Croire en l’amour, c’est relever le plus beau défi de la vie !

croire en l'amourCroire en l’amour n’est pas si simple de nos jours, si l’on tient compte des multiples obstacles que le coeur et la raison des amoureux…

… vont devoir surmonter et vaincre pour poursuivre leur route commune.

Préambule :

Troisième et avant dernière partie de la découverte pour nos amoureux transis, des hauts et des bas de l’amour ! Si vous avez loupé la partie 1 de cette histoire  : cliquez ici ou la partie 2 : cliquez ici.

Comme d’habitude, notre fil d’Ariane :

  1. G) Chéri ? Si on avait un bébé ? (déjà ?… et le foot alors ?)
  2. H) Chérie, mon amour, ma beauté, etc…, un p’tit câlin ce soir ? Réponse : j’ai mal à la tête !
  3. I) J’te jure ! J’ai pas regardé cette fille ! (il est rouge le gars, mais il tient bon !)
  4. J) Chériiiii ! C’est moi ! j’suis rentré plus tôt ! T’es où mon coeur ? (Bordel de « bip » = panique à bord !)

Relever le défi d’une histoire d’amour impossible à deux ? Oui, oui… c’est possible !

G) Comme  » Gaga de mon bébé.. » Chéri ? Si on faisait un bébé ? : déjà ? et le foot alors ?

Ah ça ! Ça devait arriver! Mais pourquoi si tôt chérie ?

Un bébé ? Maintenant ?, mais on vient à peine de s’installer ensemble (????)

Réponse de la belle : On est ensemble depuis bientôt un an, on s’aime non ? Pourquoi pas un bébé ? Chériii allez ! (là elle fait son plus beau minois).., j’en ai envie, pas toi ?

Il est pris au piège le gars. Soit il cède et devra faire une croix sur :

  • Les sorties épisodiques avec les potes 
  • Les soirées devant la télé à regarder les matchs de foot à siroter une bière, un pack de bière en leur compagnie
  • Les virées en bécane avec sa cavalière à l’arrière du bolide
  • Les sorties au restaurant en tête-à-tête avec sa belle…

les plus belles photos d'amourSoit, il fait patienter la chérie et risque le conflit qui débordera sur la couche familiale. En d’autres termes : la soupe à la citrouille et ceinture pour « le reste » !

Bon ! En définitive, il trouvera un compromis :

Ok ! On fait un bébé !

Mais pour les sorties, les beaux-parents et/ou parents garderons « petit bébé » à tour de rôle (ils seront « Gaga » du petit, y aura pas de problème de ce côté-là !)

H) Comme « Houlà que j’ai mal ! : « Chérie, mon amour, ma beauté, etc…, un p’tit câlin Mmmm ? » >>>>> : « J’ai mal à la tête ! »

Il y a des jours et des soirs comme ça, rien ne va comme on le souhaiterait. Le boulot, les tracas, un peu le ras-le-bol de tout et de rien…. enfin, tout ne tourne pas toujours rond et dans le couple, la fameuse routine s’installe.

Bébé a grandi et depuis bien longtemps… les « bouzous-bouzous » ne sont plus tolérés par le rejeton « J’suis plus un bébéééé !!!! »

Voici, l’heure des premières demandes et autres exigences :

  • Papa, maman… je peux avoir un portable, tous mes copains en ont un ?
  • Je peux recevoir mes copains à la maison ? Etc..

Mon histoire d’amour bat de l’aile et pourtant j’y crois !

Eh oui ! Les amants fougueux des quelques années passées, ont fait place à un couple pépère.
 
L’homme de la famille (comme sa femme d’ailleurs) se contente, bien malgré lui du Métro-Boulot-Dodo et l’ennui le gagne. Les copains sont loin et sans doute ont-ils fondés, eux-aussi, une famille identique à un détail prêt… à la sienne ?
 
Alors, le voilà comme tous les soirs s’approchant du lit conjugal et admirant sa moitié qu’il espère « pas trop endormie » (?) Une fois n’est pas coutume, il ose demander (on dirait presque qu’il s’excuse le gars)… « chérie, mon amour, ma beauté, etc…, un p’tit câlin ce soir ? »
 

Réponse redoutée et presque sans surprise de madame pour monsieur : « j’ai mal à la tête, j’me sens pas bien ! » 

Lui, se dit « Je veux bien croire en l’amour du coeur, mais sans l’amour physique… j’fais comment moi ? »

Cependant, il faut bien en convenir :  madame a les mêmes excuses que monsieur (le boulot, les problèmes, la lassitude … mais lui, (psychologie et physiologie masculine aidant) il ne comprend pas (???) ce qui leur arrive et veut plus que tout, que les choses s’arrangent pour lui, pour elle et pour leur enfant.

Alors qu’est-ce qui pourrait stimuler la vie intime de ce couple ? Quelles solutions peut-il mettre en place pour que revive l’étincelle du début ?

Si une seule devrait-être appliquer, se serait au moins celle-ci : se donner vraiment et énergiquement, les moyens de se rapprocher l’un de l’autre !

Car, la solution n’en doutons pas… notre « héros » du jour la trouvera car, c’est ce qu’il désire le plus… avec l’amour et la complicité de sa chère et tendre !

histoire d'amour impossibleAinsi, mesdames et mesdemoiselles, si vous vivez dans un véritable et doux « Cocon d’amour » avec votre moitié… si vous constatez un mal-être, un silence inhabituel chez votre chéri… sans doute ce pose-t-il des questions dont seul, il ne peut apporter les réponses ?

Surtout, celle-ci : « Mon histoire d’amour j’y tiens, mais comment faire pour que notre couple fonctionne sur tous les plans amoureux ? »

Pour la consolidation de votre couple et son harmonie, rapprochez-vous l’un et de l’autre puis, donnez-vous les moyens de comprendre ce qui se passe et ensemble… trouvez les solutions !

A deux on est plus fort, surtout si l’on communique et que l’on donne suffisamment d’attention aux besoins de l’un et de l’autre.

Les plus belles photos d’amour ne se fanent jamais, qu’on se le dise 

 I) Comme « Impardonnable ou pas ? » : J’te jure ! J’ai pas regardé cette fille ! (il est rouge le gars, mais il tient bon avec un zeste de culot effronté !) :

« De toute façon c’est pas mon type !  » (Ah ! donc tu l’as bien regardé, j’suis pas folle !)

La jalousie est une « maladie douloureuse »… quand elle affecte et touche les sentiments amoureux.

Tous, nous avons été un jour ou l’autre frappé par elle, à différents niveaux de douleurs. C’est dur, mais nous nous en sommes relevés soit plus fort, soit avec plus de conscience sur ce que l’on possède et combien il est important de le préserver, avant qu’il ne soit trop tard !

Difficile cependant, de vivre au sein d’une société comme la nôtre, sans avoir l’oeil qui virevolte à chaque passage dans notre champ visuel, d’une belle apparition.

Rien ne dit d’ailleurs, que dans ce regard il faut y voir autre chose que de l’admiration pour des courbes magnifiques et un visage d’ange, comme le ferait un artiste devant son modèle (??)

La juste appréciation, de l’homme qui regarde voire admire une beauté, peut-être définie comme « fugace », forcément pour ces quatre raisons :

  1. Cette femme n’est pas « sienne », il ne la possède et… ne la possédera point !
  2. Madame est accrochée à son bras
  3. Le bras en question est littéralement labouré par des ongles vengeurs et… 
  4. Le message est clair… partons et regardons ailleurs !…

Mesdames, mesdemoiselles, allons, allons….! Est-ce que « apprécier une beauté furtive et insaisissable aperçue au coin d’une rue ou ailleurs »… est un si grand crime que cela et mérite à ce point… les foudres vengeresses féminines ? Hein ?

L’homme ce n’est pas nouveau, regarde les femmes et alors ? Serais-je tenté de dire !

De tout temps la femme a été et est « magnifiée » pour sa beauté et sa douceur. Comment nous ! Pauvres diables d’hommes qui ne somment pas de bois, devrions-nous nous absoudre d’admirer, ce que l’on nous met devant les yeux à longueur de temps ?

Il y a de nombreuses et belles femmes c’est vrai dans l’entourage de chacun, mais il y a aussi de beaux hommes sur cette terre. Hommes, que notre moitié (à vous, à moi, aux autres..) soyez-en sûr…ne peut ignorer la présence.

Et si je puis dire…qui pouvons-nous ? Nous ne sommes pas sur une île déserte et…. soi dit en passant et de toute manière…. La peur n’évite pas le danger !

mon histoire d'amourDans l’idéal (soyons fous et brandissons cet espoir), sur ce plan de la réciprocité des sentiments, que la confiance devrait-être permanente au sein de tous les couples de nos jours et les plus belles photos d’amour, seront celles que nous aurons composé… ensemble !

Croire en l’amour, revient à aimer l’autre sans détour… 

Ainsi, deux êtres qui  se sont rencontrés un beau jour, puis : « d’étrangers » sont passés à « amants » pour finir « couple »… en finalité :

  • Qu’est-ce qui est plus important que la confiance et la sincérité entre les personnes ? 
  • Au choix de se déchirer et souffrir, ne vaut-il pas mieux essayer de se comprendre pour vivre ensemble heureux ?
  • A défaut d’entente, une séparation n’est-elle pas « La solution » à opposer à la souffrance de l’un, de l’autre ou.. des deux à la fois ?
  • Pour finir, un engagement par mariage, pacs ou simple concubinage (avec ou sans enfants)… doit-il être obligatoirement ressenti et  vécu comme une « prison » où des « chaines imaginaires, mais néanmoins incassables »… obligeraient deux êtres à la contrainte d’une vie à deux, sans réel amour ni complicité ?

Non ! Soyons sérieux ! « Qui » se contenterait sur le long terme d’une « telle relation faussée, ennuyeuse et destructrice » ?

Car, c’est oublier l’instabilité et la fragilité ambiante dudit couple dans ce « copier-coller du bonheur à deux », trop souvent imposé par la société et par ses lois qui régissent la vie de nos contemporains.

A ceci, ajoutons-y les coutumes et autres règles ancestrales sur « ce que doit-être le couple » et nous avons la panoplie parfaite du « handicap au bonheur des individus » !

La formation et pérennité d’un couple, doit-être rythmée avant tout par le plaisir continu et sans cesse renouvelé « d’être ensemble », à ceci prêt, qu’il soit enrichi de tous les bons et merveilleux moments que la vie offre à chacun ! 

Dans cette optique, croire en l’amour et vivre à l’unisson avec votre homme, mesdames, mesdemoiselles, passe aussi par l’acceptation que si effectivement, votre chéri adoré « regarde » les autres filles ou femmes… quelle importance puisque :

  • Il vit ou sort avec vous !
  • Il vous aime et vous le prouve chaque jour !
  • C’est vous qu’il serre dans ses bras 
  • C’est à vous qu’il donne un si joli petit surnom : Mon lapin, ma puce, mon poussin, mon bébé, mon bébé d’amour, pichounette et autres… mon ange, mon trésor, mon coeur, mon minou (si, si !) etc…

… enfin… sauf si je saborde moi-même mon histoire d’amour…

Alors ? Pas besoin de se prendre la tête, si votre homme vous aime et vous le prouve certes, à sa « façon d »homme »…, laissez-vous porter par cet amour là et qu’importe si ses yeux sont un peu « volages » (ce sont seulement ses yeux qui le sont…pas lui !)

J) Comme « J’hallucine ma femme débarque… : Chériiiii ! C’est moi mon poussin ! j’suis rentré pluuuus tôôôt ! Hou-hooou ! T’es où mon coeur ?…

(Bordel de « bip » = panique à bord !) **

histoire d'amour impossible** Ne vous posez plus la question chers lecteurs, c’est bien de là que vient l’expression : « les femmes par dessus-bord…, viiiite… tire toi ! » (Rouge vif ! Qu’il est, je vous dis le gars !)

Whaouh ! l’heure est grave, il a fait le C…« bip » ! et le voilà dans une panade qu’il s’était juré que l’on n’y prendrait pas !

Pssst ! : On lui avait pas dit à celui-là que jurer c’est mentir ? « P’t’être ben k’oui…… p’t’être ben k’non ? ». En tout cas il est dans de sales draps, si je peux me permettre !

Mais qu’est-qui m’a fichu un mec pareil ? Alors, que depuis le début de cette Love-Story et surtout dans le dernier paragraphe de cet article-ci I ), je me suis évertué à lui redorer son blason à celui-là !?

Bon ! C’est un cas à part ! Maintenant, je serais curieux de voir « comment il va se sortir de cette situation », cet ignoble bougre doublé de la carapace du « parfait abruti »…. « Pas vous chères lectrices et..lecteurs ? » …

La suite et fin de cette Love-Story… en un clic ici

Répondez S.V.P à cette question :

  • Pensez-vous que les couples d’aujourd’hui sont plus « complices » qu’autrefois ou pas ?
« Chanceux est l’homme qui est la première passion d’une femme, mais plus chanceuse est la femme qui est le dernier amour d’un homme ! »
 
++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Incoming search terms:

  • belle photo damour
  • image damour
  • belle image damour

Comments

10 réflexions au sujet de « Croire en l’amour, c’est relever le plus beau défi de la vie ! »

  1. Bonjour Jean-Lou,

    Je te cite : «Est-ce que “apprécier une beauté furtive et insaisissable aperçue au coin d’une rue ou ailleurs”… est un si grand crime que cela et mérite à ce point… les foudres vengeresses féminines ? Hein ?»

    La réponse est oui, lorsque le gars n’en manque pas une et il y en a comme ça!

    Il y a des gars que ne font que ça chercher quelqu’un d’autre à regarder. Je ne parle pas des femmes qui croisent leur chemin et qu’ils ne peuvent éviter : je parle de ceux qui cherchent délibérément à regarder ailleurs et qui le font en présence ou non de leur femme.

    Heureusement, il y a les bons gars et les bons gars ont aussi des yeux pour voir et ont de bonnes paroles à l’endroit de la femme qui partage leur vie.

    Amicalement,

    Sco! 🙂

    • Bonjour Sco!

      Il faut croire que nous sommes tous les deux, d’une certaine manière en « connexion télépathique » Lol! Car pas plus tard que ce matin, je me destinais à te faire un petit « coucou » sur ton site ! Étonnant non ?

      Evidemment, c’est certain qu’il y a des « Rustres » qui partagent la vie de femmes qui ne demandent en somme qu’une chose… le respect et de l’intérêt pour leur personne. Normal quoi !

      Ce passage de mon texte, pointe plus son interrogation sur « l’homme fidèle », mais qui ne peut ignorer (comme sa femme d’ailleurs) la présence d’autres femmes dans son entourage , qu’il soit amical ou « passager » = dans la rue ou à des occasions diverses et variées au fil de la vie ! qui pouvons-nous ?

      A cela, je précise aussi que pour la femme de cet homme « comblé », qu’elle ne peut elle-même se masquer les yeux et ignorer l’apparition de beaux hommes sur son passage. C’est la vie !

      Maintenant, ce qu’ils feront (elle ou lui) des sensations qui parcourent leurs pulsions et hormones… ne dépend que de ce qu’ils font, de l’attachement qui les lie à leur conjoint respectif (?) Telle est la question ?

      A très bientôt chère Sco!

      @mitiés…

  2. Bonjour Jean-Lou

    J’aime beaucoup le ton et l’humour employés dans ton article.
    Le couple et l’amour, quel thème passionnant!
    Pour répondre à ta question, je pense qu’il y a un besoin de complicité qui est nettement plus présent aujourd’hui qu’il y a plusieurs années. Dans les générations précédentes, l’acceptation du rôle de chacun était inculquée et personne ou presque ne se rebellait. En ce sens la complicité n’était pas intime mais plutôt matérielle et personne ne pensait changer les choses. Les couples d’aujourd’hui recherchent cette intimité et cette complicité, pour chacun elle est le reflet de la réussite du couple. Cependant elle demande de comprendre l’autre et de l’accepter sans jugement. L’altérité n’est pas inée et elle s’apprend. Pour moi nous devons apprendre à devenir des amoureux et apprendre à communiquer. Allez au boulot 🙂

    • Re-bonjour Sophie,

      Pour qu’un couple résiste au temps, aux assauts émotionnels et aux tentations de la vie, il faut comme tu le dis, une complicité à toutes épreuves.

      Ainsi, les couples qui « durent » sont sans aucun doute, ceux qui ont compris que l’Amour se bâtit petit à petit, pour devenir cette osmose qui comblera les plus « imaginatifs »…

      C’est dans cet esprit délibérément « ouvert » et à l’attention de tous les amoureux, que je reprends ton « dynamique : Allez au boulot !

      Que sur ta route… l’Amour soit toujours présent…

  3. Bonjour Jean Lou,

    L’amour sujet traité par un homme, les femmes qui disent que nous sommes matcho n’on plus de voie. lol
    Je rejoint Sophie qui dit que nous devons apprendre à communiquer et à devenir des amoureux.
    Le coup de foudre ou l’amour passion, c’est la destruction.
    Etre amoureux les 6 premiers mois, puis découvrir les défauts de l’autre, c’est à se moment là que l’on sait si on va pouvoir aimé vraiment car l’amour se cultive tous les jours.
    Continu Jean Lou on a besoin d’amour

    • Bonjour Enzo,

      L’Amour se conjugue au masculin et au féminin et heureusement ! Le secret d’une passion est sans aucun doute… « tout l’art de bien être à l’écoute de l’autre et d’une communication à deux sens », en quelque sorte : La présence d’une vraie complicité, est le ciment que fera ou ne fera pas « l’avenir dudit couple ? »

      Dans ce sens et parce que l’Amour est l’essence même de la vie, je te souhaite d’y puiser toute l’énergie nécessaire pour avancer sur ta route !

      Amicalement !

  4. Ping : Le sentiment d'amour est-il à l'abri d'une infidélité ?

  5. Ping : Votre couple aux prises avec l'infidélité, votre choix des armes !

  6. Ping : Un petit message d'amour, vaut mieux qu'un long discours !

  7. Ping : Oui, la vie de tous les jours mérite notre attention !Business & Vie Sereine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.