Avoir une vie qui nous ressemble, en six questions essentielles!

avoir une vieAvoir une vie stimulante, exige d’abord de trouver sa voie en appliquant une grande attention à nos envies. Cependant, il est nécessaire de connaître… 

…, « ce pourquoi on est fait dans la vie ». Pour y arriver…il faut se poser les bonnes questions (même celles qui nous semblent évidentes au premier abord)

Gagner le droit d’avoir une vie qui nous ressemble, en six questions incontournables

Pour toutes les personnes qui sont déjà sur leur route de vie et / ou à un carrefour de leurs envies, voici selon moi, les six questions que l’on devrait au minimum…, tous et toutes se poser pour avoir une vie…, enfin « à nous » et passer à autre chose !

Car, avoir une vie sans « routine ennuyeuse », demande réflexion avant de tout envoyer…, balader :

  1. Ma vie actuelle me suffit-elle ? 
  2. Ma vie m’apporte-t-elle suffisamment de joies & de plaisirs ?
  3. Pourquoi, cette question « d’envie de changement » se pose-t-elle à moi « maintenant » et pourquoi n’est-elle pas intervenue plus tôt ?
  4. En somme, ai-je perdu totalement et de manière définitive…, ma foi dans la vie qui était jusqu’ici, la mienne et si oui, pourquoi cet état de choses, cet « échec » ?
  5. Qu’ai-je, donc, envie et comment l’obtenir pour avoir une vie qui me plaise en tout point ?
  6. Comment savoir que « là » est la solution à mon ennui, à ma lassitude et donner un sens à sa vie, enfin ! (?)

 avoir une vie

A ces questions, voici les réponses et les éléments de réflexions positives et constructives que je pourrais pourquoi pas, y donner (dans cet ordre ou un autre) :

  • Q 1 : ma vie actuelle me suffit-elle?
  1. Si oui ! (Étonnant non ? Mais souvent il suffit de se poser la question pour s’apercevoir qu’on n’est pas si mal loti que cela) : dans ce cas, inutile d’aller plus loin, mais je me donne les moyens d’améliorer encore mon « ordinaire » !
  2. Si la réponse est un « non »-catégorique ! : trouver ce qui cloche ou si « déjà identifié », déterminer si une chance est possible d’y voir une solution réalisable. Ceci, dans un proche futur pour avoir une vie autrement plus belle ?
  • Q 2 : ma vie m’apporte-t-elle suffisamment de joies & de plaisirs?

A) je fais sincèrement et sans langue de bois, le point (je pèse le pour et le contre) sur ma motivation à passer à autre chose, soit:

  1. Conserver ma vie du moment, avec ses joies & ses plaisirs vécus et envisager de booster ma vie, mais en « local » ?
  2. Ou au contraire et par opposition, sur mon attirance à la découverte d’autres joies & plaisirs qui seraient…, potentiellement à venir, si je décidais d’avoir une vie différente en d’autres lieux ?

B) ceci fait, j’établis un constat positif et constructif sur ce que je veux vivre, maintenant et demain !

  • Q 3 : pourquoi, cette envie de changement se pose-t-elle à moi « maintenant » et pourquoi cette « remise en question de mon existence » n’est-elle pas intervenue plus tôt ?
  1. J’établis concrètement ce qui m’a conduit à cette situation inextricable et bloquée dans mon quotidien (événements, ras-le-bol général, manque de vision sur mon futur, etc. ), qui me dit intensément : qu’avoir une vie plus belle est possible, mais que « la solution » pour moi…, est « là-bas » !
  2. J’identifie sans ambiguïté, qu’aucune solution n’est décidément imaginable. Que je n’aurai pas de regret (aucun !) en laissant cette vie « d’avant »…, derrière moi.
  • Q 4 : en somme, ai-je perdu totalement « et de manière définitive »…, ma foi dans la vie qui était jusqu’ici, la mienne et si oui, pourquoi cet état de choses, cet échec?

Pour avoir une vie « digne de moi » et ne pas subir des doutes et craintes ultérieurs, je confirme ici :

  1. Que mon sentiment d’échec est sans espoir de retour et que dorénavant : avoir une vie ailleurs…, est mon objectif premier pour passer à autre chose !
  2. Que les causes sont là et qu’elles sont si lourdes à porter, que « l’avenir ne peut se dessiner ici et en ce lieu » (en tout cas, pas dans ces conditions !)
  • Q 5 : qu’ai-je donc envie et comment l’obtenir ?

L’évidence de « l’indispensable besoin de changement et du caractère inévitable de celui-ci » étant mise à jour pour donner un sens à sa vie :

  1. Comment je vois ma vie plus tard, dans deux, cinq ou dix ans…?
  2. Qu’est-ce qui me fait « vibrer », me stimule, me plaît au point de ressentir ce besoin de faire le grand saut vers un autre destin pour avoir une vie plus merveilleuse ?
  3. Toutefois, suis-je prêt à faire les sacrifices : qui sont sans doute « très probables et communs », de tous destins qui cherchent ainsi leur voie ?
  4. Je mets un nom sur chacun de ces « sacrifices » pour me préparer à les surmonter au cas…, où ils viendraient chambouler mes plans de vie nouvelle !

avoir une vie

  • Q 6 : comment savoir que « là » est la solution à mon ennui ?

Certainement, la plus importante de toutes les questions à se poser pour avoir une vie dont je rêve

Il faut être conscient que tout le monde à le droit de se tromper, mais ici et maintenant : il est primordial de vous donner les meilleures cartes en main, pour réussir ce « passage » obligé vers votre réussite et votre bonheur, donc :

  1. Je relativise ma situation de cet instant et je reste conscient en permanence de l’enjeu qui se joue ici : je veux consolider mon « aujourd’hui » pour construire mon « demain ». Ainsi, ma voie de vie se dessine…, maintenant !
  2. Me dire que je ne suis pas « seul » (dans ma vie et pour avoir une vie) qui réponde plus à mes souhaits d’avenir :
  • Mes parents, mon conjoint, mes enfants (bien évidemment si ces derniers ont atteint l’âge dit de « compréhension des choses de l’existence »)…
  • Tous autres proches qui seront immanquablement « touchés » de prêt (ou pas trop loin), par mon choix d’avoir une vie où « l’action viendra embellir » une « trop linéaire trajectoire » d’une vie que je veux plus…
  • Ces « proches » se doivent d’être impliqués (Ou du moins : sûrement pas laissés en marge de mes choix, de mes décisions)…
  • La vie est si courte, ne l’oublions pas et pour cette simple, mais néanmoins évidente raison… : faisons en sorte qu’ils sentent que leur soutien et approbation, est un critère important pour nous et notre projet…
  • Notre volonté n’en sera que décuplée pour atteindre notre objectif final : un sens à sa vie…, plein de promesses et passer à autre chose !

Pour terminer et « imager » cette définition de l’importance de garder en nous l’envie de se dépasser et donner un sens à sa vie :

  • Rendons à César…. heu 🙄  donnons à notre Johnny national & à son compère Jean-Jacques Goldman, le dernier mot ou plus exactement, « la musique & les paroles » de cette chanson « L’envie », dont je trouve le texte bien à propos :

Qu’on me donne l’envie ! L’envie d’avoir envie  ! Qu’on allume ma vie !

Approfondissez votre « savoir » sur ce sujet : une psychologue D.E, vous montre la voie

C’est à vous, dites-moi dans les commentaires : ce qui pour vous, représente l’indispensable question à se poser avant de faire le choix d’une autre vie ?

cliquez ici pour laisser votre commentaire!

Crédit photos (hors miniature de tête) :

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

6 réflexions au sujet de « Avoir une vie qui nous ressemble, en six questions essentielles! »

  1. Coucou Jean-Lou,

    Excellent sujet et excellente façon de l’approcher!

    En ce moment, je suis aussi en réflexion par rapport à mon avenir. J’ai touché à des domaines très divers en apparence et il est temps de passer à une autre étape. Ce sont toutes des expériences positives.
    Et pour répondre à ta question de la fin… Pour moi la question essentielle est la suivante: Quelles sont les expériences que je veux vivre (et celles que je ne veux pas/plus vivre!) ?

    Et la réponse à cette question peut évoluer d’années en années, même si certaines expériences vont rester. Mais plus on avance dans la vie, plus on recherche l’essentiel (c’est mon ressenti en tout cas)

    Ce que je veux vivre va déterminer ce que je vais devoir faire pour y arriver.

    Alors je regarde ma vie d’aujourd’hui et je me pose la question: qu’est-ce qui me fait vibrer, qu’est-ce qui me donne envie de me lever et de passer à l’action, qu’est-ce qui me met le sourire aux lèvres… Bref qu’est-ce qui, aujourd’hui, me passionne?

    Je suis en train de refaire une nouvelle carte de visite pour mes activités freelance, et hier, alors que j’écrivais mes compétences, je me suis posée la question: est-ce que tu as vraiment envie d’être engagée pour ce service-là?
    Parfois on met des compétences en avant par habitude et on se bloque soi-même en faisant ça! Du coup, j’ai écris ce que je voulais vraiment faire, même si je manque d’expérience! Je me dis: ça c’est ce que je veux maintenant dans ma vie, et si je suis déterminée, il y aura toujours des personnes prêtes à me donner une chance : )

    Le fait de l’écrire ici, me motive encore plus! Merci Jean-Lou 🙂

    Bon weekend

    Ps: J’aime aussi que tu précises ceci:
    « Je mets un nom sur chacun de ces « sacrifices » pour me préparer à les surmonter au cas…, où ils viendraient chambouler mes plans de vie nouvelle ! »
    Parce que des sacrifices il y en aura et si on ne les identifie pas, ils nous arrêtent dans élans sans même avoir eu le temps de se manifester.
    Je crois qu’une fois qu’on accepte ces ‘sacrifices’, ils deviennent plus des tremplins qu’autre chose!

    • Salut, salut Éloïse,

      Sujet effectivement important pour nous tous (merci pour le positivisme et la dynamique de ton commentaire !)

      Je vois que bien des choses bougent de ton côté et que des choix se font plus « présents » pour que ton avenir ressemble à ce qui, pour toi, importe le plus à tes yeux ! Très bien ça ! C’est une excellente façon de te donner toutes les chances pour que tes projets (d’aujourd’hui et de demain) voient le jour !

      La richesse de tes expériences passées, est une base très solide car, issue de la construction de ta personne : Elle te dirigera vers des choix « neufs » et en tout cas, pleins de promesses pour tes projets !

      Rien n’arrive par hasard dans la vie : pour obtenir des résultats, il faut se donner les moyens de ses rêves et au bout : là est le « cadeau » que l’on attend de la vie !

      Se remettre en question sur soi et ses buts, permet de ne pas refaire les mêmes « erreurs » du passé. La bifurcation est salutaire, car elle nous voit grandir sur notre chemin de vie ! Quoi de mieux en somme ?

      Ne pas porter trop d’importance à des « détails », se concentrer sur « l’important », s’en servir comme tu le dis si bien de « tremplin », fortifiera « tout élan » fragilisé – le Succès est forcément au bout et c’est tout le bonheur que je te souhaite.

      A bientôt Éloïse.

      • Merci Jean-Lou pour tes encouragements 🙂
        Je te rejoins entièrement!

        Ce qui compte aussi, c’est de réaliser que le voyage importe plus que sa destination 🙂

        Je pense citer ce que tu dis dans le commentaire si tu es d’accord, dans le chapitre 2 de mon manuscrit où je parle du plan de route et des objectifs. Je reformulerais ainsi (si tu es d’accord toujours) :
        « Pour obtenir des résultats, il faut s’en donner les moyens. Se remettre en question et réévaluer ses objectifs est un passage obligé, qui permet de ne pas refaire les mêmes « erreurs ». Et la bifurcation est salutaire, car elle nous voit grandir sur notre chemin de vie ! Quoi de mieux en somme ? »

        Et je peux mettre Jean-Lou du blog… en référence.
        Le livre, j’espère le publier cet automne.

        Bon weekend 😉

        • Bonjour Éloïse,

          Les encouragements sont « le salaire » de tout blogueur et quoi de plus normal que de les distribuer aux talents qui s’expriment ?

          Le fruit de ton travail est encourageant pour chacun de tes lecteurs et il mérite que se soit dit ! Bis, bis Éloïse…

          Je prends ta proposition de citation dans ton livre comme un retour d’encouragement à ce que je tente de produire ici sur mon propre blog :

          – Une invitation au dépassement de soi pour réussir là ou d’autres auront choisi de s’arrêter !

          Cette initiative de citation vaut et est, déjà un remerciement en soi donc…., je suis bien sûr d’accord &… Merci Éloïse.

          A bientôt ! 😀

          Jean-Lou

  2. Ping : Le bonheur passera t-il par la création de son propre emploi ?Business & Vie Sereine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *