Vie de couple : enfants et vie professionnelle, comment bien faire ?

coupleDans la vie de couple, lorsqu’il y a de surcroît des enfants, rien n’est facile. Fonder une famille, être efficace en plus au sein de l’entrepriseconcilier les deux …

en plus des aléas inopinés de l’existence qui bousculent voire perturbent la vie de couple…, tout cela s’avère très souvent : la croix et la bannière.

Ensemble, faisons un petit tour d’horizon pour le bien de la vie de couple

Est-ce si facile dans la vie de couple, tenir les deux casquettes : Travailleurs & Parents à temps complet?

Il se trouve que de nos jours dans le couple et plus spécialement « la vie de couple », souvent, en raison de questions économiques les deux travaillent.

Au niveau des enfants :

  • Leur âge, 
  • Leur maturité,
  • Leur santé… 

Exigera aussi de notre part, un besoin d’attention plus ou moins important. C’est évident!

Il est en fait une question essentielle à la solidité du bonheur et de l’intégralité familiale pour tous ceux qui veulent une vie de couple sereine :

  • C’est de pouvoir « tenir la barre » de manière responsable tel un capitaine de bateau tout en restant « efficace » pour nos enfants et pour le couple lui même! Mais ce n’est pas donné à tout le monde, car…

L’entreprise a ses exigences, mais la vie de couple aussi….

L’entreprise a évidemment besoin de salariés qui soient ponctuels à leur poste de travail. Sans eux, rien de réalisable. La qualité des produits et des services qu’exige le respect d’une clientèle, qu’il s’agisse de professionnels ou bien de particuliers, doit être au rendez-vous…, point!

En France, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine et ce, quelque soit la taille de l’entreprise et le nombre d’employés qu’elle emploie et notre critère vie de couple, doit en tenir compte.

L’entreprise qui a aussi besoin de personnes impliquées et courageuses, demandera à ses salariés en cas de surcroît d’activité , qu’ils veuillent bien faire « un effort » avec une « rétribution améliorée » à la clef: Les fameuses heures supplémentaires.

Une présence salariale réglementé au niveau :

  1. Du nombre d’heures supplémentaires possibles à effectuer au regard de la loi 
  2. De « l’appréciation », c’est à dire: à partir de combien d’heures dites « normales » déjà effectuées, peut-on qualifier ce que « sont » les heures supplémentaires et ceci, suivant les secteurs d’activités concernés.

Le calcul des « heures supplémentaires », diverge selon le secteur d’activité:

  1. Pour une entreprise des secteurs de l’industrie, du bâtiment et autres spécificités « techniques », la durée hebdomadaire de travail est de 35 heures. En cas de dépassement de ce quota d’heure, l’application d’un tarif pour « heures supplémentaires » s’applique d’office au delà de ces 35 heures!
  2.  Par contre, pour une entreprise dont l’activité est le commerce de denrées périssables comme les fruits et légumes ou tous les produits dits « de bouche », une durée « d’équivalence » aux 35 heures de base s’applique. 
  • Ainsi, 38 h/ semaine est considérée comme équivalent à 35 h (donc payées au tarif horaire de base). Si vous faites des heures supplémentaires au delà de 38 heures, celles-ci seront rémunérées en tenant compte d’un taux horaire supérieur.

 La vie privée représente le cocon si indispensable à la vie de couple

Ainsi, avoir un travail « exigeant » et remplir nos obligations de parents, demande très souvent des qualités et surtout une ingéniosité dans la gymnastique perpétuelle, qu’implique la confrontation des deux « activités ».

Car il s’agit bien « d’activités » à part entière et sans concession, l’une envers l’autre!

Quelle est la « journée type » d’un parent d’aujourd’hui? En fait, une multitude de propositions se présentent forcément à cette question, tant les différences entre un parent et un autre sont nombreuses dans le cadre de sa vie de couple.

Quelles sont les contraintes de son travail? Par exemple: 

  • Est-il salarié ou à son compte?
  • A t-il des horaires décalés?
  • De longs trajets à faire (domicile -site de travail)?
  • Ou des déplacements ponctuels ou répétitifs qui obligent à des « vies séparées »?
  • Une mutation probablement subie (fermeture de site..) ou au contraire volontaire suite à une promotion…?
  • A t-il des dépenses excessives pour causes professionnelles (transport / hébergement?…)

Quel est sa situation personnelle:

  • Séparé, veuf, marié ou famille recomposée? 
  • Enfants en bas âge, adolescents? 
  • Enfants rencontrant des soucis de santé ou émotionnels?
  • Financièrement est-il « à l’aise » comme l’on dit, ou au contraire « un peu juste » voire en difficulté?…

Concilier vie familiale et professionnelle dans la vie de couple, n’est pas à la portée de toutes…, et de tous

Ce parent dont nous parlons ici, est-il homme ou femme?

enfantsQuestion importante, car si l’homme a fait un pas de géant (je suis d’accord…, pas tous!) vers plus de « maturité » sur sa place à tenir dans l’éducation des enfants et le partage des tâches ménagères au sein de la vie de couple…., il va de soi..,

qu’une femme sera plus à même de se débrouiller, dans les nombreuses exigences que le rôle de parent ne manque pas d’avoir et qui se cumulent forcément à l’activité professionnelle extérieure:

Le reconnaître en ma qualité d’homme, c’est rendre hommage au dévouement des femmes qui, depuis des lustres, s’appliquent à l’éducation de nos bambins. Imaginez un peu:

  • Lever des enfants/  petit déjeuner/ les emmener à l’école, la garderie…/ prévoir tout ce qu’il faut à ce petit monde…
  • Travailler toute une journée avec les tracas, les tensions et l’attention du poste, 
  • Les courses plus autres obligations et le superflu de la vie de couple
  • La récupération des enfants/ les devoirs/ la toilette/ les repas en famille
  • La vaisselle à faire, le ménage,  et la soirée qui se termine…, OUF! mon lit que j’y suis bien! et…., le Week-end arrive et là…ce n’est pas fini:

On profite de ce « repos » hebdomadaire bien mérité pour

  • Faire le ménage « en grand »
  • Faire le point sur les factures en cours (voire celles en retard, chutttt!!!
  • Régler les problèmes « d’intendance » : la machine à laver qui tombe en panne, la voiture a emmener au garagiste pour le petit pépin arrivé dans la semaine, ou que l’on a laissé « grossir » trop longtemps et Vlan! autre soucis….Médor qui nous fait un « caca nerveux », « Rapido chez le Véto »!!
  • Une petite visite à la famille, aux amis (es), un tour au cinéma, au resto du coin ou…un peu plus loin…

Grrrrrr!!! les deux jours sont finis = pas vu passés! (sic)

Conclusion:

« La vie de couple ou de parents et ce, quelle que soit la composition de la famille.., n’est décidément pas un métier facile et si en plus l’on doit y associer une vie bien remplie d’un emploi qui nous prend aux tripes…., pauvres de nous! »

et pourtant, c’est notre vie à tous et..toutes, non?

Allez, j’vous laisse…., j’ai une foule de choses à faire j’vous dit pas, c’est ma vie ma petite galère à moi!!!! (lol!)

« Vie de couple et boulot » on en parle? C’est à vous….

  • La vie familiale et la vie professionnelle.., vous conciliez tout ça:
  1.  Très bien, 
  2. Avec difficultés ou pire…, 
  3. Sous l’emprise d’une totale anarchie?  

cliquez ici pour laisser votre commentaire!

Merci pour votre partage d’expériences et à très bientôt!! Je file!!!!

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

2 réflexions au sujet de « Vie de couple : enfants et vie professionnelle, comment bien faire ? »

  1. Salut Jean-Lou,

    Je me demande souvent comment les familles font pour concilier tout cela : travail, couple, famille et pas nécessairement dans cet ordre.

    Je constate aussi que le problème est le même chez toi que chez moi. Les gens vivent les mêmes choses : pas assez de temps le weekend pour décompresser et ne rien faire ou juste profiter de la vie.

    À une autre époque, il y avait moins de gadgets, moins de choix d’activités, moins de trucs pour se simplifier la vie et les gens ne couraient pas comme aujourd’hui. Bizarre, non?

    Toujours amicalement,
    Sco! 🙂

    • Bonjour Sco!,

      Pas facile c’est certain! Aujourd’hui comme tu le relèves si bien, nous vivons une époque où la vie ressemble plus à une course perpétuelle justement contre le temps qui passe. A une certaine époque, ne faire par exemple « que 50 km » à pied ou en charrette ou même à vélo…, était un « grand voyage »!

      Aujourd’hui, les transports modernes: avions, trains, voitures…nous offres une vie très « speed ». Mais ce n’est pas pour cela que les choses sont plus simples et plus faciles, loin sans faut!

      En fait, plus nous avons d’améliorations dans nos vies, moins nous apprécions a sa juste valeur…LA VIE…, tout simplement!

      A très bientôt!

      JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *