Concept de soi et développement personnel

croire en soiLe concept de soi, est une nécessité pour avancer dans la vie. Se chercher des mauvaises excuses pour ne pas aller de l’avant, revient à se dévaloriser et…

…., réduire ses chances de décrocher SON bonheur.

Très tôt, à la lisière de notre toute jeune existence, lorsque nous étions enfants, notre éducation parentale ou nos premières années passés sur les bancs de l’école, ont façonné notre cerveau malléable et nos convictions de petits humains. Au final, il sera bien difficile de leur échapper, car le concept de soi n’est pas inné en nous.  😕

Ainsi, notre vision des choses et de la vie sera, selon la qualité des « instructions reçues », soit positive ou négative. Nos actes seront dictés pour une grande part, par le regard et la critique que nous porterons sur les événements rencontrés, comme d’ailleurs au travers de l’influence d’individus, croisés sur notre route.

Adopter le concept de soi, pour soi et pour ne plus regarder en arrière

La période de l’enfance est sensible sur bien des points et le concept de soi à ce moment là, bien insignifiant. Néanmoins, je pense qu’il est important de miser avant tout sur les qualités premières de nos enfants.

El norte vive!

Je pense qu’il faut savoir faire la part des choses avec un enfant :

Être attentif à leurs caractères, sensibilités, intérêts, plaisirs et désirs d’explorer le monde auxquels ils appartiennent, les « armeront » bien mieux contre les obstacles qui seront sur leur route. Comme ils leur serviront, pour gagner leurs galons d’adultes « responsables, respectés, volontaires et indépendants d’un point de vue existentiel ».

Leur imposer très tôt une éducation mentale « rigide », n’est absolument pas un service à leur rendre, bien au contraire.

  • Complimenter un enfant quand il agit dans son intérêt et qu’il fait preuve de volonté pour aller au-delà des difficultés qu’il rencontre, c’est lui donner à chaque fois que cela se produit, une confiance en lui et une visualisation de soi solide qui l’accompagnera tout du long de sa vie durant.
  • Le rabaisser, lui faire sentir qu’il n’arrivera jamais à rien dans la vie, peut être une expérience traumatisante pour l’enfant au point de le figer dans un comportement de repli sur lui et le condamner à errer sur une voie de « garage » toute sa vie.
  • Beaucoup d’aspects de celle-ci : ses amours, ses amitiés, ses vécus professionnels, mais aussi en sa qualité future de père ou mère et bien sûr, ses rapports en société, risquent de lui être « refusé ».
  • Certains enfants plus résistants aux influences de proches trop « strictes et adeptes d’une éducation que je qualifierais de brutale », fort heureusement, ce « rejet », cette critique négative subit dans leur prime enfance, ils s’en serviront bon an mal an, pour relever ce défi impérial et être en accord avec Leur concept de soi :
  1. Qu’ils sont en somme : différents des autres, avec leurs propres valeurs, leur libre-arbitre et qu’ils ont le bénéfice de jouir d’une liberté de pensée qui leur appartient totalement.

Avoir conscience du concept de soi pour réussir dans la vie ou mieux réussir sa vie

De nombreux enfants, une fois devenus adultes auront bien sûr à batailler pour garder la tête hors de l’eau et surfer ou non, sur la réussite à laquelle ils aspirent. Alors que certains autres y arriveront avec dextérité et facilité.

Les souvenirs « bons ou mauvais » de leur éducation enfantine, dirigeront ces ex-gamins vers des routes diamétralement opposées et la responsabilité des parents en est bien souvent à l’origine. Dans le bon comme dans le mauvais.

La nature humaine est complexe et cette complexité ne facilite pas la recherche d’explications qui donneraient un sens précis sur cette question du concept de soi et des aléas incertains pour le faire sien :

  • Pourquoi certaines personnes font fi de leur éducation (quelle soit bonne ou non) pour choisir des voies que ne leur étaient pas destinées, du fait d’une mauvaise « préparation dès l’enfance » ?

Une chose est cependant certaine : 

  • L’enfant traînera un boulet derrière lui ou bien au contraire, c’est une motivation à toute épreuve qui guidera ses pas…, tout du long de sa vie !

Le concept de soi, un autre « regard sur sa personne »

Aimer quelqu'un c'est aussi aimer le bonheur de quelqu'un. [Françoise SAGAN]

L’image ou l’identité dans laquelle l’on se glisse très tôt, est liée à la perception que nous avons de nous-même. En fait, le concept de soi est le résultat de notre désir d’exister par nous-même, mais en l’absence de maturité suffisante pour « modeler notre moi » :

  • Nous intégrons des idées, des gestes, des paroles, des comportements extérieurs…, venus du vécu et de la personnalité d’autres personnes
  • Nous absorbons tel un buvard d’antan, une essence de vie qui est la propriété d’autrui.
  • Notre tentative d’exister coûte que coûte est faussée par notre désir innocent et inconsistant, en lui permettant de s’approprier comme sien, un état d’esprit et une vision de la vie tronqués.

La solution serait de naître avec un capital identitaire fort et de l’affirmer tout en grandissant. Oui, mais voilà, notre éducation de vie sera imprégnée de toutes ces rencontres, ces obligations héritées de millier d’années d’évolutions et que l’on nous dicte comme bonnes, etc. 🙄

  • Est-ce pour autant un service à nous rendre, à nous en notre qualité d’individu ?   

Pour croire en soi, le recours au développement personnel est bénéfique

Certains de ces enfants dont nous venons de survoler les « possibles destinées », une fois adultes auront toutefois à leur disposition, tout un panel d’outils pour tenter de corriger certains aspects de leur personnalité qui ne les comblent point ou qui annihilent leur personnalité. 

Définir le concept de soi dans le parcours d’une personne en recherche de réappropriation de son identité première, devraient trouver les réponses qu’elle attend dans les techniques de développement personnel…

Ainsi, elle pourra canaliser un trop-plein d’énergie et d’impatiences, qui découleraient de frustrations encore vivaces dans son esprit et qui se transposent dans sa façon de se comporter en société et vivre en son sein.

Le développement personnel est là aussi une alternative de dire NON au passé et croire en soi. Pour se découvrir un futur qui comblera de bonheur et accompagnera dans leurs ambitions, les plus ambitieux d’entre nous.

Quelques techniques de développement personnel :

 

  • La chromo-thérapie : les couleurs au service de notre état psycho-émotionnel
  • Le sensitive Gestalt Massage : aide à reprendre « contact » avec son corps
  • L’art-thérapie : apporte une liberté expressive qui permet l’évacuation notamment d’événements ou de souvenirs stressants.
  • L’EMDR : des « exercices » étonnants des yeux, pour effacer des traumatismes psychologiques
  • Le Reiki : une apposition de mains expertes qui vous dénouent les tensions et blocages

De nombreuses techniques de développement personnel existent, il suffit d’analyser « ce qui ne va pas » et trouver celle qui nous convient.

Business & vie Sereine, par sa vocation d’exploration des méthodes de Bien-être, poursuivra sa publication d’autres articles sur ce thème du concept de soi pour vous guider.  😀

La question du jour :

  • Le concept de soi, est-ce une notion qui vous est familière ?

Crédit photos (hors miniature de tête) :

  1. Libertinus / Kids Photos / CC BY-SA
  2. Casse-Noisette / Foter.com / CC BY-ND

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

3 réflexions au sujet de « Concept de soi et développement personnel »

  1. bonjour Jean Lou,
    ton article m’a beaucoup interpellé. Surtout la partie qui parle des enfants. Malheureusement, les narcissiques sont des êtres diaboliques qui se moquent du mal qu’ils provoquent chez leurs propres enfants.
    Au plaisir de te lire.
    P.S. le nouveau look de ton blog est au top

    • Bonjour Catherine,

      Ravi de ton passage ici.

      Les enfants sont très importants et chaque parent se doit de leur donner l’Amour qu’ils méritent.

      Oui, tous les parents ne sont pas des modèles à suivre.

      Certains se trouveront toujours des « circonstances atténuantes voire des excuses bidons » pour expliquer leurs manquements envers leur progéniture. C’est malheureux, mais c’est comme ça !

      Toutefois, j’ai conscience que parfois les choses se compliquent avec des enfants turbulents ou qui sont dans la phase « délicate » de l’adolescence.

      Mais, je pense aussi, qu’avant que les choses ne dégénèrent, des solutions notamment avec des intervenants extérieurs(éducateurs spécialisés…, par exemple) sont toujours préférables à une dégradation de la cellule familiale.

      A méditer et ce site est ouvert à toutes personnes qui rencontreraient des difficultés similaires. *

      * Souvent, se confier, (même de façon anonyme) sur un support tel que Business & Vie Sereine, permet de se sentir écouter, compris et entre parents de s’entraider.

      Donc, si vous qui lisez ces lignes, si vous avez besoin de parler…, n’hésitez-pas !

      Merci pour ton « P.S » encourageant.

      Mon site a eu droit à une nouvelle petite « touche esthétique » et sans aucun doute les mois qui viennent, seront aussi marqués par pas mal de changements.

      Amicalement

  2. Ping : Un sage sommeille dans votre cœur, laissez-le s'exprimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.