Le chien, cet ami au secours de l’homme

fidèle ami de l'homme« Un homme privé de son ami le chien…, ne serait que l’ombre de lui-même ».

L’histoire est le témoin direct de l’extraordinaire complicité qui lie l’homme à son chien depuis des décennies et il est surtout « Le Secours » dont l’humain ne peut se passer. 

Par cet article, je fais un clin d’oeil à un ami blogueur Eric, qui m’a insufflé ce petit rappel « combien important », de toujours considérer à sa très juste valeur, l’aide indispensable apporté à nous, pauvres petits humains, par nos amis à quatre pattes »

La présence à nos côtés de nos chers amis « animaux de compagnie », j’ai déjà eu l’opportunité d’en parler dans ce précédent article. Malgré cela,  j’ai pleine conscience que je n’ai abordé à ce jour, qu’une infime partie de tout l’attachement témoigné sans aucune limite, par ces précieux compagnons de vie.

Et je sais, que même cette deuxième « mini-tirade » sur la vie de nos compagnons, ne rendra pas toute la justice à ce fidèle et attachant ami, mais il faut bien commencer par quelque chose, non ?

Les animaux de compagnie, sont « l’irremplaçable béquille » dont nous ne pouvons-nous priver

Tous, nous avons des souvenirs d’images de catastrophes naturelles ou non (tremblements de terre, avalanches, tsunamis, incendies, explosions diverses) et chaque fois, notre ami le chien n’est jamais loin pour apporter une aide primordiale à son maître dans la recherche de victimes.

Sans omettre, l’efficacité certaine que ces « détectives à quatre pattes » démontrent dans la lutte contre : Le terrorisme, disparitions suspectent d’enfants ou d’adultes, crimes, mais aussi : lutte contre le grand banditisme, la production et la vente de drogues illicites, les sites ravagés par les guerres etc., la liste est si longue et infinie du soutien héroïque de ces « soldats du désespoir » et des catastrophes en tous genres….

…, que seule, une reconnaissance « régulière » de leur bravoure, comblerait « un peu », le vide bien trop présent à vrai dire, sur l’efficacité rendue par nos « secouristes au grand coeur ». Car ne l’oublions pas, ils ont la modestie de ceux qui font les choses sans jamais rien demander en retour. Si ce n’est une caresse et l’amour de leur maître.

Vous pouvez découvrir ici : Des chiens au service des hommes – Les brigades canines – Drogue – Explosifs – Catastrophes un exemple d’un témoignage admirable et bouleversant, de l’exceptionnelle valeur de notre ami à quatre pattes que l’on peut, avec toute la modestie que l’on se doit de lui témoigner, lui « dédicacer »  tout notre amour et notre reconnaissance de son incomparable utilité en tant que : « chien au service de la vie de l’homme »

Un petit pas pour un chien, mais un bond de géant pour l’homme 

Nul doute que la célèbre phrase de Neil Armstrong « That’s one small step for a man, one giant leap for mankind »,  traduction : « C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’humanité », lancée à sa descente d’Apollo 11 le 21 juillet 1969…sera pour certains, disons…, un peu trop « bling-bling » pour des exploits réalisés sur « le plancher des vaches » et de surcroît par un…, non-humain.

Le chien ou la vigilance de chaque instantMais si l’on tient compte que nos braves toutous pour affronter les dangers de toutes sortes…,

n’ont comme unique armure que:

 

  1. Leur courage, 
  2. L’amour de leur maître 
  3. La fougue qui caractérise et motive leur détermination …

…, permettez-moi (sans lui enlever toute son importance historique), de faire abstraction de l’utilisation première de cette célèbre phrase, pour rendre un hommage tout mérité à nos amis à quatre pattes.

De véritables amis, à nos bons soins pour chaque jour qui passe 

Et oui, car ici bas aussi  et pour des tâches aussi diverses que variées, nos amis fidèles sont toujours là pour nous, surtout quand des petites ou grandes misères de l’existence, font leur apparition.

Tous ceux qui ont un animal de compagnie, comprendrons le sens de ce qui est dit dans ces lignes et même ceux qui en sont privés, peuvent toucher du doigt ici, l’immuable complicité qui unie un maitre à son animal de compagnie. Qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat ou autre animal aimé et qui est parfois ou trop souvent, l’unique être à qui se confier au sein du foyer :

  • La solitude des personnes âgées et de nos jours trop souvent, des plus jeunes 
  • La perte d’un partenaire de vie
  • La maladie qui cloue la personne à son lit ou « moindre mal » à son fauteuil 
  • L’isolement de celles et ceux qui se sentent rejetés par cette société
  • Le célibat trop lourd à porter et une maison habitée d’un silence qui fait mal…

« Lui » notre ami, est toujours présent ! Et tant bien même que l’on gronde un peu fort cet ami pour une petite bêtise de rien du tout…, il reviendra à l’assaut avec ses babines en avant, non pas pour vous agresser, mais pour vous prouver encore plus fort tout l’amour qu’il a pour vous ! « Attention, j’arrive pour barbouiller le visage de mon Maîmaître adoré, slurp !! »

Cet ami à l’image des chiens pour aveugles, a en lui et pour nous, suffisamment de compassion et de patience pour nous aider à faire un pas, puis deux, puis trois…, et avancer ainsi dans la vie  pour y découvrir d’autres « rayons de soleil ».

Par sa douce présence, il nous donne chaque jour assez de bonnes raisons de continuer notre route, pour notre plus grande joie et par procuration…, pour son immense bonheur à lui-aussi !.

Épilogue d’une amitié qui n’a pas finie de nous éblouir 

Donnons à cette « balade et découverte » de l’indispensable présence de nos amis à quatre pattes (mais il peut s’agir aussi d’un ami à deux pattes, si ! si ! : canard, poule, etc.), une fin heureuse, ambitieuse et volontairement optimiste.

Chien assistant de vieActuellement, je n’ai pas d’ami comme cité dans cet article. Cependant, comme j’ai eu le plaisir de vous le révéler ici,  j’en ai eu très longtemps et sans doute, aurai-je le plaisir d’accueillir à nouveau un jour ou l’autre un tel ami.

Dans l’attente de ce jour heureux, j’affectionne tout particulièrement de temps à autre,  les moments où je suis en contact avec ceux de mes amis ou de ma famille.

Je vous invite à partager beaucoup de votre temps libre et de loisirs en compagnie de votre ami à quatre pattes. Au cours de ces moments privilégiés, regardez-le au fond des yeux et vous verrez tout l’amour qu’il a en réserve pour vous !

Cet amour là, n’a pas de prix!

Vous reviendrez de « vos équipées sauvages »…, secondés ou parfois devancés par votre ami fidèle, mais qu’importe, un amour réciproque sera quantifié au centuple et rien ne vous en privera…, jamais !

  • Dites-moi, quel est votre animal de compagnie et quels sont les moments privilégiés que vous partagez ensemble ?

 Je suis curieux de découvrir ces moments de purs bonheurs entre vous et votre fidèle ami.

A très bientôt, chers amis.

Jean-Lou

P.S : Pour une plus grande complicité avec votre ami à quatre pattes : vous pouvez acquérir via ce lien : ce Guide de 340 + pages pour apprendre à dresser votre chien facilement et rapidement (15 minutes par jour seulement)

  • Pour rester en contact avec nos parutions : Mettez http://businessetviesereine.com/ dans vos favoris et inscrivez-vous à notre newsletter (formulaire présent sur la page d’accueil de ce site) Merci !

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

2 réflexions au sujet de « Le chien, cet ami au secours de l’homme »

  1. Coucou Jean-Lou,

    Je n’ai aucun animal de compagnie en ce moment. Une de mes amies possèdent 12 chats et elle me dit tout le temps qu’ils sont tellement une bonne compagnie. Elle n’est jamais seule et ne se plaint pas du travail qu’une telle bande lui donne.

    Chez nous, l’organisme qui offre des chiens guide s’appelle Mira et voici le lien: http://www.mira.ca/fr/

    Tu remarqueras leur superbe logo en haut à gauche! Magnifique!

    Amicalement,

    Sco! 🙂

    • Bonjour Sco!

      Waouh!!!! 12 chats !? Pour en avoir autant elle doit vraiment aimer les animaux et doit avoir un coeur GROS COMME ÇA !

      Merci pour le lien, c’est toujours intéressant de voir comment s’organisent ailleurs qu’en France les organismes de défense et de protection des animaux. « Pas mal le logo comme cela en « trompe l’oeil !  »

      @micalement, chère Sco!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *