Pour réussir dans la vie, le jour de l’an n’est pas l’unique point de départ !

développement de soiPour réussir dans la vie, faut-il miser uniquement sur le commencement d’une nouvelle année qui se présente ?

Je ne le crois absolument pas et voici pourquoi ? 

 

L’année 2013 démarre et nous voilà une fois de plus confrontés avec nos ambitions ou devrais-je dire… face à nos projets et souhaits non-réalisés en 2012.

Happy New Year ! 2013

Sur cette lancée, pour réussir dans la vie… pourquoi ne pas donner un sens réel à d’anciennes et poussiéreuses reliques, que sont certains projets laissés à l’abandon dans un coin de notre tête ?  

Pourtant, une question me taraude : « Pourquoi ? » chaque début d’année devons-nous prendre à la lettre, ce nouveau départ calendaire comme étant :

  • Celui qui serait forcément « Le bon moment ».
  • Celui, où tout devrait commencer : là maintenant et pas « après » ?

Le bon plan du jour de l’an, trouve sa place à tout moment de l’année

Oui ! Pourquoi diable par habitude, tradition ou superstition, ce premier jour de l’an représente-t-il pour la majorité d’entre nous :

  • L’accès à une réussite soit, mais qui serait dans le même temps et pour cette raison… irréalisable en d’autres moments de chaque année qui se présente ?

Cela se peut-il qu’une fois plongés dans le flot incessant de nos actions, de nos devoirs et nombreuses obligations (qui nous submergent successivement du 1 janvier au 31 décembre)…

  • …. le bon plan du jour ne peut donc s’identifier autrement, que par celui du premier jour de l’année, sans quoi il serait remisé aux oubliettes ?
  • La réussite voire les changements tant espérés, ne peuvent-ils donc pas frapper à notre porte, à d’autres dates au cours du premier semestre ou au deuxième ? 

A l’évidence il semble que oui, si l’on veut rester dans la pensée populaire qui réclame sa dose de mystère et d’espoir pour réussir dans la vie.

Vous me direz : « Quoi de plus désarmant que cette vérité qui en définitive et de surcroît… est bien aléatoire, comme peut l’être d’ailleurs.. la certitude d’accéder aux gains du loto un vendredi 13 ou à d’autres dates ? »…. et vous aurez raison !

  • Le bon plan du jour n’est-il pas en fait de croire à notre bonne étoile et ce, à chaque instant ?

Car, aussi vrai que « les voies du Seigneur sont impénétrables » dixit Fernandel alias Don Camillo, 🙄 ne devrait-on pas se donner les moyens AUSSI, de tenter de sortir la tête hors de l’eau et tirer par conséquent le bon numéro… à d’autres moments de l’année ?

Pour réussir un projet de vie, ne pas hésiter à remettre en cause la croyance populaire 

Je crois sincèrement que nous naissons tous & toutes avec un vrai capital bonheur, de santé et de chance et qu’il nous appartient de le faire fructifier tout en le préservant des ombres négatives.

Ces ombres négatives dites « croyances populaires » qui sont au service « réducteur » du doute et de l’incertitude des actions des individus.

Préservons notre « libre arbitre », au risque de le rendre plus fragile ou de le voir à brèves échéances.. s’appauvrir (car non-exploité justement) puis… disparaître à jamais (sic !) 

Je choisis donc par la force de mon « libre arbitre », que ce moment solennel du « Choix » soit certes, aujourd’hui en ce tout début d’année, mais aussi à chaque occasion et opportunité que je vais me créer tout au long de celle-ci… et des autres à suivre ! *

* Ben oui ! Pour réussir un projet, Charité bien ordonnée commence par soi-même… dit-on !

Le développement de soi au service de notre réussite

Le hasard n’aura donc pas sa place dans mes ambitions 2013 et au-delà.

Tenez ! Je m’y engage envers moi-même et par devant vous :

A l’égal des propos oniriques tenus par le Comte Godefroy de Montmirail re-dixit Jean Reno alias ledit comte (qui les auraient bien jetés ainsi en pâture à l’assemblée) :  

« Que trépasse si je faiblis ! »…

… enfin (? ?)…trépasse !.., trépasse !… « mouai ! 🙁 Pas pressé, pressé pour ça, mais j’y mettrai tout mon soûl pour qu’éclosent mes projets,… ainsi soit-il !

Oyez  ! oyez ! Tu es prévenue « Année 2013″ Soit la bienvenue, mais garde toi bien de me faire vivre des choses que je ne souhaiterai pas à mon pire ennemie, sans quoi, passe ton chemin  et surtout… ne te retourne pas ! »

Et vous-mêmes gentes dames et damoiseaux lecteurs de ce blog (majestueux, admirable, bla, bla, bla….) :

  • Etes-vous résolu à damner le pion au « hasard » pour voir vos projets se concrétiser en cette année 2013 ? 😛

Répondez S.V.P à cette question dans les commentaires ci-dessous.

Au plaisir de lire celui-ci et….meilleurs voeux à tous et toutes.

Crédits photos (hors miniature de tête) :

El coleccionista de instantes / Foter / CC BY-SA

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

2 réflexions au sujet de « Pour réussir dans la vie, le jour de l’an n’est pas l’unique point de départ ! »

  1. Bonjour Jean Lou,

    Quelle détermination !!!

    Je suis d’accord les bonnes résolutions c’est tous les jours, mais cela induit également que si nous avons tous cette date du nouvel an, de septembre, et de notre anniversaire comme point de départ pour démarrer une nouvelle vie ou simplement prendre de bonnes résolutions :

    – C’est que les bonnes résolutions ont du mal à être tenu dans le temps et que garder le cap quoi qu’il arrive est plus facile à dire qu’a faire.

    – C’est aussi pour cela que beaucoup d’entre nous baisse les bras faute de résultats car ceux-ci s’obtiennent avec le temps et les difficultés surmontées.

    Tu poses là les questions essentielles que chacun doit se poser pour mener sa propre réussite.

    Les réponses sont évidentes, le tout est de les chercher, de les accepter et mieux de passer à l’action soutenu et durable.

    • Salut, salut Enzo,

      La détermination est là, reste à « garder le cap » dixit Enzo ! lol !

      C’est vrai que cet objectif « du cap » est très souvent mis à mal par les obstacles toujours présents sur notre route.

      Mais « d’obstacles » qui n’en rencontre pas ?

      Alors forcément, à nous de croire que tout est possible… la réussite ou tout du moins « l’accès au bonheur » sera au bout de la route de ceux qui y auront cru suffisamment fort et… longtemps !

      Persévérance quand tu nous tiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *