« L’après tabac »: Gagnez forme et indépendance grâce au sport!

Ça y est! Le tabac, pour vous c’est bien fini! Vous vous êtes enfin débarrassés de cette fichue habitude qui « tuait » votre énergie et « appauvrissait » votre forme physique! Bien que récent,

« l’après tabac » est une réalité pour vous, votre dernière cigarette n’est qu’un lointain souvenir et dorénavant, la vie est de nouveau…, très belle et sans aucune contrainte…

Savourez chaque instant et entretenez votre forme…!

Selon que vous étiez « sportif régulier » ou « sportif occasionnel » ou « sportif tous les 36 du mois »…., il faut vous ménager un rythme adapté à votre expérience de l’effort physique! Une visite chez votre médecin…, s’impose donc!

Pas question pour vous, de vous lancer dans une compétition de résultats, si: Votre souffle, votre endurance, vos muscles et votre mental, ne sont ni « entraînés » ni « éprouvés » pour ce prochain objectif: Mettre du sport dans votre vie…, mais sans tabac!

On le sait, « fumer et faire du sport » ne sont pas fait pour aller ensemble! Vous venez de vous sevrer avec succès de cette mauvaise habitude, avec beaucoup de volonté et de courage. Toutefois, votre corps réclame son pesant d’or « d’action et de vitalité ». Donnez-lui ce qu’il réclame en abordant ce changement…, de la meilleure des manières:

  • Sachez où vous en êtes: Prenez rendez-vous chez votre médecin afin d’effectuer un check-up médical précis, sur votre tonus physiologique du moment. Cette précaution d’usage est indispensable, surtout si vous avez plus de 35 ans (pour les hommes) et 50 ans (pour les femmes). Elle le sera d’autant plus aussi, si vous n’avez jamais pratiqué de sport jusqu’alors ou si vous êtes atteint d’une pathologie médicale, qui pourrait se révéler contraire à la pratique d’un sport voire, de tous les sports de force ou d’endurance. D’où cette obligation de bon-sens auprès de votre médecin!
  • Faites votre choix de sport: Posez-vous la question de savoir vers quelle activité sportive vous dirigez et parlez-en avec votre médecin. De toute façon, inutile de commencer un sport qui n’aurait pas toute votre attention et surtout pas l’approbation médicale. Par exemple: Faire un sport de combat parce que votre meilleur (e) ami (e) pratique cette discipline, n’est pas le premier critère à prendre en compte. Beaucoup de sports de « lutte » grâce aux différents niveaux qui les composent, sont ouverts aux différentes tranches d’âges. Mais vous devez choisir votre sport de prédilection en fonction de vos affinités à vous, pour y trouver votre plaisir et votre envie d’y persévérer.

Au regard de votre passé « d’accro du tabac », préférez les sports dits « d’endurance »

En fait, je ne le savais pas moi-même au moment où j’ai souhaité arrêter le tabac . Mais cela m’a été confié à l’époque et par la suite par des médecins, des coachs, des sportifs eux-mêmes…,  qui m’ont convaincu « qu’associer le sport avec le fait d’arrêter le tabac »…, était une très bonne stratégie! Je ne pouvais qu’être d’accord avec cette logique, en découvrant « l’effet substitutif » du sport, dans l’aide au sevrage tabagique.

En effet, pour les anciens consommateurs de tabac comme vous et moi, utilisez les bienfaits du sport d’endurance, revient à opter pour un choix d’activité physique qui offre là, une chance et un soutien au sevrage tabagique « en douceur ».

Sports d’endurance, les bienfaits pour l’ancien fumeur:

  • Sport & tabac, ont cette particularité commune d’agir de la même façon sur l’organisme. Ainsi, l’un et l’autre procure une sensation de bien-être notamment par le bénéfice de sécrétion d’endorphine.
  • Vous adonner à votre sport favori d’endurance, c’est offrir dans ce cas-là à votre « être » tout entier (physique & psychique): Moins de stress, d’anxiété, de déprime.
  • Pratiquer un sport d’endurance, c’est également faire le choix d’imposer à votre corps et à votre esprit, le goût pour des séries d’exercices et un travail sur la respiration, eux-mêmes associés à des gestes techniques et ludiques. Agréable non?
  • Les sports à privilégier: Ici, l’on retrouve les pratiques sportives qui ont été « mes alliées » lors de mon combat contre le tabac, gagné voici plus d’un quart de siècle: Cyclisme, natation, course à pied…que je pratiquais principalement en compagnie de passionnés (e) ou parfois seul, mais jamais en clubs!
  • Certains sports méritent d’être encadrés: C’est le cas de la musculation ou gymnastique sportive ou autres sports en salle, qui nécessitent une surveillance tant technique que cardiovasculaire. Par exemple: pour ce qui concerne la musculation, il est vrai que vous pouvez acheter un ensemble de matériel pour la musculation ceci, très facilement…, dans les surfaces commerciales spécialisées. A cela prêt, que si vous n’avez pas la technique adéquate pour les gestes à effectuer en séries…, vous risquez de vous blesser! C’est pourquoi, je conseille fortement pour ces sports, un encadrement professionnel de qualité en clubs, où vous trouverez des coachs compétents car diplômés!

L’alternative en choix de sports pour l’ancien « brûleur de tabac »:

Comme nous le découvrons au cours du début de cette passionnante plongée dans le « Non au tabac »…, bien des moyens nous sont donnés pour passer de l’état de fumeur à celui de non fumeur. Ceci dit, il convient de ne jamais oublier cette vérité qui veut que « La volonté d’arrêter la consommation de tabac et maintenir le cap vers une totale indépendance »…, est de toute façon…, l’indispensable alliée du fumeur, comme pour l’ex-fumeur.

L’altération du système cardiovasculaire par le tabac, n’est pas à prendre à la légère. Il est primordial d’aborder cette nouvelle route du sevrage total, avec méthode et l’application de bons conseils, en l’occurrence ceux de votre médecin de famille.

Dans cette recherche de sevrage tabagique et pour ceux et celles qui seraient « plus fragiles » et auraient pour cette raison, besoin d’un sport qui mobilise simultanément l’esprit et le corps (plus de concentration donc moins de tentation au tabac) S’adonner par exemple au tennis, football, golf…, offre l’avantage d’une dépense calorique non-négligeable: entre 300 à 600 kcal/ heure selon les individus. Pas mal quand même!

En vous souhaitant tout le meilleur du monde!

Et vous, dites-moi où vous en êtes avec le tabac et votre nouveau statut de « non-fumeur »?:

  • Était-ce un passage difficile à négocier pour vous?
  • Avez-vous eu des difficultés à « tenir sur la durée »?
  • Au contraire, avez-vous vaincu le tabac avec brio?
  • Donnez-nous votre vécu sur votre expérience passée de votre « Non au tabac »! (qu’elle soit récente ou plus lointaine)

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

Une réflexion au sujet de « « L’après tabac »: Gagnez forme et indépendance grâce au sport! »

  1. Ping : Fumeurs: 5 précieux conseils pour votre santé et dire non au tabac!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.