Huiles essentielles de massage & contre-indications médicales

Que vous souhaitiez vous faire un auto-massage avec des huiles essentielles ou apporter du bien-être à votre conjoint ou à un tiers…,

Savoir déterminer si des contre-indications médicales liées à l’utilisation de certaines huiles essentielles ne sont pas contraires (dans de rares cas)…


…, au bien-être de telle ou telle autre personne…, est tout aussi important (sinon plus) que de c
onnaître les quantités d’huiles nécessaires et suffisantes pour chaque partie à masser. 

Avant toute chose, que ce soit pour votre bien-être personnel en « Auto-massage » ou pour délivrer les bienfaits à un tiers..: 

  1. Imprégniez-vous « Vous » & Votre « Receveur-Massé », d’une atmosphère de détente absolue. Éliminez toutes tensions extérieures, vivez l’instant présent en toute quiétude! Vous pouvez ajouter une petite touche d’évasion, avec une musique douce de fond rappelant la nature, le vent, le bruit des vagues de la mer…, 
  2. Les huiles essentielles font parties de nos habitudes de soins de bien-être et bien qu’elles soient uniquement dans certains cas.., non-conseillées à une catégorie de personne, en raison de leur propre sensibilité à quelques composants de ces huiles naturelles. 
  3. C’et pourquoi, avant tout massage il est de notre devoir, par respect et une certaine logique de prudence…, de poser les bonnes questions en fonction des huiles essentielles que l’on compte utiliser, mais aussi sur le massage lui-même à proposer et surtout…, si la personne est « apte » à recevoir ledit massage?:

Un « questionnaire » court mais succinct:

  • Souffre t’elle d’une affection médicale actuellement (hyper tension, affection des reins…) ou autres de types physiques (impression de brûlure aux niveau des omoplates, maux de tête, maux de dos, rhumatismes, usure ou déplacement d’un disque…)
  • A t-elle des allergies ou des contre-indications médicales à tel ou tel agrume ou plantes en général?
  • Pour une femme: Est-elle enceinte et/ ou allaite t-elle?
  • Cette personne doit-elle prendre le volant, a-t-elle consommé de l’alcool ou prévoit-elle de le faire après la séance de massage?
  • Prévoit-elle de s’exposer au soleil sous peu?
  • Autres questions de ce type, suivant le motif de la « demande » de massage…

En fait, que des questions « basiques » ici. En effet, si la personne qui souhaite un massage n’est pas un proche direct…., il sera plus délicat de poser des questions « trop personnelles ». Pourtant, vous avez besoin de poser ces quelques questions, pour définir ce qui convient le mieux à cette personne.

Donc, il conviendra de se mettre d’accord pour que, dès la première approche…, une confiance réciproque soit de mise et qui soit témoignée par une transparence des informations. Ce massage de « confort » répondra ainsi, au mieux à ses attentes (et aux vôtres), sans petites contrariétés mal-venues, vu que le but initial ne l’oublions pas…, est en finalité: La recherche d’une totale sollicitude.

Comme nous le voyons, être le masseur ou le massé requière une totale confiance dans sa pratique du massage, comme elle est indispensable pour celui ou celle qui se fait masser. Aussi, dans cet esprit de partage et de souci de délivrance de bien-être sans « fausse note » si je puis dire…, , nous allons aborder ensemble les questions suivantes:

  • Quantité d’huile nécessaire pour chaque zone massée.
  • Les précautions d’usages pour faire un choix judicieux des huiles essentielles pour notre « massé » du jour.

A chaque partie du corps massé = La quantité d’huile essentielle nécessaire.

En moyenne, il vous faudra de 5 à 10 ml d’huile essentielle pour masser toutes les petites parties du corps ou les pieds, les épaules, la tête…par contre, pour le dos et un massage intégral…, comptez entre 10 à 20 ml d’huile essentielle. Soit le double!

Vous pouvez aussi, diluer par exemple:

  • 3 huiles essentielles différentes avec 20 à 30 ml d’huile végétale (support) comme l’huile: D’amande douce, germe de blé, pépin de raisin, Jojoba, rose, noyau d’abricot..
  • Suivant l’exemple ci-dessus pour (20 à 30 ml d’huile végétales) et un parfait équilibre de votre mélange ainsi recherché, utilisez le compte-goutte et procédez comme suit: Prélevez de 3 à 6 gouttes de chaque huile essentielle, puis mélangez le tout délicatement dans votre fiole. C’est prêt!

Les proportions peuvent bien sûr variées suivant le but recherché! 

Pour vous aider, quelques autres précisions…

Pour un massage des petites zones ou du visage:

  • Peaux normales: 10 ml d’huile végétale (support) et vous y ajoutez de 2 à 5 gouttes d’huiles essentielles
  • Peaux grasses: Même quantité mais préférez une huile de support fluide et douce type: Jojoba, Aloe Vera, amande douce et vous y déposerez le pourcentage (gouttes) souhaitées d’huiles essentielles.
  • Peaux sensibles: 10 ml d’huile végétale et vous y ajoutez de 1 à 2 gouttes d’huiles essentielles

Pour un massage intégral:

  • Peaux normales: 20 ml d’huile de support et vous y ajoutez de 5 à 10 gouttes d’huiles essentielles
  • Peaux grasses: Même quantité mais préférez une huile de support fluide et douce type: Jojoba, Aloe Vera, amande douce et vous y déposerez le pourcentage (gouttes) souhaitées d’huiles essentielles.
  • Peaux sensibles: 20 ml d’huile de support et vous y ajoutez de 2 à 5 gouttes d’huiles essentielles

Quelques contre-indications:

Bien que les huiles essentielles aient des effets bénéfiques pour la santé qui ne sont plus à démontrer…,  il ne faut cependant pas ignorer que sous le nom « d’huiles essentielles », il existe une réalité, qui est celle de:

« La recherche curative d’un soin de bien-être, sous forme de massage de Loisir & de Détente…! »

A ce titre, ne pas ignorer que l’on trouve facilement dans le commerce, tous types d’huiles essentielles en nombre très important mais que toutes…, n’ont pas la même qualité. D’où l’importance d’acheter vos huiles essentielles auprès de « vrais professionnels ».

Enfin, sachez qu’il y a quelques règles à suivre pour le choix de vos huiles essentielles, selon que vous-même (en auto-massage) ou la personne que vous vous apprêtez à masser, soyez atteints d’une allergie ou d’une contre-indication médicale à quelques plantes. 

Même si ces cas d’allergies sont présentés comme étant rares…, néanmoins ils existent et bien sûr, il ne faut pas les ignorer! Dans ce sens, l’application de certaines huiles essentielles doit-être suivies d’un principe de précaution d’utilisation, comme pour ce qui concerne l’exposition au soleil après un massage.

Toujours demander conseil à: Votre médecin, pharmacien, herboriste habituel…

(D’autres contre-indications ci-après):

Par exemple, en utilisation dans le cadre du massage « De loisir & de Détente » qui nous intéresse aujourd’hui, les huiles essentielles suivantes peuvent présenter quelques contre-indications suivants les personnes:

  • La bergamote, contient de la mélanine et cela exige une non-exposition au soleil. Si vous êtes allergique à ce petit agrume, dont l’essence est riche en bergaptène (un agent photosensibilisant)…, ne pas l’utiliser. Vous pouvez l’appliquer en fin de soirée, pour que votre corps en apprécie les bien-faits…, tout au long de la nuit.
  • Sauge Sclarée, ne pas utiliser cette huile chez la femme enceinte ou qui allaite, si vous devez conduire. Il est contre-indiqué également d’y associer une consommation d’alcool, ce qui provoquerait des nausées, migraines et cauchemars.
  • Séquoia, déconseillée pour les personnes souffrant d’hypertension.
  • Vétiver, déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux personnes souffrant d’hypertension, aux enfants de moins de 5 ans ne pas utiliser pure (risques d’irritations cutanées voire de brûlures. Réchauffez le flacon avant utilisation, pour éviter un effet « figé » de l’huile.
  • Rose, déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent. Aux femmes ayant fait des fausses couches. Réchauffez le flacon avant utilisation pour éviter un effet « figé » de l’huile.
  • Bois de santal, ne pas utiliser en cas de dépression, aux enfants de moins de 5 ans, aux femmes enceintes ou qui allaitent. Réchauffez le flacon avant utilisation pour éviter un effet « figé » de l’huile.
  • Orange douce, ne pas s’exposer longtemps au soleil, risque dans ce cas d’allergies cutanées ou physiologique à la lumière, aux enfants de moins de 3 ans, ne pas utiliser à fortes doses (risque d’irritation cutanée) L’huile essentielle à l’orange douce s’oxyde vite, ce qui diminue sa conservation.
  • Néroli, peu d’indications négatives ici, si ce n’est que que cette huile essentielle peut-être déconseillée lors d’activité professionnelle ou de loisirs réclamant une vigilance particulière, ou exigeant une attention intellectuelle…,  notamment pour les étudiants.
  • Jasmin, déconseillée aux femmes enceintes, aux jeunes enfants, peut apporter des désagréments (maux de tête et nausées) en cas d’utilisation excessive sous forme d’huile essentielle bio.
  • Genièvre, contre-indiquée pour les personnes atteintes de pathologies des reins, interdit aux enfants de moins de 3 ans, non indiquée pour les femmes enceintes ou qui allaitent, irritation de la peau si non-diluée préalablement à l’application.
  • Lavande, ne pas utiliser chez la femme enceinte, aux enfants de moins de 3 ans, ou si vous souffrez d’hypotension
  • Géranium, interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux enfants de moins de 8 ans, aux personnes âgées fragiles, si vous avez des: Rougeurs, inflammations, allergies, dilution avant application car risque d’irritations cutanée.

IMPORTANT:

D’autres huiles essentielles peuvent présenter elles aussi, des contre-indications suivants les antécédents médicaux et les éventuelles allergies de chaque individu.

Pour les enfants en bas âge voire les bébés, si l’application d’huiles essentielles n’est pas déconseillée, par contre une vigilance sera néanmoins observée:

  1. Utilisez très peu d’huile essentielle, par exemple pour un massage complet du corps: 20 ml d’huile végétale (support) 
  2. Ajoutez-y seulement  2 gouttes d’une huile essentielle, pas plus!

Sachant cela, il est de votre intérêt et de votre responsabilité, de vous rapprocher de votre médecin, de votre pharmacien ou de votre herboriste habituel, pour l’acquisition d’huiles essentielles de qualité…et ce, en toute connaissance de cause.

De cette façon, vous établirez avec ces professionnels de la santé ou à défaut de votre spécialiste herboriste…, la certitude de votre adéquation avec les composants des huiles essentielles qui vous sont proposées, ou que vous voudriez concevoir vous-même, pour les utiliser en massage.

Ce sujet du massage et l’utilisation des huiles essentielles vous passionne aussi? N’hésitez pas à venir en discuter, à en débattre ici et dites-nous :

  • Êtes-vous adepte du massage et vous appréciez ses bienfaits ? Parlez-nous de votre expérience!

A très bientôt pour la suite..

P.S : A noter également:  Les informations fournies ici sont purement indicatives et concernent la pratique du massage dit « de Loisir & de Détente »

Dans le cas de besoins en kinésithérapie (uniquement procurés par un masseur -kinésithérapeute diplômé).., ces informations indicatives ne sauraient remplacer l’avis de votre médecin traitant qui est LE professionnel de santé à consulter prioritairement!

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Incoming search terms:

  • https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1822 BXbhcbmEHk4rosaEhzi_dGDRyKYR-oa9tswJ_pWRdJYlM5KsVgWE1xDsZAdj066H e4ad8992dfa85eb8fa7a1b0ab844685f47fa51a6&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic66uCIg23qh8iRG98qeIXme

Comments

2 réflexions au sujet de « Huiles essentielles de massage & contre-indications médicales »

    • Bonjour Cristina,

      Il y a ici toute une différence entre « hypertension & tension » et suivant les causes identifiées, leurs traitements spécifiques ne seront pas les mêmes, suivant l’importance des symptômes identifiés eux-aussi, d’un point de vue « médical ».

      – L’hypertension, comme tu le sais, a pour cause une pression sanguine élevée qui circule ainsi dans des artères qui, si elles sont étroites, augmentent d’autant l’effort que doit produire le cœur pour pomper le sang. L’hypertension est fréquemment à l’origine de maladies très graves comme les calculs rénaux, AVC et autres maladies cardio-vasculaires

      – La tension, elle, si elle est un peu élevée, peut sous réserve du cas de chaque personne, être attribuée à des causes nerveuses comme l’anxiété, le stress, la mélancolie, le manque de sommeil, etc.

      En ce sens, l’H.E de séquoia tu as raison, est donc parfaitement adapté pour aider à calmer une tension un peu élevée, mais pour ce qui concerne l’hypertension, si celle-ci est trop importante (lourde), rien ne remplacera jamais et en tout premier lieu…, une approche médicale et la prescription médicamenteuse adaptée à chaque cas de patient.

      Toutefois, comme je le disais, si l’hypertension constatée est qualifiée par un médecin de « légère », (donc d’origine purement nerveuse et du coup, à l’opposer de toutes complications artérielles rappelé ci-dessus)…, tout comme l’H.E de Séquoia (objet de ton commentaire), de nombreuses et excellentes autres huiles essentielles peuvent venir « soulager » elles aussi, les personnes qui en souffrent, comme par exemple l’H.E :

      – De Marjolaine, d’oignon, d’Ylang-Ylang, de Jasmin, etc. (d’autres H.E existent pour la tension un peu élevée et seront d’un bon secours)= lors du rendez-vous avec son médecin traitant, c’est l’occasion d’en parler avec lui.

      Pour résumer et justifier mes propos de « prudence » sur la non-utilisation de l’H.E de Séquoia dans des cas d’hypertension « graves », je dirais : « qu’en ma qualité d’utilisateur d’H.E, j’applique le principe de précaution d’usage lorsqu’il s’agit de ma santé. (fort heureusement, je n’ai pas ce problème d’hypertension)

      Aussi, pour les « petits maux & Bobos », bien de bons produits comme les H.E donnent d’excellents résultats et soulagent efficacement depuis des millénaires, à ceci prêt, que pour des doutes portant sur des causes médicales que je n’aurais ou ne saurais pas identifier par manque de compétences ou d’expériences…, mon médecin de famille est encore celui auprès duquel j’irai chercher : « réponse (s) »

      En espérant avoir répondu à ta question Cristina.

      Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *