Manger sainement ! Est-ce encore possible aujourd’hui ?

manger sainementManger sainement et faire ses courses aujourd’hui dans le secteur grande distribution…

…. est-ce une garantie suffisante pour ne jamais craindre une complication alimentaire ?

L’agence de sécurité sanitaire ou plus précisément  « l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire » veille au grain, mais en notre qualité de consommateur « lambda », comment être certain de ce que l’on mange ? 

Avez-vous l’impression de manger sainement ? Est-ce que le contenu de votre assiette vous convient et le goût de ce que vous avalez, donne-t-il à vos papilles… les saveurs gustatives auxquelles elles ont le droit ?

Ces questions parmi tant d’autres sont grandement justifiées au regard de la « mal-bouffe » que l’on nous impose de plus en plus.

Pambazo

Le secteur agro alimentaire joue-t-il le jeu à fond ?

Ainsi, agence de sécurité sanitaire ou pas, pour des motifs plus liés à la rentabilité espérée en retour par les producteurs et distributeurs… nos assiettes ne se remplissent-elles pas de victuailles pas tant que ça… « comestibles » ?

C’est la question que l’on peut se poser, car depuis plusieurs années déjà au niveau mondial, de très nombreux spécialistes de la question « nutritionnelle », sont d’accord pour dire et même crier au scandale alimentaire.

La crainte de voir les dérives alimentaires gagner du terrain au profit justement des « profits commerciaux » du « secteur grande distribution » est…

… « palpable » et Ô combien… « inquiétante » pour notre santé !

 Manger sainement et l’évocation même de la mal-bouffe, me fait penser (bien malgré moi au regard du sérieux de cet article)… à cette comédie hilarante jouée par un Louis de Funes frénétique et un non-moins irrésistible Coluche alias :

Charles Duchemin (Directeur d’un Guide touristique) pour le premier & son fils Gérard pour le second, qui s’acharnent à combattre dans le film intitulé « L’aile ou la Cuisse »… l’impitoyable Jacques Tricatel, PDG sans scrupules d’une chaîne de restaurants et dont l’excellent Julien Guiomar, (lui aussi regretté comme les deux précédents).. prêtera ses traits !

Bien sûr, ce n’est qu’un film et les pitreries de nos joyeux compères (les « Duchemin dixit Père & Fils »), ne devraient rester qu’au chapitre d’une fiction bien innocente et plaisante à regarder.

Sauf, que la réalité devrait se garder justement… de se faire dévorer par l’évocation de l’histoire de cette fiction… pas très ragoutante au demeurant, (si l’on se réfère à la « cuisine » concoctée par le « tricheur » Tricatel !)

Manger sainement n’est pas du cinéma, c’est la vie qui en dépend !

Rions de leurs facéties bien sûr !, mais tâchons de ne pas tomber dans une caricature bien réaliste malgré nous, de cette tendance qui veut que l’on se nourrisse un jour à base de produits reconstitués chimiquement et distribués sans vergogne, dans nos magasins alimentaires.

Je fais le voeux (et mes recherches iront dans ce sens), comme d’autres consommateurs, qu’une autre façon de se nourrir sans : nitrates, pesticides, hormones, OGM…. est tout à fait possible !

Construire durablement pour notre bien, celui de nos enfants et pour celui des générations à venir… un retour aux bases essentielles de vrais produits « naturels » de consommation alimentaire… est l’engagement qui doit se substituer aux actuelles méthodes de :

  • Productions agricole à grande échelle, où les produits sont « stimulés » dans l’accélération de leur croissance et traités contre toutes maladies qui les affecteraient
  • Le « savoir-faire » scientifique, en principe est un bien pour nous humain… sauf quand les conservateurs et traitements à base de « produits chimiques de toutes sortes » qu’il créé, sont ingérés quotidiennement par nous et trop souvent à notre insu 

Berry Good free creative commons

Le secteur grande distribution et vous, moi… les autres… les vôtres…. :

Le consommateur :

  1. Manque cruellement d’informations ou devrais-je dire « d’éducation » en amont…
  2. … sur les bonnes façons de « faire ses choix » de produits alimentaires et ceci en fonction de :
  • Ses habitudes,
  • Le respect de ses coutumes
  • Et sa liberté de consommation… comme il l’entend !

D’autre part, notre consommateur lambda se sent bien seul :

  1. Car, toujours pressé de faire ses courses (vie active et trépidante obligent), il est trop souvent et bien malgré lui… au pied d’un mur immense à « choix multiples & opaques »… que sont les étales des immenses et grouillants magasins modernes types « Hypers »
  2. Au milieu de ces Hypers, qui sont (il faut bien le reconnaître) .. à des années lumières de la convivialité ambiante de celle qu’offrait le « feu » petit commerçant d’hier… qui était « disponible et pas avar du tout, de conseils » pour Son Client !

L’agence de sécurité sanitaire, je l’ai dit « veille au grain » dans ce domaine de la grande distribution (comme ailleurs aussi)

Mais à l’heure où l’on crie au scandale des OGM, des élevages intensifs de volailles, bovins, ovins… comment nous, consommateurs « de base », pouvons-nous être sûrs que ce que l’on nous donne à « manger »… ne sera pas porteur d’un avenir bien sombre ? :

  • Maladies cardio-vasculaires
  • Cancers
  • Allergies
  • Rhumatismes
  • Diabètes…
  • … et de bien d’autres pathologies dégénératives qui touchent nos pays occidentalisés.

« La maîtrise du risque est l’affaire de tous, n’acceptons-donc pas tout…

pour argent comptant ! »

Pour notre santé, bannissons la « malbouffe » et préférons des solutions alimentaires plus saines. Nous ne nous en porterons que mieux ! 

  • Et vous, est-ce que vous avez déjà pris de bonnes résolutions alimentaires pour votre santé ?

Répondez à cette question en laissant un commentaire en-dessous

Crédit-Photos (hors miniature de tête)

Ph.1: Emmanuel Delaloy / Foter / CC BY-NC / 
Ph.2 :Pink Sherbet Photography / Foter / CC BY

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

4 réflexions au sujet de « Manger sainement ! Est-ce encore possible aujourd’hui ? »

  1. Bonjour Jean Lou,

    Très intéressant cet article, manger sainement c’est capital pour notre santé, même si ce n’est pas toujours évident de changer ses habitudes alimentaires au quotidien.

    Je trouve qu’une bonne consommation alimentaire passe aussi par des produits de saison, je ne les connais absolument pas, issue de la génération fast food, je dois réapprendre à consommer sainement.

    Je te souhaite une bonne continuation et à bientôt

    • Bonjour Youssef,

      Ravi de t’accueillir sur BVS.

      Le problème est bien là, se nourrir convenablement n’est pas si aisé qu’il n’y paraît : mauvaises habitudes de part notre éducation, connaissances limitées des ingrédients contenus dans notre alimentation (principalement industrielle dans notre société) = plus simple et rapide à produire, mais sans aucun doute… suspecte si l’on en croit les avis scientifiques qui sont, de toutes évidences… alarmants et dignes de s’y intéresser.

      Nous aurons l’opportunité d’approfondir ce sujet sur Business & Vie Sereine…

      A bientôt !

  2. Bonjour Jean Lou,

    c’est vrai qu’il est très important de faire attention à la nourriture qu’on ingurgite tous les jours. Il n’est pas facile pourtant de tout contrôler car les informations sont incomplètes et pas toujours facilement interprétables.

    Merci de nous permettre de redonner l’alerte avec ton article.

    • Bonjour Nadia,

      Je te cite : « Il n’est pas facile pourtant de tout contrôler car les informations sont incomplètes et pas toujours facilement interprétables« 

      C’est effectivement là le problème avec les habitudes d’achats alimentaires que sont les nôtres depuis bien des années :

      1) « Habitudes » sans doute trop dues à l’éducation que nous impose la société ?

      2) et plus directement les grands groupes alimentaires qui font partie intégrante de cette même société (de part leur omniprésence sans cesse croissante)… ceci et c’est ce que l’on peut regretter : au détriment des petits producteurs et distributeurs !

      A nous simples consommateurs, d’être plus vigilants sur les produits que l’on achète et en cas de doute ou de souhaits légitimes de mieux consommer… prendre le temps de se renseigner sur les alternatives existantes à la malbouffe !

      Elles existent, à nous de découvrir celles qui nous conviennent le mieux !

      A bientôt Nadia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *