antan!

Personne n’a oublié le scandale des Subprimes qui entraîna dans son sillage, dès le deuxième semestre 2006 , une majorité d’emprunteurs américains, souvent de condition modeste, au fond du gouffre de la ruine personnelle.

Cette crise majeure, avec l’émergence explosive du krach des prêts immobiliers hypothécaires dans le pays, a été la pierre angulaire déficiente, de tout un système qui se voulait prometteur. En fait, pour le malheur de tous les « bénéficiaires », elle révélait au grand jour, une faille béante d’un montage financier plus que douteux, qui devait initialement…, donner accès à la propriété à des centaines de particuliers.

Au final, c’est une catastrophe monstrueuse qui s’abattit sur ces pauvres diables et elle allait toucher et mettre en difficulté…les banques à travers le monde.

Bien sûr, vous me direz que les banques ont toujours les moyens de se relever. C’est plus complexe que ça en a l’air et dans cette affaire, comme toujours dans ces cas là, se sont des familles fragiles qui en ont fait une fois de plus…, les frais!

ET ELLES…., CE NE SONT PAS LES BANQUES!

Et les ménages français dans tout ça?

A y regarder de plus prêt, les événements outre atlantique et leurs répercutions sur les marchés boursiers en général et par ricochets en France...restent bien présents dans l’esprit des français.

L’impact de ce véritable tsunami et les dommages collatéraux de celui-ci, se ressentent toujours des années après et…pour combien de temps encore?

Toutefois, 1 français sur 2 estime que L’Argent (ou avoir de l’Argent) est un gage de sécurité dans la vie de tous les jours. La constitution de ce « Bas de laine » doit lui assurer…une certaine quiétude, face à la frilosité de cette époque troublée.

Cependant, cette idée légitime Ô combien importante de « posséder de l’argent dans la vie », est parfois (pour ne pas dire souvent) en contradiction directe, avec l’usage et la discipline quelque peu légère, qu’en font certains consommateurs.

En effet, faire le vœux de posséder suffisamment d’argent est normal, ce qui l’est moins, c’est de mener un train de vie qui n’est pas en accord…ni avec ses besoins réels ni avec l’importance de son porte-monnaie!

« Vivre au dessus de ses moyens »  😉 >> via ce lien => ma sélection d’un livre (e-book) pour vous aider dans la gestion de votre budget « famille »

Cette expression bien connue, est malheureusement le lot quotidien de bien des personnes dans notre pays. Dans ce cas de figure, les difficultés ne manquent pas de survenir tôt ou tard…au grand dam de ceux qui en sont les « victimes ».

Être honnête avec soi-même, c’est s’assurer une sérénité de vie

Ici, je ne parle pas bien entendu, des malheureux qui vivent à longueur d’année dans la rue, par tous les temps et sans aucun sou en poche. Non! les propos tenus dans cet article, sont plus en rapport avec une catégorie de la population qui, comme moi, peut se « targuer » d’avoir encore des ressources de quelques natures que se soit:

  • Salaires
  • Ressources tirées d’une activité commerciale, artisanale, profession libérale,…
  • Pensions retraites
  • Rentes
  • Allocations sociales
  • Chômages et RSA
  • Autres…

Dans ce cas précis et contrairement à la plupart des SDF (Sans Domicile Fixe)…tous, nous avons « la chance » d’avoir (encore) « UN BUDGET ». Qu’il soit petit, moyen, grand ou très grand…sachons déjà apprécier ce que l’on a et ce que d’autres (ci-dessus) aimeraient bien avoir. Croyez moi, ils s’en accommoderaient volontiers, à savoir:

  • Un toit,
  • A manger,
  • Un peu d’argent,
  • De la chaleur pour le corps et l’esprit
  • Un véhicule voire deux pour se déplacer

Et ceci, sous réserve pour eux, d’un retour bien hypothétique à une vie « normale »…

Sachant cela, il nous appartient à chacun de nous « les Privilégiés » (aux yeux des-dits SDF) d’agir en conséquence…, dans nos actes d’achats et de dépenses en tous genres et du train de vie que l’on peut s’offrir. Pas plus, pas moins!

Être conscient des dérives qui sont toujours possibles

Avant de penser à placer de l’argent, il faut appliquer à la base, une gestion saine, structurée et facilement accessible en terme de contrôle. Sans cette indispensable « vision de votre Pouvoir d’achat » et donc de vos possibilités financières…la chute vers les embêtements, risque de s’accélérer. Lisez ceci:

Selon La Banque de France, les chiffres du surendettement des français au 3ème trimestre 2011…, font état: que le nombre total de dossiers déposés auprès des secrétariats des commissions de surendettement….:

  •  D’octobre 2006 à septembre 2011, est en hausse de 1 022 273 dossiers soit, en moyenne 204 455 dossiers déposés par an
  • Que depuis octobre 2006, 876 537 dossiers ont été déclarés éligibles aux procédures légales de traitement du surendettement
  • Que sur cette même période, 430 881 plans conventionnels de règlement ont été conclus entre les débiteurs et leurs créanciers
  • Que dans les cas où aucune solution négociée n’a pu être mise en place, 229 817 mesures ont été imposées et recommandées.

Ces quelques chiffres, doivent non seulement « ALERTER » mais avant tout… « DECLENCHER » ………………UNE VERITABLE PRISE DE CONSCIENCE!:

  1. Qu’avec l’Argent on ne peut pas faire n’importe quoi.
  2. Qu’un principe immuable de veille au regard des possibilités financières du foyer, ne peut et ne doit s’affranchir de toutes règles élémentaires, concernant les abus de comportements avec l’argent. Surtout celui que l’on a pas!
  3. Que le banquier est un commerçant avant tout et n’est certainement pas votre ami.
  4. Qu’il « doit » gagner de l’argent et si, il n’en gagne pas avec vous...il mettra tout en oeuvre pour récupérer SON BIEN: C’est à dire ce que vous considériez jusqu’à peu: VOTRE maison, VOTRE voiture, VOS meubles,
  5. Ceci pour bien rappeler que tant que vous n’avez pas payer INTEGRALEMENT votre dette à votre banque, vous n’êtes nullement propriétaire…DE RIEN!

Les « dangers » qui guettent les emprunteurs « fautifs » sont légion. Ces « victimes » qui sont aussi des « coupables », car tributaires de leurs « pulsions d’achats »…quand ce n’est pas du fait d’avoir « céder » au Laxisme de certains organismes de crédits, qu’ils aient « pignon sur rue » ou accessibles facilement sur internet…,

Des exemples de dangers potentiels parmi tant d’autres:

Contracter un crédit pour payer un autre crédit déjà en cours, ne peut se faire à la légère. Sauf si cette opération, se solde par un avantage certain pour l’emprunteur, comme par exemple: Une baisse de taux d’intérêts ou de durée dudit prêt. Pour cela, si c’est une option qui est envisagée…, consulter un ou mieux…des spécialistes en rachat du Crédit à la Consommation et se donner un temps de réflexion*

Et pour cela, le Législateur a pensé à protéger les emprunteurs, suivez le guide: La loi Scrivener*:

  • La loi n°78-22 du 10 janvier 1978 dite Loi Scrivener 1 a été promulguée sous l’impulsion de la Secretaire d’Etat à la consommation Mme Christiane Scrivener.
  • A cela s’ajoute la loi n°79-596 du 13 juillet 1979 dite Loi Scrivener 2 relative aux prêts immobiliers.
  • La loi n°2010-737 du 1er juillet 2010 dite Loi Lagarde portant réforme du crédit à la consommation. Ce qui a pour conséquence de modifier plusieurs dispositions du Code de la consommation, en particulier pour les offres de prêt émises à compter du 1er mai 2011 (d’où l’intérêt de bien se faire conseiller par les professionnels du crédit)

Exemple de modifications:

  • L’offre de prêt est considérée valide pendant 15 jours
  • Le délai de rétractation passe de 7 à 14 jours (depuis mai 2011) réforme du crédit à la consommation initiée par Mme Christine Lagarde.
  • En cas de remboursement anticipé, il n’y a pas de frais ou pénalité

 Mes conseils principaux, pour bâtir des bases solides à votre Patrimoine

  • Comme nous l’avons vu: Ne pas vivre au dessus de ses moyens
  • Appliquer une gestion clair et facile du budget familial
  • Faire des points de contrôles régulièrement, afin d’éviter les oublis (par exemple des prélèvements ou factures à venir)…
  • Déjà, en appliquant scrupuleusement les 3 conseils ci-dessus, vous devez maîtriser  une meilleure vue de « VOS POSSIBILITES FINANCIERES » du moment.
  • Ensuite, donnez-vous pour principe: de suivre ce que je nommerai: « le Gîte et le Couvert« …ce qui veut dire:
  1. Si vous avez un prêt immobilier en cours….ne déroger en aucune manière, au paiement d’une seule des traites mensuelles du crédit. Cette condition doit-être ferme, définitive et doit faire l’objet d’un respect « à la lettre »!
  2. En cas de plusieurs crédits à la consommation ou autres prélèvements, faites en sorte que l’échéance mensuelle du crédit immobilier ou le virement du loyer, c’est selon…soit LA PRIORITE de tous les prélèvements.
  3. Donc…optez pour le prélèvement de la mensualité du Crédit immobilier ou du montant du loyer… en tout début de mois et quoi qu’il en soit…AVANT TOUS LES AUTRES PRELEVEMENTS A SUIVRE AU COURS DU MOIS!                              Vous avez un toit au dessus de la tête, il vous abrite vous et votre famille…donc assurez vous « la Garantie…DU GÎTE! »
  4. Se nourrir est évidemment le deuxième point important de ce principe important. Faire en sorte que LA FAMILLE ait de quoi se remplir l’estomac, est la priorité des priorités…donc assurez-vous « la Garantie…DU COUVERT! »
  • Tous le reste n’est « qu’accessoire et superflu » et dans la plupart du temps, en cas de difficultés financières rencontrées exceptionnellement sur un mois donné...il sera toujours possible de demander des délais de paiements au créancier.
  • A ceci près, que si difficultés il y a d’assurer un paiement quelconque: Factures, impôts, dettes, etc…n’attendez pas que le créancier se manifeste, bien au contraire prenez les devants. Allez à sa rencontre et expliquez lui que vous rencontrez une difficulté passagère. Il est bien rare si vous agissez de la sorte…que vous n’obteniez pas un délai supplémentaire pour solder votre dû!

« L’honnêteté, la franchise, assumer de manière responsable ses actes…ça paye toujours! »

Cela apporte un sentiment non-négligeable de Bien-Être et de Quiétude. Car en supprimant l’objet d’une contrariété comme peut l’être la pression exercée sur le mental, par les problèmes d’argent…, vous vous ouvrez à une autre « Vision Positive de la Vie ».

« Pensez-y! vous verrez…CELA FONCTIONNE! »

Approfondissez votre « savoir » sur ce sujet : ma sélection d’un livre (e-book) à découvrir sans tarder >>

Cet article vous a plu? Réagissez!

  • Témoignez de votre relation avec L’ARGENT
  • Soumettez au lecteurs de ce site, vos conseils et expériences en rapport avec L’ARGENT
  • Vous aimeriez recevoir des conseils, laissez votre message, une réponse lui sera donné dans les meilleurs délais
  • Vous souhaitez un conseil plus…privé? laissez un message à contact

Que la vie vous apporte le meilleur….

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.