Un sage sommeille dans votre cœur, laissez-le s’exprimer !

sagesse bouddhisteEst-il possible qu’un sage sommeille en vous sans même que vous vous en rendiez compte ? A l’heure d’Internet, peut-on dire que « la sagesse bouddhiste » soit accessible à tous les ainés comme les plus jeunes ?

En fait, qu’elle que soit son origine, la sagesse influence forcément notre perception de la vie, de nos vies !

Oui, mais au fait ! Comment s’acquiert-elle la sagesse ?

Un sage peut en cacher un autre, ne vous y trompez pas !

Réflexion : est-ce que l’on peut dire que ce début de XXIe siècle (avec ses moyens de communications modernes et extrêmement prodigieux comme la télévision, les satellites et tout particulièrement Internet), la sagesse bouddhiste (ou autre culture spirituelle en puissance)…

…, a sa porte d’entrée sur le monde et les peuples qui le compose ? 

Pas si sûr que cela et pourtant, l’on aurait tort de s’en priver que l’on soit de la tranche des plus vieux (les ainés) ou plus vert que ces derniers !  :mrgreen:

Ah ! La sagesse, effectivement l’on associe très souvent, et ce, depuis des siècles cette vertu de vie à ceux d’entre nous qui ont vécu suffisamment d’années et d’expériences tant « matérielles » que « spirituelles ».

Ainsi, par la seule évocation de la présence d’un sage dans notre environnement, nous nous référons à la notion de « recherche philosophique des causes et des principes premiers » dixit le dico ?

Oui, mais :

  1. Comment découvre-t-on la sagesse chez un individu ?
  2. Qui est digne de recevoir une telle « distinction » par ses pairs ?
  3. Nous-même (vous ou moi), est-on reconnu comme « un sage parmi les sages » aux yeux de nos proches et/ou nos connaissances ?

un sage

Dans cet article et d’autres qui suivront, je vais avec vous, me mettre en quête :

  • De comprendre la sagesse bouddhiste ou d’autres cultures ou du moins définir ce qui chez moi et chez vous,  pourrait être perçu aux yeux de nos contemporains comme étant une manifestation…,
  • De rechercher (si celle-ci fait défaut dans notre vie)…, comment se l’approprier et l’utiliser pour vivre la vie d’un sage où notre « droiture et la lumière de notre esprit » pourront s’exprimer et être apprécier de nous et des autres ! 

L’humilité d’un sage sur le grill, dixit votre serviteur

Aujourd’hui, je me « lance à l’eau » et…, parlons de moi (avec une « pointe d’humour », bien évidemment) = un sage digne de ce nom, ne cultive pas « que » le sérieux, car c’est aussi…, un bon vivant ! :

La « toute jeune et fringante petite cinquantaine passée » 😳 , ma vie ressemble à celle de tant de personnes sur cette terre.

Dire que les adjectifs :  « fantastique » – « extraordinaire » – « miraculeux » soient des valeurs que je peux « m’approprier sans autres formes de protocole » ou que « d’autrui », au seul fait d’échanger des moments fugaces de vie et d’idées avec moi, puisse « me les attribuer »..

…, ou encore qualifier mon « Aura- Force Vitale » comme étant égale à la sagesse bouddhiste si répandue dans le monde…, est-ce raisonnable et soit dit en passant : juste et équitable vu que je ne fais pas partie « encore » de cette catégorie de la population que l’on nomme : les ainés (au sens que j’arrive au terme de ma vie ?)  😥

Non, bien sûr ! Je ne suis pas différent de vous et je crois sincèrement que de part le monde, des « Belles personnalités » méritent beaucoup mieux que moi le Titre si précieux désigné « un sage ».

Leurs agissements et le chemin de vie qu’elles ont choisi ou qui s’est imposé à elles, sont à eux seul, dignes d’intérêts pour les qualifier de ce titre honorifique .

Restons modeste, la parole d’un sage est d’Or !

Néanmoins, au fil de ma vie et ceci depuis bien longtemps déjà, je dois reconnaître que la spécificité amicale de mes rapports aux autres font, que ma « faculté d’écoute » et ma « disposition d’esprit » pour mes semblables (les ainés et les plus jeunes)…

…, me donnent le sentiment de « cultiver naturellement » cette définition de la sagesse. Quelle soit sagesse bouddhiste ou non, peu importe !  😎

Oh ! Bien sûr, bien modestement que tout cela et à mon tout petit niveau, mais tout de même, le retour de vibrations et de sensations positives que je reçois agréablement des personnes que je côtoie de prêt ou de loin ou que j »ai aidé, me font un bien fou et me procurent cette liberté de penser que :

  • « D’aider les autres à aller mieux et vivre mieux », est un destin de vie tout à fait respectable et enrichissant pour ma petite personne.

Être un sage a du bon quand même !  🙄

Tenez ! Par exemple ce blog et le monde du blogging qui sont un support et une communauté très riches d’échanges et de partages; sont venu tardivement à moi du fait tout simplement, de la relative et récente émergence de ce « créneau de diffusion d’idées et de valeurs ».

Pour tous ces passionnés qui se définissent « blogueurs ou blogueuses » (les ainés ne sont pas en reste 😎 ), Internet a été la clef bénie du « Dieu de la communication » (Oui ! oui ! il existe et c’est assurément un sage lui aussi!)  😡

Un sage à la sauce « blogueur » ça ne se refuse pas !

Quoi qu’il en soit, découvrir que moi aussi comme des milliers d’autres Internautes je pouvais dorénavant noircir quelque peu la toile de ma plume, a été un « coup de pouce  » de la sagesse, que je remercie encore.

Sage décision que j’ai pris là…, je vous dis, car notre voyage commun ne vient…, que de commencer !  😉

Prenons conscience qu’avant l’ère d’Internet et des réseaux sociaux… (ne les oublions pas !), le « partage d’amitié » s’il était « International » par le passé au gré des Jumelages et d’une tradition d’échanges entre les villes du monde que les ainés connaissent bien …

…, il est devenu de nos jours beaucoup plus accessible et saisissable…, pour qui a une connexion Internet en supprimant si facilement, les frontières « physiques, spirituelles et de croyances ». 

Je suis donc heureux de faire partie de cette époque fébrile qui, sans être idyllique, donne à qui le veut très fort, le droit de s’exprimer pour que la sagesse bouddhiste ou née sous d’autres étoiles, rayonne dans le cœur du plus grand nombre.

N’oublions pas non plus, que toutes les frontières créées par l’homme et bâties dans l’unique but de cloisonner abusivement la liberté d’échanges d’amitié et d’entraides entre les peuples » (au sens large, s’il vous plaît !), étaient et sont encore malheureusement dans certaines parties du monde…, bien incertaines et injustes.

Alors, réjouissons-nous de notre bonheur que l’on soit un sage ou non !  😕

Justement, ma définition de la sagesse dans ma vie de tous les jours se traduit donc par ma proximité morale avec vous chers (es) amis (es) lectrices et lecteurs et des miens…, ce qui réchauffe mon cœur…

Mon souhait le plus sincère est que pour vous, l’accueil de ce blog au cœur de votre « chez vous », via votre prise de connexion internet, soit la manifestation de la sagesse, si modeste soit-elle…, de son auteur ?  😆

Répondez à cette question :

  • Croyez-vous sincèrement que plus de sagesse dans votre vie, changerait positivement votre présent et votre avenir ?  🙄

cliquez ici pour commenter cet article!

Crédit photo (hors miniature de tête) :

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *