Dis-moi que tu maimes !

dis-moi que tu maimesMon cœur, dis-moi que tu maimes (m’aimes) ! <   😉 Cette « supplique » 🙁 qui ne l’a pas entendu au moins une fois de la bouche de son conjoint ?

En fait, très certainement que si vous vivez ou êtes en couple depuis déjà assez longtemps, vous arrive-t-il aussi à vous-même, de vous faire cette remarque (?) :

  • « Mon/ma chéri (e) ne me dit plus ‘je t’aime’, en tout cas plus autant qu’au début ! »

Très certainement que oui et dans ce cas précis, pas question de vous contenter d’un pénible silence : vous vous approcher de votre chéri (e) et vous lui lancer votre plus beau « dis-moi que tu maimes mon ange ! »

Avez-vous des craintes à ce sujet ? Ce « Je t’aime ! », que vous receviez avec amour de la part de votre « chéri (e) et que vous appréciez tant depuis le premier jour, le voilà qu’il s’amenuise pour devenir trop rare à votre goût alors qu’il renforçait et justifiait au fil du temps, votre présence l’un auprès de l’autre.

Dis-moi que tu maimes et prend moi dans tes bras mon Loulou ! 🙂

C’était le « Je t’aime » le plus rassurant et réconfortant au monde pour vous, puisqu’il n’était absolument pas nécessaire de renchérir, par nécessité de l’entendre, avec un « dis-moi que tu maimes mon cœur ! »

Oui, mais voilà qu’un beau jour, ces trois petites syllabes « Je-t’ai-me ! », si peu fréquentent au sein de votre couple depuis trop longtemps déjà, fait que les voilà qu’elles brisent, alternent voire égrènent irrémédiablement (pensez-vous) toute « l’immense complicité qui vous unissait alors ».

  • Elles semblent même, à votre grand désespoir et inquiétude, présager le pire : « Qu’a-t-il /t-elle ? … il/elle ne m’aime plus puisque je suis obligé de lui dire dis-moi que tu maimes ? »

Souvent ou parfois, (c’est selon), pour de « bonnes ou mauvaises raisons » (là aussi, c’est selon), la routine qui s’installe dans le couple au gré des années, fait que notre comportement amoureux subit une baisse notable, tout simplement parce que le sentiment d’amour est non-démontré à l’autre par un « je t’aime ».

Dis-moi que tu maimes encore et encore ma puce !  :mrgreen:

L’utilisation des mots « dis-moi que tu maimes ! », devrait normalement et en principe être inutile dans une relation amoureuse de confiance.

Une exception cependant :

  • c’est lorsque cette demande est justifiée, non pas par une peur sous-jacente de perdre l’être aimé, mais plus dans la démonstration d’un jeu de cache-cache des sentiments d’amour, dont le but final est d’apprécier la très douce résonance des dis mots à nos oreilles » Pour juste l’écouter & l’apprécier. Allez, : « dis-moi que tu maimes chéri (e) ! »  😛

En dehors de ce jeu tout en finesse, celui qui en ressent le malaise au point de se sentir obligé de demander un peu trop souvent cette « confirmation d’amour : dis-moi que tu maime !», ne manquera pas d’y déceler avec quelques craintes, un relâchement du lien d’amour.

Afin, que cette absence des « Je t’aime ! » ne vienne vous pourrir la vie au sein de votre petit couple, je vais vous donner ci-après, de bien belles raisons et principes à appliquer (suivi de près par six « 6 » conseils d’ami), de façon à ne jamais, (Ô grand jamais !), oublier cette douce mélodie « dis-moi que tu maime ! » qui fait tant de bien pour celui ou celle qui la réclame à corps et à cri !  😥

dis-moi que tu maimes

Dis-moi que tu maimes et passe à l’action bonhomme !  😎

Prêt ? Ok ! Rappelez-vous et revivez ces souvenirs :

A) Le tout premier baiser échangé avec votre amoureux (se), était accompagné du plus beau des frissons : celui que vous espériez tant ressentir à cette époque depuis sans doute, « votre trop long célibat ».

  1. La femme ou l’homme dont vous êtes tombé amoureux (se) ce jour-là et qui a succombé à votre charme est , rassurez-vous, toujours aujourd’hui la même personne.

  2. Elle est aussi celle qui, de ses lèvres, a répondu par un « je t’aime »…, la bienvenue au vôtre.

  • Conseil N° 1 : n’attendez pas qu’il ou elle vous dise un « dis-moi que tu maimes ! » NON ! Redonner-lui là, tout de suite, un « je t’aime » des plus chauds pour le ou la « récompenser » de tout cet amour qu’il ou elle vous manifesta alors à ce moment précis de la naissance de votre relation.

Dis-moi que tu maimes et fais moi un câlin mon lapin !  😳

B) Une dispute ? Tous les couples ont « des hauts et des bas », ne vous formalisez pas ni ne vous bloquez pas dans cet orgueil imbécile et inutile qui étouffe à lui seul tous vos sentiments et vous empêche de voir « vraiment » celle ou celui qui partage votre vie…, amoureusement, sans nul doute !

  • Conseil N° 2 : prenez-lui la main, chassez vos idées sombres, plongez votre regard dans celui de « l’amour de votre vie » et dite lui « Je t’aime ! Avec la plus grande tendresse »

  • Conseil N° 3 : la colère est mauvaise conseillère, rappelez-vous ! Acceptez de chasser « juste un instant » tous reproches éventuels, ainsi que les propos abrupts et violents dont, après coup, vous regretterez d’avoir prononcé.

  • Conseil N° 4 : laissez vos sens d’amour refaire juste un instant surface, eux aussi. Comprenez dès maintenant que ces sombres pensées s’échappent de vous et que l’instant est bien choisi pour un « Je t’aime » là ! Oui ! Tout de suite, ne lui laissez ni le temps ni même l’idée consciente ou inconsciente d’exiger de vous un « dis-moi que tu maimes ! »

  • Conseil N° 5 : dites-lui toujours avec la même tendresse des premiers jours, que c’est idiot de s’emporter pour des choses qui n’ont en somme…, si peu d’importance. Un « Je t’aime » de plus et voilà le travail.

Dis-moi que tu maimes, j’en ai gros sur le cœur mon poussin !  😥

C) En dehors du cocon familial, votre « moitié » connaît, comme vous, des épisodes de vie pas toujours simple à gérer : stress, peine, doutes, fatigue, lassitude, soucis, etc. :

I > Soit dans le cadre de son travail ou en dehors de celui-ci…

II > Soit dans sa famille personnelle, sur le plan amical ou bien…

II > Soit, au niveau de sa vie à vos côtés (sic) * Dur, dur ! Mais rien est perdu !  😯 ?

  1. Sans doute ne se sent-elle pas à la hauteur, ne sait-elle pas comment régler tel ou tel autre problème qui se pose à elle…

  2. N’ose-t-elle pas non plus, vous confier certains de « ses conflits intérieurs » de peur que vous ne la compreniez pas et que pour cette raison majeure…

  3. Dans vos yeux, reflète une incompréhension sur la personne qu’elle semble être à ce moment précis : une personne faible, qui a un manque d’assurance, est incapable de surmonter seule un quelconque problème, etc (Ce qui ferait d’elle « toujours selon son ressenti »…, un conjoint sur lequel vous ne pourriez pas ou plus compter?)

  • Conseil N° 6 : le cœur a ses raisons et tout l’Être de la personne qui compte le plus au monde pour vous, réclament un « Je t’aime » :

  1. Ne lui refusez pas ce doux mot d’Amour qui va lui redonner confiance et croyez moi…, elle vous le rendra au centuple, car aucun besoin pour elle de vous dire « dis-moi que tu maimes ! ». Vous l’aurez devancé et (re) séduite dans le même temps 😉

Répondez à cette question SVP : dites-vous souvent à votre amoureux (se) « dis-moi que tu maimes ! » ?

Ça y est ? Vous avez répondu à cette simple question ? Alors ! Qu’attendez-vous ?…

Arrêtez de lire cet article (qui d’ailleurs est fini) et allez serrer dans vos bras votre Chéri (e) et dites lui avec tout l’amour qui vous unit : « JE T’AIME MON AMOUR ! »

Crédit photo 1 & Crédit photo 2

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *