Voyages et vacances avec vos enfants, les conseils!

Ici, quelques conseils indispensables pour vos vacances et voyages en compagnie de vos enfants. Ces moments très particuliers, confortent « l’esprit de famille », ils doivent-être pour cette raison…, les plus enchanteurs possibles. Cependant, cela impose aussi, de prendre quelques précautions:

Avant le départ, sur le trajet et pendant tout votre séjour…

En cette période estivale, j’aimerai communiquer sur l’importance de bien protéger nos enfants pendant les vacances. Que votre projet de cet été vise la montagne, la mer, la campagne ou un séjour inoubliable sur des îles lointaines, la santé de vos chérubins n’a pas de prix…, comme nous le savons tous et toutes.

Au cours de ces escapades joyeuses et forcément ensoleillées (enfin, espérons que le soleil ne se fera, ni trop timide ni trop violent?) privilégions la prudence pour que tout se passe le plus parfaitement du monde.

Les vacances à la mer et un été de rêve 

En fait, ici je débuterai par un conseil N°1 qui est à suivre et ce, quelque soit le lieu de villégiature, c’est celui-ci:

  1. Ayez le réflexe de garder un oeil vigilent sur vos enfants SVP! Car avec leur envie de jouer, de profiter de leurs copains ou copines, de « partir » à l’aventure dans des endroits plus ou moins « mystérieux » à leurs yeux, etc…, gardez à l’esprit qu’il suffit de très peu de temps pour qu’une petite bêtise de rien du tout…, se transforme en catastrophe.
  2. Et bien oui! parlons du soleil justement. En dehors des vacances, il est déjà très facile d’attraper un coup de soleil. Une exposition même sans recherche de parfaire son bronzage, en restant quelques heures sous les rayons de ce « faux ami », vous punira de douloureuses rougeurs. Alors imaginez vos enfants, étalés sur une serviette de plage, sans chapeau ni tee-shirt…, les pleurs à cause des coups de soleil, sont assurés en fin de journée et/ou la nuit. Sans oublier le plus grave..: les désagréments cutanés parfois dangereux, qui peuvent survenir même…, bien des années plus tard!
  3. Tous, on nous l’a répété étant enfant: « ne vas pas au soleil entre 11 h et 16 heures! », le soleil tape fort à ces heures là! Puisqu’il s’agit d’enfants, choisissez avec précaution leur crème anti-solaire ainsi que l’indice de protection. Insistez sur leurs parties du corps qui seront exposées de toutes les façons. Renouvelez l’application toutes les heures si nécessaire. N’oubliez pas que même si le soleil est masqué par des nuages, cela n’empêche nullement les ultra-violets de frapper la jeune peau des enfants. Y compris s’ils sont sous un parasol ou vêtus d’un tee-shirt mouillé!l
  4. Attention aux piqûres de méduses, d’oursins et autres charmants habitants des bords de plage qui affectionnent les recoins des rochers, espaces de jeux de nos aventuriers en herbe. Si la plage où vous passez vos vacances est plutôt couverte de galets et non d’un sable fin, optez pour des sandalettes en plastique pour protéger les « petits petons » de vos intrépides. Que se soit sur la plage ou dans l’eau, leurs pieds vous diront merci!
  5. Insistez pour qu’ils rentrent dans l’eau progressivement: on se mouille la nuque, le torse, le ventre. Ceci pour éviter cela va de soi , la possible noyade par hydrocution due, à la différence de température entre l’eau et le corps surchauffé par les jeux ou exposition prolongés au soleil.

Des vacances à la campagne pour un repos estival

J’ai grandi à la campagne, j’en connais donc les avantages mais aussi les inconvénients, surtout pour ceux des citadins qui y passent leurs vacances une fois l’an. 

La balade dans les champs et prairies, est synonyme de liberté les cheveux dans le vent. Là! rien de bien méchant, par contre, s’allonger dans l’herbe en culotte courte ou cavaler dans les herbes hautes, peut poser quelques petits désagréments:

  • Les orties, les chardons, les ronces peuvent piquer les jambes et les fesses qui passeront du rose au rouge vif avec les piqûres et griffures qui vont de paires.
  • Les piqûres justement, gare aux guêpes et autres petits insectes qui foisonnent à la campagne et qui adorent les visiteurs à la peau tendre et délicate .
  • L’herbe verte parsemée de belles fleurs, réserve aussi quelques surprises pas toujours bien tolérées par ceux et celles qui se complaisent à s’y étendre en petites tenues légères. Vos enfants vous diront: « ça arrête pas de me gratter, maman- papa! » et les responsables sont les acariens (il n’y en a pas que dans nos lits!) Les fourmis (quand j’étais petit, bon sang ce que j’ai pu me faire piquer!) La solution est de porter des pantalons (je sais, c’est pas le top l’été) ou à défaut, prévoir un plaid (couverture) assez grand pour que les enfants s’y installent pour leurs jeux…,  en toute quiétude.

Les vacances à la montagne et des projets tout l’été

La montagne est un endroit de plaisir évident par l’enchanteresse nature, qui nous englobe en son sein. C’est la profusion d’un air sain qui emplit nos poumons et vivifie nos muscles, notre vitalité. Oui mais!:

  • Attention à ce que les enfants ne fassent pas d’efforts inconsidérés, surtout au début du séjour. Le changement d’altitude chez certains enfants demande une adaptation progressive (pour les bébés de moins de 12 mois, il sera préférable de ne pas aller au delà de 1200 mètres d’altitudes (Bébé = otites fréquentes) Avant votre départ, parlez-en avec votre médecin de famille!)
  • Avant le prendre la route pour la montagne, ne pas imposer de repas trop « copieux et gras » aux enfants. La montagne ça monte, ça descend, ça tourne à droite…, à gauche (bon sang, rien que de l’écrire.., j’ai le bureau qui flotte et les murs qui ramollissent), alors vous imaginez la catastrophe dans la voiture, hein?

* Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien ou para-pharmacien, pour la délivrance d’un anti-vomitif, par exemple. 

  • Lors de vos balades sur les chemins escarpés de montagne, n’oubliez pas de demander à vos enfants de boire (prévoyez suffisamment des bouteilles d’eau) Prévoyez des morceaux de sucre, des barres de céréales & fruits avec vous.
  • Ne jouez pas les aventuriers! Chaque année, des inconscients s’aventurent sur des pistes non-balisées et reviennent sur des brancards.., quand ce n’est pas pire. Avec les enfants, il est nécessaire que tous vos sens de protecteurs soient en permanence en alerte ! Ayez conscience de ne pas trop vous éloigner: En montagne, faire un trajet à l’aller c’est une chose…, mais revenir en sens inverse en est une autre. Si vous avez mal calculé le temps du retour, la nuit tombe vite et les températures…, aussi!
  • Pensez toujours à donner votre itinéraire de la journée à quelqu’un qui sera resté sur place. Donnez-lui votre heure prévue de retour, de cette façon si celui-ci ne vous voit pas revenir, il pourra donner l’alerte plus rapidement!
  • Prévoyez avant votre départ pour vous et vos enfants, des lunettes de protection efficaces contre les ultraviolets. Même en l’absence de soleil…, l’ophtalmie des neiges (et oui! même l’été) est toujours à craindre. Le mieux est de choisir des lunettes de qualité (pas de babioles à deux sous), équipées de verres filtrants et teintés pour éviter l’éblouissement! Ces lunettes de protection, doivent couvrir intégralement les yeux et être au moins de catégorie 3 et avoir la norme CE!

Les vacances sur  les îles des tropiques pour une période magique

Rien qu’avec le titre de ce paragraphe, l’on imagine les cocotiers et les plages de sable blanc.Oui! mais aussi, que cela nécessite de prendre.., l’avion!

Pour les enfants qui n’ont jamais pris l’avion, cela va relever de l’aventure au plus haut point, car digne d’être racontée à la rentrée prochaine…, sur les bancs de l’école. 

  • Avant de prendre votre vol: Si vous ou vos enfants êtes victimes de rhumes, otites…, prenez du paracétamol et emmenez-en avec vous. Les vols sont contre-indiqués pour les nourrissons de moins de deux jours. Au delà pas de soucis, si ce n’est les précautions d’usages qui suivent…*

* Important: consultez votre médecin pour les vaccinations indispensables au regard du pays de destination.

  • Pendant le vol: L’air des avions est sec, donc il faudra tous vous désaltérer. En principe, il est rare qu’un enfant porte des lentilles pour corriger une faiblesse visuelle, mais si cela devait-être le cas, à cause de cet air sec il sera préférable de les retirer et préférer des lunettes de remplacement à la place. A défaut, les lentilles seront régulièrement réhydratées avec une solution pharmaceutique adaptée.

La nouveauté et la découverte du pays sont une chose, mais il convient de rester vigilent sur sa consommation alimentaire sur place

  1. L’eau est à consommer exclusivement en bouteilles qui seront décapsulées devant soi.
  2. Evitez les glaces, les glaçons, les laits reconstitués. En fait, tous les produits de consommation courante et qui sont susceptibles de contenir de l’eau locale, dont la qualité est ignorée de vous! Selon  l’Organisation Mondiale de la Santé, 80 % des maladies contractées par les voyageurs, sont dues à de l’eau contaminée.
  3. Ne consommez que des aliments bien cuits. Faire bouillir l’eau si vous devez la consommer (pour usage de cuisson de légumes…, ou boisson)

Dans certains pays, une vigilance s’impose à l’appui

  • Protégez votre petite famille du Paludisme (appelé aussi Malaria). Le responsable de sa transmission est un insecte (l’anophèle) qui ressemble à un moustique. Là aussi, votre médecin pourra vous conseiller efficacement avant votre voyage.
  • Sur place, pour vous et vos enfants…, utilisez une moustiquaire et surtout un répulsif anti-moustique. Pour bien le choisir, posez-vous déjà ces quelques questions: 
  1. Quel pays allons-nous découvrir? (est-ce un pays tempéré et/ou en zones tropicales?)
  2. Quel produit pour nous parents? Quel produit pour les enfants?
  3. Dans la famille, y-a-t-il quelqu’un d’allergique à tel ou tel autre répulsif? (en cas de grossesse, se renseigner auprès du médecin!) 

Voilà, vous avez ici quelques conseils qui sont là pour éveiller votre réflexion sur l’attention utile à observer et les précautions à prendre avant votre départ.

Cet article est de nature indicative, en ce sens il ne saurait remplacer l’avis de spécialistes suivant la destination et les particularités physiques et de santé de chacun. Aussi, je vous invite à vous renseigner sur les usages indispensables à respecter au regard de votre projet de voyage.

  • Et vous, les vacances sont synonymes de « grosses » préparations ou sont-elles plus simples dans l’organisation?
  • Départ ou pas départ cette année?

Quelque soit vos projets de cet été , de tout coeur je vous souhaite de fantastiques et très reposantes vacances!

A bientôt les amis (es)

++ Recevez automatiquement tous nos articles dans votre boite email :

Comments

Une réflexion au sujet de « Voyages et vacances avec vos enfants, les conseils! »

  1. Ping : Notre corps est-il encore tabou ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *