Normes eau potable, nous ne sommes pas tous égaux !

eau potable définitionLes normes eau potable sont drastiques, en ce qui concerne la France et pour cause  :

Les dangers d’une intoxication par l’eau de consommation alimentaire, sont latents et toujours possibles…

Blogueurs et lecteurs, ceci nous concerne tous

… même si de strictes précautions, sont efficaces en amont de son usage final *.

* Vous êtes sensible à la qualité de l’eau dans votre commune ?

Un ami, Daniel que je remercie, vient de me communiquer l’adresse ci-dessous. D’un clic, accédez maintenant, aux informations Gouvernementales sur la qualité de l’eau desservie chez vous :

http://www.sante.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-de-la-qualite-de-l-eau-potable.html

Cette possibilité de contrôle est effective chez nous, mais qu’en est-il ailleurs ?

Le terrible constat est que, de part le monde des populations entières manquent cruellement d’eau potable pour leurs besoins domestiques et le plus grave… pour leurs besoins récurrents et cruciaux à la vie…, c’est-à-dire sur le plan sanitaire.

robinet et eau potableImaginez : ce monde qui nous abrite, nous qui appartenons aux pays « dits-riches », est le théâtre d’une pénurie en moyens de filtration eau potable, à quelques heures de vol de chez nous.

Dans le monde, ce ne sont pas moins de 1.5 milliards de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable, alors que d’un simple geste… notre robinet de la maison, nous déverse des litres de ce précieux nectar naturel ! Effarent..pour eux !

« C’est pas sorcier l’eau potable »… sauf pour ceux qui n’en ont pas !

Alors, lorsque j’ai pris connaissance de l’existence de l’association 1001 fontaines créée en 2004, je n’hésite pas une seconde moi-aussi, en ma qualité de blogueur, à communiquer sur le formidable travail qu’elle accomplie. 

La vocation de cette association (loi 1901) est de venir en aide aux populations pauvres, qui n’ont pas accès à ce « minimum vital » que représente le fait de boire et consommer de l’eau potable par définition.

de l'eau potable pour un enfantAinsi, des enfants, femmes et hommes résidents dans des pays qui souffrent de ce manque d’eau potable, à l’instar du Cambodge ou Madagascar, peuvent goûter au bonheur de boire de l’eau, conforme aux besoins du corps humain.

Blogueurs, un badge sur votre blog et c’est de l’eau pour un enfant pendant : 1 an

Vous avez un blog ? si oui, adhérez vous aussi à cette grande idée humanitaire :

  • C’est simple & gratuit
  • Vous placez un badge sur votre blog (comme celui présent à droite sur la page d’accueil de ce blog)
  • Vous publiez un petit article de votre cru sur votre blog, comme moi-même ici
  • Vous faites parvenir à l’association l’URL de votre blog
  • et…, c’est tout !

L’association 1001 fontaines, aura grâce à cette simple action de votre part, l’assurance de recevoir un don, qui permettra à un enfant de consommer de l’eau saine pendant toute une année : stricts respects des « normes eau potable« 

Toutes explications ici : mon blog peut sauver des vies 

Et si vous êtes un lecteur avec ou sans blog ?… :

  • La question du jour : pouvez-vous imaginer un seul instant votre vie sans eau potable ?
Au plaisir de vous lire.
 
Jean-Lou
 
++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

5 réflexions au sujet de « Normes eau potable, nous ne sommes pas tous égaux ! »

  1. Hello Jean-Lou,

    Très belle initiative que je vais aller voir de plus près. j’envisage en effet de faire une émission sur ces intitiatives (il y en a une autre également concernant la déforestation : 1 badge sur un blog = plantation d’un arbre, l’idée étant de compenser les émissions en co2 d’un blog — en raison des materiels informatiques et de l’électricité utilisés par les visiteurs)
    Il y avait aussi une initiative d’un agriculteur breton concernant des légumes donnés aux restos du coeur, à raison d’une tonne de légumes (carottes) pour un badge sur un blog.
    J’ai bien envie de faire une émission spéciale sur ces intiatives en décembre sur Booster-TV…

    Au passage, mes félicitations pour le rythme et l’orientation de ton blog.
    (Je n’aime pas trop le fond vert, mais les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas 😉

    Porte toi bien,

    Pascal

    • Salut Pascal,

      A l’évidence, cette crise que nous traversons « lentement », tttttrès lentement, il faut bien le dire… fait prendre conscience que la vie est certainement mieux appréciée, si l’on attache de l’importance au monde qui nous entoure ? (encore ne faut-il pas cultiver « l’égoïsme et l’indifférence »

      Je ne connais pas les associations dont tu fais référence ici, mais n’en doutons pas : leur efforts sont appréciés par ceux qui en bénéficient !

      Ce qui est parfois regrettable : c’est que beaucoup (trop) ont des besoins (souvent nécessaires à la vie, tout simplement), mais qu’à la grande majorité… l’origine des dons, soit du fait des classes sociales dites « modestes » ! Les plus riches donnent-ils autant ? Pas si sûr que cela !

      Pourtant, en périodes de crises si l’on veut bien regarder la misère : qu’elle soit à notre porte (si, si ça existe!) ou au delà de nos frontières…, ce sujet très « intéressant » et Ô combien d’actualité…, n’en fini plus, d’être… un éternel recommencement !

      L’hiver approchant, les « miséreux » feront l’actualité un fois de plus !

      Comme dirait un journaliste du journal télévisé : « La transition n’est pas aisée, mais le fil de l’actualité commande donc celle-ci… » :

      Donc, plus « légèrement »; c’est marrant que tu fasses référence à la couleur de fond de mon blog, car ce point de « détail » fait partie intégrante de l’ensemble de la « petite révolution » que j’envisage sur mon blog ! lol !

      J’opterai sans doute pour une image de fond et non une simple couleur voire carrément changer de thème ?

      Tiens ? Si mes chers lectrices & lecteurs ont des idées à me soumettre… je suis preneur !

      A bientôt Pascal et félicitations pour le boulot que tu abats sur ton blog !

      @micalement !

      Jean-Lou

  2. Bonjour, Jean-lou j’aime beaucoup le sujet de ton article et l’initiative de cette association et je crois que je vais participer à ce projet car la légereté avec laquelle nous envisageaons le problème de l’approvisionnement en eau pure dans notre société de climat tempéré me peine beaucoup. Tu vois j’habite en Bretagne et s’il pleut souvent (;-) je ne vais pas me faire que des amis là), on pourrait utiliser cette situation pour éviter de surexploiter nos nappes phréatiques. Personnellement, je récupère mon eau et je conçois ma future maison avec des toilettes sèches (je trouve qu’il est malheureux, alors que certains peuples manquent cruellement d’eau pour s’hydrater et satisfaire les besoins de leur agriculture , d’utiliser l’eau pour faire disparaître nos déchets organiques alors que l’on pourrait nourrir la tere et ainsi renforcer l’éco-système).
    Au plaisir de te lire Jean-lou et à très bientôt

    • Bonjour Marina,

      Comment ne pas être d’accord avec toi Marina ? Le gaspillage tous azimuts, est une des « qualité » des humains (enfin, d’une certaine catégorie d’humains !)

      Beaucoup est à faire et autant encore est à modifier pour que « notre terre à tous et ses habitants les moins privilégiés », bénéficient de plus d’attention et de respectabilité !

      L’eau de source et plus globalement… l’eau nécessaire à notre survie, est un précieux trésor utilisé à des fins pas très « intelligentes » sur le plan de la vigilance et de l’économie des ressources naturelles.

      Souhaitons, qu’à ton image, beaucoup suivent ton exemple pour des solutions « propres et respectueuses de l’environnement » et surtout, que ce choix d’un meilleur respect enfin retrouvé et nécessaire…. puisse profiter aux générations futures.

      Des actions formidables comme celle de cette association qui se bat pour l’accès à l’eau pour les populations pauvres du globe, représentent un véritable espoir, pour une meilleure prise de conscience…dans un but social et collectif !

      A très bientôt Marina….

      Jean-Lou

      P.S : Non, non ! En Bretagne il ne pleut pas tant que ça !

  3. Ping : Les eaux naturelles en bouteille, méritent-elles notre confiance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *