Partir à l’aventure, pour une autre vie !

autre culturePartir à l’aventure, à la découverte du monde, faire sienne une autre culture au contact d’une population  autochtone, pour vivre une autre vie « ailleurs » ou tout simplement…

…. pour faire un break sur une période plus ou moins longue…. « Qui » n’a jamais fait ce rêve incroyable ?

La boulimie actuelle des gens qui ont l’envie de tout envoyer balader pour voyager ou vivre une autre vie loin de leur patrie de naissance et… famille, n’est pas un fantasme, mais bien une réalité.

Très certainement que dans votre famille ou au sein de vos proches relations, des aventuriers ou des probables « futurs expatriés » sommeillent ou ont déjà largué les amarres ?

Sans doute aussi, que c’est votre cas « à vous » et que partir à l’aventure ou vous installer définitivement de l’autre côté de la planète, vous taraude au point que vous êtes prêt à embarquer toute votre petite tribu…

… pour un tour du monde de folie et de découvertes d’autres cultures ?  😀

Cruise Ship Boat Fishing for Yachts

Tout recommencer ailleurs pour une autre vie, le rêve de beaucoup

Pourtant, tout recommencer à zéro comme le dit le dicton populaire, n’est pas une décision anodine. C’est pourquoi, comme dans de nombreux domaines qui nécessitent un engagement profond et un chamboulement de notre « petit confort »

… la seule décision du « passage à l’acte », voit le nombre de candidats à l’aventure se consumer devant l’immense montagne à gravir… pour atteindre et franchir ce pas qui déclenchera…. l’inévitable départ sur les routes, les airs, les mers et océans du monde.

Ceci, sans compter que l’entourage familial voire amical ou professionnel, sera toujours là pour tenter de nous dissuader de faire « cette folie » :

  • Mais d’où vous vient cette idée abracadabrante de « gâcher » ainsi votre vie et de vous éloigner de nous ?
  • JE ne comprends pas, vous avez tout : une carrière, une belle maison, des enfants en bonne santé (sous-entendu que partir les mettra en danger), une « stabilité » de vie quoi et « SI » tout part en « vrac ».. vous ferez comment, hein ?
  • Vous ne savez pas où vous allez mettre les pieds et les éventuelles « mauvaises rencontres » toujours possibles sur votre route… ça ne vous traverse même pas l’esprit, vous ? (encore un sous-entendu = vous êtes vraiment des inconscients voire des fous) Etc.

Bien sûr, dans ces paroles de proches vous décelez et comprenez leurs motivations, qui sont plus en relation avec leurs propres appréhensions et peurs de vous voir vous éloigner d’eux, pour des raisons fort compréhensibles !  😥

A l’opposé de ces personnes « craintives », d’autres au contraire vous encourageront dans votre démarche, vous comprendront et même vous envieront d’être « le membre de la famille ou du cercle amical ou professionnel » ; qui « ose » faire ce qu’eux, ne feront jamais !

« Vous êtes le héros (leur héros) qui n’a pas peur d’aller au bout de ses rêves ! »

Comment changer de vie ne s’apprend pas, on se l’approprie… ou pas ! 

Il est évident que cela ne se décide pas à la va vite et même si partir seul est plus « facile » qu’avec femme et enfant (s)… il n’empêche qu’un minimum de préparation s’impose, qu’il s’agisse d’un voyage au long court ou de s’expatrier définitivement :

  • La question « essentielle » de l’argent en fonction du projet !:
  1. De quel budget je dispose….
  2. … de quel budget aurai-je vraiment besoin ?
  3. Si je suis en manque de finances, de quelle façon, je compte subvenir sur place à mes besoins et ceux de ma famille ?
  • La préparation de « l’itinéraire et conditions de voyage » :
  1. Les autorisations pour traverser certaines régions du monde (évitez si possible les pays instables politiquement…)
  2. Les passeports en cours de validité
  3. Les vaccinations indispensables pour être accepté dans certains pays, mais aussi pour sa propre santé, etc.

Partir à l’aventure est un but, un rêve d’une vie qui doit être les mêmes pour tous

Au delà de l’aspect aventure, il y a bien évidemment le côté individuel de la chose qui doit être lui aussi… bien imprégné dans l’esprit des aventuriers en herbe.

J’emmène, ou nous emmenons dans notre sillage chacun des membres de la famille (conjoint et enfants) pour de long mois, pour plusieurs années ou pour toujours :

  1. Avons-nous suffisamment évoqué voire discuté ensemble chaque point de ce projet et pour ces derniers.. sommes-nous tous et toutes d’accord sur le principe ?
  2. Tout est-il bien clair dans l’esprit de tous les participants concernés au premier chef, par les changements que ce départ va apporter dans leur vie… à eux ?
  3. Ont-ils, avons-nous… nous aussi, bien peser le pour et le contre de ce projet ? Etc.

Si tout est OK!, alors l’aventure est réellement au bout du chemin et ne sera remplie que de purs plaisirs !  😮

Donnez-moi votre avis sur cette question de se remettre en cause et partir pour voir si « l’herbe est plus verte ailleurs » ? :

  • Seriez-vous prêt à laisser une partie de votre famille & vos amis (es) loin de vous ?  🙄

A bientôt…

Crédit photo (hors miniature de tête) :

epSos.de / Water Photos / CC BY

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

4 réflexions au sujet de « Partir à l’aventure, pour une autre vie ! »

  1. Bonjour Jean- Lou,
    qui n’a pas eu un jour l’envie de larguer les amarres?
    C’est vrai que les circonstances familiales sont un frein, surtout quand il y a des enfants déjà en âge de donner leur avis. Si le départ à une durée déterminée c’est plus facile, en avant l’aventure.
    À bientôt
    Nadia

    • Bonjour Nadia,

      Réaliser ce « changement » avec des enfants, est plus délicat, mais pas impossible. La question qui revient souvent est de faire admettre à ces derniers…que la vie « peut » se faire n’importe où, l’essentiel est que la cellule familiale soit préservée.

      Ceci est « simpliste » comme explication cependant, elle résume bien la difficulté à surmonter dans ce type de projet :

      1) les amis (es) et camarades d’école qu’ils ne verront plus
      2) leur vie à eux qu’ils n’envisageaient pas ailleurs (ce choix de départ étant plus « décidé » à la base par les parents)
      3) leur peurs sur cet inconnu que représente « l’avenir loin de leurs habitudes », etc.

      C’est pour cette raison que dans l’esprit de cet article, j’expose la condition cruciale que « l’ensemble de la famille » doit bien « maîtriser » pour être en parfaite symbiose, sur les raisons et le pourquoi… de ce choix commun de partir ?

      A très bientôt chère Nadia…

  2. Bonjour Jean Lou,

    C’est mon rêve, faire le tour du monde, vivre avec les indiens d’amazonie, aller manger du poisson frit à Goa avec les vrais indiens d’Inde, aller planter des panneaux photovoltaïque en afrique pour electriser le village, enfin me perdre sur une plage au Vanuatu.

    Aller j’arrête de réver et je le fais.

    Combient de fois j’ai pensé cela, mais voila pas facile de quiter sa zone de confort.
    J’ai affronté bien des peurs, j’ai dépassé bien des obstacles, et voilà un rêve qui reste en suspend.
    L’envie de changer de vie s’exprimerait-elle sur un autre plan de conscience, de l’intérieur ?

    Au fait une étude récente détermine que 70% des français veulent changer de vie…

    La crise, ou prise de conscience d’une réalité factice ?

    A méditer n’est-ce pas ?
    En tous cas tu poses là bien des réflexions

    A suivre…

    • Bonjour Enzo,

      Pour reprendre un passage de ton commentaire « L’envie de changer de vie s’exprimerait-elle sur un autre plan de conscience, de l’intérieur ? »

      … quelle belle supposition que celle-ci ! Tous, nous cherchons « notre ailleurs », mais oui ! Ne se trouverait-il pas en réalité… au fond de notre conscience si justement mal explorée ?

      Tu poses toi aussi cher Enzo ici une question essentielle :

      – Ne ferions-nous pas mieux de nous plonger dans notre « Moi Intérieur » pour y découvrir mille lieux fantastiques qui n’attendent que nous ? *

      Dans tous les cas, je te souhaite un jour de réaliser tous tes projets de découvertes au contact de Civilisations qui ont su, elles, conserver leur authenticité » ** :

      – >>> Contrairement à nous… « Pauvre Peuple victime de l’excessive modernité de notre société (onéreuse à plus d’un titre) au regard des gâchis dont nous nous rendons coupables! »

      * / ** « Après tout, la vie n’est-ce pas pour cela qu’elle nous a été donnée ?

      Mes Amitiés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *