Licenciement économique et chômage : Comment reprendre confiance en soi ?

croire en soiLicenciement économique, chômage, instabilité du monde du travail, la crise… et l’on se pose cette question essentielle :

« Comment reprendre confiance en soi et faire front à ce véritable tsunami qui nous tombe dessus ? »

Après un « état des lieux » quelque peu « pessimiste » de la condition ouvrière et salariale de base, principalement en France et abordé dans ce précédent article…, voyons ensemble « comment » les choses pourraient à défaut de changer, tout du moins être « améliorées ».

Ici, je ne vais pas me faire le porte-parole des Partis Politiques tous confondus ou des Organisations Syndicales qui font du « licenciement économique » et de la montée du chômage, une lutte de tous les instants.

Chacun et chacune, ont leurs propres « positions et solutions » sur la question de : comment développer l’emploi et surtout « revaloriser le smic » ?.

Croire en soi est la priorité, car l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même

Et oui ! et c’est bien sur ce point capital que je veux en venir. Car, les solutions (en tout cas celles que l’on espère porteuses d’un « vrai changement ») peuvent et doivent venir de nous et surtout éviter d’attendre comme le Messie… celui qui détiendrait dans ses mains « LE » miracle.

Croire en soi, oui ! Car, point de Messie pas plus que de Poule aux Oeufs d’Or à l’horizon. Je sais que ce messager n’est qu’un mirage de plus dans la vie des plus fragiles, tout en étant relégué dans la catégorie des « Impensables »… pour les plus septiques d’entre nous.

confiance en soiS’armer psychologiquement grâce à un « mental sportif« , revient à prendre les devants et ne douter à aucun moment, que rien n’est éternel en ce monde :

Le « Bon » comme le « Mauvais » !

  1. La première chose à faire est d’agir comme si rien n’était acquis de façon durable. C’est une « protection » qui peut se révéler efficace en cas de mésaventures professionnelles.
  2. Garder à l’esprit que l’on détient en nous les forces suffisantes et indispensables pour rebondir en cas d’échec (s) Il faut être totalement conscient de cela… en permanence : cultiver un « mental sportif » est une alternative à l’abattement !
  3. Qu’un échec n’est pas une fin en soi, mais une force et un début pour de nouvelles découvertes.
  4. Sortir de sa zone de confort pour trouver de nouvelles solutions auxquelles l’on était précédemment … très loin de penser
  5. Croire en soi et ne pas tenir compte des dires de mauvais conseilleurs. Ceci, tout en ayant conscience que la route peut-être longue. Qu’importe, l’essentiel est d’avancer…; point!
  6. Agir pour soi et avec respect de soi-même revient à viser un objectif clair (très simple de surcroît) qui n’est autre que d’atteindre un but… le sien et non celui d’une autre personne !

Comment reprendre confiance en soi, passe évidemment par la façon dont nous négocions les difficultés rencontrées

L’aspect financier est bien sûr important à prendre en compte dans le cas d’une perte d’emploi ou les tentatives de retrouver une activité professionnelle digne de ce nom !

mental sportifMes conseils pour ne pas se retrouver « dépassé » par les évènements …

Agir et…croire en soi avant tout ! :

 

  1. Vous avez un prêt immobilier ou des prêts à la consommation et une nouvelle solution d’emploi se fait attendre ? Rencontrer votre conseiller clientèle bancaire et informez-le de votre changement de situation. 
  2. Agir de cette manière ne veut pas dire que votre banquier prendra des mesures radicales contre vous, bien au contraire, se sera l’occasion pour vous comme pour lui, de faire le point sur vos éventuelles assurances chômage / perte d’emploi… contractées à la signature de votre contrat de prêt (s).
  3. Vous pourrez ensemble, en parallèle ou à défaut d’assurance « perte d’emploi » attachée aux prêts… renégocier un nouveau plan de remboursement si besoin est. Ceci bien sûr, à la condition de ne pas attendre que vos « échéances impayées » croulent sous vous ! Plus vous agissez tôt mieux se sera, car vous conserverez ainsi une saine relation avec votre banquier.
  4. La famille, très important la famille : Être soudée pour avancer sur la même route, c’est gagner assurément la certitude que les choses se décoinceront tôt ou pas trop tard ! Le pire serait que la famille se divise pour voler en éclat, alors que l’amour y est présent et que les difficultés ne sont que très terre-à-terre donc… « matérielles » uniquement ! 
  5. On est plus fort à plusieurs et l’adversité ne passera pas par nous !

Que vous soyez victime d’un licenciement économique ou à la peine pour trouver votre premier emploi…

…. rebondir professionnellement peut se présenter sous différentes formes et selon la situation de chacun :

  • famille, 
  • géographique, 
  • expériences et acquis professionnels, 
  • envie de s’assumer ou non individuellement, 
  • goût pour un départ totalement différent.. exotique… 
  • l’aisance à imaginer un « autre avenir » et matérialiser cet objectif
  • les moyens financiers disponibles ou éventuellement à constituer : des aides à la création d’entreprise existent et il ne faut pas les ignorer 

L’axe important à maintenir lors de sa recherche de solutions pour rebondir suite à une perte d’emploi ou de repères professionnels, est en premier lieu de définir et d’apprécier à sa juste valeur :

  1. ce que l’on veut vivre « maintenant » et pour l’avenir !
  2. ce que l’on est prêt à mettre en place pour réussir !
  3. l’importance de construire ou « d’envisager de construire » quelque chose… avec l’aval et le soutien de sa famille
  4. la force, la volonté et le dynamisme qui habitent et motivent chaque personne qui sera forcément influencée et touchée par ces changements
  5. le « pourquoi », le « comment », le « où » de ces évènements qui seront bien évidemment porteurs de chamboulement parfois profonds, mais combien nécessaires face à un choix imposé par l’instabilité du moment présent !

Tous les points ci-dessus représentent une base indispensable solide, pour qui veut rebondir dans un contexte économique difficile, comme celui que l’on vit actuellement !

Vous vous reconnaissez dans les situations de vie ci-dessus ?

  • Dites-nous comment vous pourriez rebondir en cas de perte d’emploi ?
En vous souhaitant une longue route tranquille, avec de nombreux et agréables moments de vie !
 
++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

3 réflexions au sujet de « Licenciement économique et chômage : Comment reprendre confiance en soi ? »

  1. Bonjour Jean-Lou, excellent article!
    j’ai de suite été intéressé par celui-ci parce que je m’intéresse de près à la faculté de rebondir suite à n’importe quelle épreuve de la vie. Pour moi, c’était la maladie grave, pour d’autres ce sera la perte d’emploi, un accident , un deuil…Tu donnes des conseils pleins de bon sens. Comme tu le suggères, l’épreuve est aussi une occasion formidable pour évoluer, et peut représenter souvent un mal pour un bien. Dans ton exemple: changer d’orientation professionnelle, aborder son métier autrement, revoir ses priorités. Bonne continuation. Daniel

    • Bonjour Daniel,

      Ta bonne appréciation sur cet article, me touche d’autant qu’elle vient d’une personne touchée dans sa chair et dans sa vitalité de vie !

      Toutes les épreuves que nous devons surmonter au cours de notre passage sur cette terre, sont là pour nous rappeler combien il est important de relativiser celles qui ne concernent pas directement ou indirectement notre santé !

      Soucis de travail, de finances, d’amour… sont bien peu de choses au regard de la Santé et des tracas qu’elle nous cause!

      Cet article sur la difficulté du travail ou de rebondir en terme d’emploi, est un message pour tous ceux et celles qui en sont touchés et sur l’importance de croire en soi en toutes circonstances.

      En cela que chacun et chacune d’entre-nous peut et se doit de tout faire pour relever des défis qui sont, n’en doutons pas…à notre portée… c’est notre bonne santé ou le retour à cette forme retrouvée, qui doit nous dicter nos actions positives.

      La vie, c’est l’espoir… vaincre ou affronter la maladie (lui dire NON!), revient à croire en soi et relever son challenge de vie !

      Dans cet esprit volontairement optimiste, je te souhaite une montagne d’énergie et un parcours de blogueurs des plus talentueux !

      Merci pour ton témoignage et au plaisir de découvrir sur ton site… ce que de ta plume… tu as composé comme message (s) à l’attention de tes lecteurs…

  2. Ping : Le régime auto-entrepreneur dans la tourmente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *